Connect with us

À la Une

Kasaï central : le DP de l’ Office des routes rejette les allégations de détournement

Published

on

Le directeur provincial de l’Office des routes du Kasaï central rejette toutes les accusations de détournement des fonds alloués à la lutte antiérosive portées contre lui.

Dans un entretien exclusif avec congoprofond.net, John Musans a indiqué que les fonds alloués à ces travaux ont été utilisés à bon escient. ” Cette habitude de détourner, non ! Nous avons toujours envoyé des rapports de chantier à Kinshasa avec toutes les données possibles, quantité et tout ça. Je ne sais pas, on va détourner pourquoi? J’ai dit aux travailleurs qui ne touchaient que leurs salaires pas des primes, sauf les journaliers, je leur ai dit qu’il faut attendre les autres projets, s’il faut vous payer une prime. Parce que là c’est un acompte qu’on a eu. Comment on peut détourner un acompte? C’est ça le problème ! C’était juste de l’argent pour des travaux. Nous avons demandé 280.000$, on nous a envoyé 80.000$. Nous attendons une autre partie d’argent. Nous avons gardé un peu d’argent pour les sauvegardes de Bena Mande 1 et 2. C’était prévu pour deux ravins, nous avons stoppé 3 ravins. On devrait plutôt nous encourager !”, s’exclame Jhon Musans.

Les fonds envoyés par le Fonds national d’entretien routier( FONER) consistait à sauvegarder la nationale numéro 1 menacée de coupure entre le rond-point Notre-Dame et la rivière Lulua. “La direction générale voudrait qu’on commence avec Bena Mande 1 et Bena Mukangala. Le gouverneur m’a appelé pour pour qu’on ajoute Tubuluku. Nous avons fait des calculs, on a trouvé que c’est possible. Parce que Tubuluku ne posait pas trop de problème. C’était un problème de disfonctionnement de canalisation d’eau. Nous devrions refaire, boucher les caniveaux. Étant donné que c’était des travaux de sauvegarde, nous avons accepté d’y aller avec les trois ravins. Le cahier de charge était d’arrêter les érosions. C’est ce que nous avons fait”, a conclu Jhon Musans.

La réaction du Directeur provincial de l’Office des routes vient couper court aux informations qui circulent sur les réseaux sociaux faisant état d’un probable détournement des fonds alloués aux travaux de lutte anti érosive à Kananga.

MUABILAYI/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Abolition du système LMD en RDC : Fausse alerte !

Published

on

Le système d’enseignement Licence-Master-Doctorat (LMD) n’est pas annulé en République Démocratique du Congo, contrairement aux rumeurs distillées sur les réseaux sociaux depuis la soirée du dimanche 23 juin 2024.

Ceci ressort d’un communiqué signé dans la soirée de ce lundi 24 juin 2024 par Marie-Thérèse Sombo Ayanne Safi Mukuna, ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU).

Le communiqué officiel note plutôt qu’au cours de la séance plénière d’investiture du gouvernement, le programme présenté et défendu, en son pillier 4, axe stratégique 4.2.1, prévoit la poursuite de la mise en place d’un système éducatif performant, inclusif et équitable, dont l’une des actions identifiées porte sur l’évaluation de la mise en œuvre du programme LMD.

Ce faisant, son Excellence, madame la ministre de l’ESU a prévu dans sa feuille de Route une évaluation à mi-parcours de cette réforme dont la fin du premier cycle interviendra la fin de cette année académique“, lit-on dans ce communiqué.

Le même communiqué précise que le calendrier de ces assises sera publié dans les jours qui suivent pour éclairer les acteurs de l’ESU, de la communauté universitaire que des partenaires concernés et du public intéressé.

Rappelons que la réforme LMD qui est le substitut du système PADEM, a été instauré et mis en application dans les établissements tant Publics que privés en 2021 sur ordre du ministère honoraire de l’ESU, Muhindo Nzangi Butondo, désormais ministre du Développement rural en RDC.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte