Dev Solaire

Connect with us

À la Une

Justice : des avocats congolais portent plainte contre les USA pour propagation de coronavirus !

Published

on

Ordre National des Avocats

Cabinet d’avocats

A Monsieur le Procureur Général de

la République au Parquet Général

de la République

À Kinshasa/Gombe

Concerne : Plainte à charge du Gouvernement américain pour propagation de coronavirus (Covid-19) en RDC

Monsieur le Procureur Général de la République,

Votre honneur,

Par la présente, nous venons respectueusement auprès de votre autorité, porter plainte contre le gouvernement de monsieur TRUMP pour le motif ainsi bien présenté en exergue.

Cependant, les différents faits indiqués en annexes engagent les Etats-Unis sous sa responsabilité de créer et gérer un virus qui décime nos populations, dont 13400 personnes sont atteintes de 190 déjà décédées.

Les faits de ne pas informer le reste du monde afin d’éviter le virus a exposé nos populations en violation flagrante de l’article 7 des statuts de Rome et de la Cour Pénale Internationale.

Les preuves des faits reprochés

I. Depuis septembre 2019, le rapport sur la surveillance de la grippe Covid-19 aux Etats-Unis par son Directeur responsable du Centre de prévention et contrôle des maladies épidémiologiques Monsieur Robert Ladfield, a publié dans les sites officiels que plusieurs américains étaient déjà atteints de ce virus l’année passée.

II. Les statistiques des services médicaux des Etats-Unis ont démontré en date du 07 mars 2020 que plus de 36 millions d’Américains sont infectés dont 22.000 sont décédés de la Covid-19 et la liste s’allonge quotidiennement en ascendant.

III. En date du 11 mars 2020, le gouvernement américain a reconnu publiquement à la chaine CNN que la maladie corona virus se propagent dans son territoire il y a déjà 6 mois.

IV. Le gouverneur de l’Etat de New-York monsieur Chris Cuomo déclarait que lui, son épouse et ses deux enfants étaient atteints de la Covid-19 déjà en octobre 2019.

V. Le porte-avions Théodore Rossevelt quitta le port de Santiago au Chili en janvier pour la mer de Philippine jusqu’en avril 2020 avec à son bord des officiers marins atteints de la Covid-19.

Vis-à-vis de notre économie, une régression significative qui a occasionné une inflation monétaire et a troublé la santé et la quiétude des Congolais.

C’est pourquoi, en vertu de l’article 222 section 2 du code Pénal Congolais, nous exigeons une poursuite afin que ce gouvernement précité apporte des réparations à la hauteur de ces crimes.

Et ce sera justice.

Fait à Kinshasa, le 09/07/2020

Pour le cabinet,

Maître Joseph Kapinga Lubwa

Maître Xavier Londo Kangula

%d blogueurs aiment cette page :