Connect with us

À la Une

JIF 2020: Denise Nyakeru Tshisekedi lance la caravane “Génération égalité”

Published

on

La célébration de la Journée internationale de la femme 2020 a vécu. “Congolaise et Congolais, levons-nous pour défendre les droits des femmes”, c’est sur ce thème que la République démocratique du Congo a célébré le dimanche 8 mars 2020, en marge de cet événement international.

 

Si la manifestation officielle a été célébrée à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, précisément au stade des Martyrs, les femmes du Kasaï Oriental et celles de Mbuji-Mayi, en particulier, ont été honorées par la présence de la première dame de la République Démocratique du Congo Denise Nyakeru Tshisekedi.

 

À cette occasion, l’épouse de Félix Antoine Tshisekedi, cinquième président de la République Démocratique du Congo, a procédé au lancement de la caravane ” Génération égalité” de la fondation qui porte son nom, sur la place Bonzola située dans la commune de Kanshi à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental.

À l’en croire, cette initiative vise la prise de conscience par les femmes, de leurs droits fondamentaux et de leur défense.

 

Pour cette nouvelle initiative, précise-elle, elle tournera autour de 4 thématiques à savoir la justice, le travail, l’éducation et la santé.

 

Selon Denise Nyakeru Tshisekedi, affectueusement appellée “Maman Denise”, ce projet ne va pas s’arrêter seulement à Mbuji-Mayi mais plutôt va s’étendre encore ailleurs dans d’autres provinces à savoir Kongo Central (Matadi), Haut-Katanga ( Lubumbashi), Nord Kivu (Goma) et ainsi de suite.

 

Ce projet vient s’ajouter à un autre qui venait d’être lancé le prix d’excellence scolaire dénommé “EXCELLENTIA”, un programme de la fondation qui s’appuie sur l’un des quatres piliers de la vision “Plus Fortes”. Sa première édition s’est fixée comme ambition l’octroi de bourses d’études dans des universités locales et étrangères aux meilleurs lauréats de l’examen d’État édition 2018-2019 grâce au soutien de différents partenaires. Ainsi, 114 lauréats en provenance de 9 provinces de la RDC vont bénéficier du programme à partir de l’année académique 2020-2021.

 

En présence du gouverneur de province, Jean Maweja Muteba, la coupure du ruban symbolique vient sceller le lancement effectif de la caravane génération égalité à Mbuji-Mayi.

 

Dans son allocution, Jean Maweja Muteba, le numéro Un de la province a commencé par vanter les qualités de la première dame Denise Nyakeru Tshisekedi qui est considérée comme modèle de la femme Kasaïenne. Aussi, a-t-il rappelé à l’assistance, l’accompagnement de cette grande dame dans la vie de Félix Antoine Tshisekedi depuis l’opposition jusqu’à l’accession à la magistrature suprême à l’issue des élections générales de décembre 2018.

 

Dans le même chapître, il a aussi noté avec satisfaction, son élévation le 3 décembre dernier par les Nations-Unies en qualité de championne dans la lutte contre les violences sexuelles.

 

Faisant également partie de la délégation de la première dame Denise Nyakeru Tshisekedi, le numéro Un de la province a ensuite salué Marthe Kasalu Tshisekedi, mère de l’actuel chef de l’État, qu’il considère comme “la mère de la démocratie, pour l’humanisme, la fidélité, et le soutien qu’elle a accordé depuis toujours à son maître le feu Étienne Tshisekedi wa Mulumba d’heureuse mémoire”. Il n’a pas manqué de faire mention de la présence de l’ambassadeur américain Mike Hammer qui à son arrivée à Mbuji-Mayi porte le nom de “Tekemena” qui veut dire “Espoir que doit avoir la population de ce coin du pays”. Une présence qui, d’après lui, justifie la reconnaissance d’une collaboration entre la RDC et les USA.

 

Pour Jean Maweja, en cette année décrétée d’actions par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi conformément à son discours devant les deux chambres réunies en congrès, l’implication de la femme s’avère déterminante pour le développement de la RDC. Cette cérémonie s’était soldée par la visite des stands par la première dame Denise Nyakeru Tshisekedi en vue d’encourager l’entrepreneuriat féminin.

 

Le Territoire de Kabeya Kamwanga renforcé en kits d’urgences de santé reproductrice

 

Bien avant, la distinguée première dame a visité le territoire de Kabeya Kamwanga le samedi 07 mars 2020 en compagnie du gouverneur de province Jean Maweja Muteba. L’objectif de la visite de l’épouse du chef de l’État dans ce territoire dit “présidentiel” (Territoire d’origine de l’actuel chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi), était de remettre un lot important de médicaments don de l’UNFPA au gouvernement provincial.

Après réception symbolique de ces médicaments des mains du représentant de l’UNFPA, Denise Nyakeru Tshisekedi a remis au gouverneur Jean Maweja qui a son tour a remis au ministre de la santé qui a donné au Medecin Chef de la Zone de Santé de Kabeya Kamwanga.

 

La fondation Denise Nyakeru Tshisekedi et l’UNFPA travaillent pour eliminer les décès maternels évitables, les besoin non satisfaits en Planification familiale et les Violences basées sur les genres mais aussi améliorer les droits à la santé sexuelle et reproductive.

 

A PROPOS DE LA FONDATION DENISE NYAKERU TSHISEKEDI

 

La Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi (FDNT en sigle) est une Association à But Non Lucratif lancée en février 2019 par Denise Nyakeru Tshisekedi, Première Dame de la RDC. Son objectif principal est l’amélioration des conditions sociales des congolais en général et de la femme congolaise en particulier.

Pour ce faire, la Fondation DNT a défini des axes d’interventions prioritaires qui sont : la Santé, l’Éducation, l’Autonomisation de la femme et la Lutte contre les Violences Basées sur le Genre.

 

 

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/ENVOYÉ SPÉCIAL

%d blogueurs aiment cette page :