Connect with us

Actualité

JDH : 15 journalistes de Kinshasa à l’école du savoir

Published

on

Journaliste pour les droits humains( JDH/RDC) a organisé du 03 au 04 janvier en collaboration avec l’Union congolaise des femmes des médias (UCOFEM), une formation à l’attention des professionnels des médias de Kinshasa. Cette session a porté sur cinq modules à savoir : « Journalisme des droits humains, couverture médiatique sensible au genre, réalisation du reportage et de l’interview, sécurité du journaliste et comment faire une interview avec des personnes vulnérables ».

À en croire Prince Murhula, représentant du JDH/RDC, cette formation consiste à former les journalistes des différents médias à s’approprier les notions du journalisme des droits humains, la couverture médiatique sensible au genre, afin d’améliorer davantage leurs connaissances en matière des droits humains.

Cette formation qui s’inscrit dans le cadre du projet Canada monde : la voix des femmes et des filles, sous la coordination de Lucie Ngusi, attend voir des journalistes s’engager et s’impliquer dans la lutte contre les violations des droits humains et particulièrement les droits des femmes et des filles, notamment dans le traitement et réalisation des reportages. La coordinatrice du projet a circonscrit cette formation dans le cadre des renforcement des capacités des professionnels des médias.

Au total cinq intervenants dont Anna Mayimona, Directrice exécutive de l’Ucofem, Evelyne Luyelo, experte genre/ JDH et Tresor Mpanda, étaient face à 15 journalistes pour leur rappeler certaines techniques connues et leurs apprendre des nouvelles méthodes en mettant plus l’accent sur les droits humains ainsi que le respect du genre dans les différentes diffusion et publications.

Durant deux jours, la matière était abondante et les intervenants à la hauteur de leur tâche. Les participants ont estimé que la durée de la formation n’était pas suffisante. Ils ont recommandé aux organisateurs de revoir cela lors des prochaines sessions. Ils étaient tout de même satisfait du déroulement de la formation.

Elda Along/ congoprofond.net