Dev Solaire

Connect with us

À la Une

Ituri : 2 militaires FARDC tués dans une attaque à Irumu

Published

on

Les miliciens dénommés “Chini Ya Kilima”, opérant dans le territoire d’Irumu, en province de l’Ituri, ont attaqué tôt le matin de ce mardi 04 août, une position militaire entre les villages Ndajo et Kombokabo sur le tronçon Komanda-Bunia sur la route nationale n°27.

Selon le porte-parole de l’armée en Ituri, 2 éléments de la force régulière sont tombés dans cette attaque.

“Trop c’est trop!”

Après ce triste événement, l’armée promet de traquer jusqu’à leur dernière cachette ces miliciens mono ethniques sans avenir, selon elle, et appelle la population à lui faire confiance. Jules NGONGO appelle par ailleurs les bons citoyens à se retirer avant la pression militaire. ” Trop c’est trop ! Nous ne pouvons pas toléré qu’un groupe des miliciens s’attaque à la population, encore moins au symbole de la République…”, a-t-il dit.

Notons-le, l’attaque de ce mardi attribuée aux miliciens Chini Ya Kilima est la deuxième contre une position militaire dans cette partie du pays, après celle de Marabo, en chefferie de Mobala en territoire d’Irumu, ayant occasionné mort d’hommes et un déplacement massif de la population vers les milieux jugés sécurisés.

Vérité Johnson/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :