Connect with us

À la Une

Incendie à la Clinique Ngaliema: le service des archives parti en fumée !

Published

on

Un grave incendie s’est déclaré ce jeudi 21 février 2019 derrière le pavillon 5 de la Clinique Ngaliema à Kinshasa/Gombe. Aucune victime humaine n’a été enregistrée en marge de ce sinistre, mais les conséquences sont énormes pour cette institution hospitalière.

En effet, plusieurs sources ont expliqué à CONGOPROFOND.NET, que c’est une véritable bibliothèque qui est partie en fumée. ” C’est une catastrophe. Le service des archives de la Clinique Ngaliema est l’un des meilleurs du pays, voire de l’Afrique. A cause de cet incendie, des milliers de documents importants originaux ont définitivement disparu. Dans le lot, des actes de naissances, de décès, des attestations de viols, etc. Bref, de la documentation médico-légale. Aujourd’hui, comment va-t-on remonter les causes de décès des individus en cas d’enquêtes ? Autant les chercheurs sont vraiment prejudiciés par cet accident. C’est une lourde perte…”, a fait savoir un membre de cette institution.

Notons que la cause de l’incendie est jusqu’à présent inconnue.

Pour rappel, la Clinique Ngaliema, Institution de soins de santé existant depuis 1927. Service publique, elle a dès son origine, su se mettre à la disposition des habitants de la ville de Kinshasa et même des étrangers pour leur besoins sanitaires. Dans des circonstances diverses caractéristiques du tiers monde, elle a su donner des soins de qualité dans un cadre le plus approprié possible.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

TP Mazembe: Le technicien Coppolani porte plainte contre Kitengie, Siadi Baggio et Adolphe Kabamba

Published

on

« Aujourd’hui, j’ai déposé plainte contre Frédéric Kitengie et Siadi Baggio pour diffamation, et contre Adolphe Kabamba pour propos racistes et haineux. Ma plainte à la FIFA, ce sera pour rupture abusive du contrat, diffamation et racisme », a déclaré le technicien français Alexandre Coppolani après l’annonce par le TP Mazembe, ce lundi 04 juillet, de la fin du contrat qui le liait à son préparateur physique.

Contacté par nos confrères de “Ma vie pour Mazembe”, le technicien français s’est montré confiant tout en fustigeant le comportement du manager du TP Mazembe, Frédéric Kitengie, qui selon lui, va tuer le club en continuant ainsi.

Il annonce avoir déposé trois plaintes au pénal en France et ajoute que aujourd’hui mardi, il saisira la FIFA.

Dejà quelques minutes après la publication du communiqué sur le site web des Corbeaux sur la rupture de son contrat, le technicien français a réagi sur sa page facebook en ces termes.

«Je remercie les fans du TP Mazembe pour les moments que nous avons partagé, je tiens a les assurer que j’ai tout donné pour ce club.»

«J’ai apporté le maximum que je pouvais. Je remercie le président Moïse Katumbi pour sa confiance et le conseiller Ramazani pour son soutien sans faille. Je souhaite toute la réussite à ce grand club mais aussi du changement dans le management.»

«Plusieurs postes ne peuvent pas être occupés par un seul homme ( manager, directeur sportif, journaliste, agent des joueurs, avocat à ses heures perdues, directeur de chaîne de TV, voyagiste) qui veut avoir le contrôle sur tout mais qui ignore peut-être qu’il y a des règles et des lois en dehors de la RDC.»

Affaires à suivre !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising