Warning: Use of undefined constant REQUEST_URI - assumed 'REQUEST_URI' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/5af2cc74863d937a58cc1a98cbbf1dc0/cp/wp-content/themes/evonews/functions.php on line 73
Immeuble SCTP : Un bien public bradé par des particuliers — Congo Profond
Now Reading:
Immeuble SCTP : Un bien public bradé par des particuliers
Full Article 3 minutes read

Immeuble SCTP : Un bien public bradé par des particuliers

Le dossier des biens mal acquis reste l’épée de Damoclès suspendu sur tous les régimes se succédant en RDC. Des biens et immeubles publics bradés en RDC, on en compte des milliers.

La vente de l’immeuble UAC par le ministre de l’habitat Kokonyangi illustre cet état de chose.

Dans ce lot, nous pouvons notamment citer l’immeuble INGETRAC appelé aussi immeuble Ex ONATRA situé au croisement des 3 avenues: du livre ( Ex Mfumu Lutunu), TSF et Colonel Ebeya dans la commune de la Gombe, non de loin de l’IFASIC.

Origine

Ledit immeuble appartenait à l’origine à la société INGETRAC SA.
Une société de construction suisse qui a travaillé dans la construction des aéroports de Luano à Lubumbashi, de Bangoka à Kisangani, la clinique universitaire et le bâtiment administratif du SCTP, ex ONATRA.
L’immeuble abritait les travailleurs de la société INGETRAC.

De INGETRAC à l’ONATRA

N’ayant pas respecté son contrat lors de la construction du siège social de l’ONATRA, INGETRAC céda 14 appartements, soit les 3e et 4e niveaux à la SCTP en compensation pour non respect de contrat.

Après le retour des expatriés, l’État congolais confia la gestion à l’UMOAF.
Plus tard, c’est la SONAS qui hérita de la gestion du dit immeuble.

Curieusement Nzinga Botao, deviendra le gestionnaire et mandataire de l’immeuble sauf pour la partie SCTP.

Attaqué en justice par l’OBMA pour son statut de gestionnaire, Nzinga Botao pris fuite en Europe et céda la gestion à son frère Freddy Botao. Qui n’est ni lié de près ou de loin avec INGETRAC ou la SCTP.

En 1997 et l’avènement de l’AFDL, la gestion fut confiée à l’OBMA, Office des biens mal acquis.

Il faut rappeler qu’en son temps, INGETRAC avait obtenu un prêt à la Banque Centrale du Congo. Quelques temps, les appartements ont été vendus par le ministère des Affaires foncières à des tiers.Une locataire dénommée Kalanga Annie de l’appartement 32 par un miracle olfactif de la nature devient mandataire et gestionnaire de l’immeuble en 2006.

Depuis lors, elle a augmenté le loyer de 150 à 500$.

Mais comment expliquer que la même dame qui n’a jamais été en Suisse ni agent d’INGETRAC puisse devenir mandataire et gestionnaire de cet immeuble ?
Comment peut on passer de locataire à gestionnaire d’un immeuble ?
Voilà les faits auxquels le nouveau régime est appelé à gérer puisque depuis 1960, le pays ne semble pas avoir été géré. Seuls le clientélisme et le népotisme ont fait loi.

Félix Tshisekedi a encore du pain sur la planche.

TMB/CONGOPROFOND.NET

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code

Input your search keywords and press Enter.
%d blogueurs aiment cette page :