Connect with us

À la Une

Ibenge : “J’ai quitté sans pression. Omari m’a proposé d’autres postes…”

Published

on

Jean Florent Ibenge vient de quitter officiellement le staff technique des Léopards de la RDC. Il a annoncé son départ après sa rencontre de ce mercredi 07 août 2019 avec le président de la Fédération Congolaise de Football Association( FECOFA), Constant Omari Selemani.

A sa sortie de la salle, Ibenge a remercié tous ses collaborateurs en souhaitant bon vent au prochain coach de la RDC. “Merci à tous mes collaborateurs de l’AS V.Club qui m’ont permis d’arriver à l’équipe nationale. Merci à tous mes collaborateurs de l’équipe nationale, merci aux joueurs, merci au public et à la presse. Bon vent a mon successeur. Je lui souhaite tout le meilleur, j’espère qu’il va amener l’équipe nationale plus loin…”, a dit Florent Ibenge

A la question de savoir si sa démission est le fruit d’une quelconque pression, Florent Ibenge a répondu que c’est un effet volontaire. “Il y a aucune pression, je le fais volontiers. Et je le fais comme c’était prévu. A la première réunion il y a 5 ans, j’avais dit que je ne vais pas rester longtemps et je fais 5 ans. Dès le départ, beaucoup des gens savaient que c’était ma dernière CAN (Égypte 2019) quel que soit le résultat. C’est sans pression, mais avec beaucoup de collaboration. Et le président de la fédération ma proposé d’autres postes. Je vais voir. Le plus important, c’est la RDC”, a-t-il conclu.

Florent Ibenge (57 ans), avait succédé à Claude Le Roy en août 2014 à la tête de la RD Congo.

Avec lui, la RDC s’est classée troisième du plus grand tournoi africain en 2015, puis a atteint les quarts de finale deux ans plus tard avant d’être éliminée en 8e de finale à la dernière CAN (Égypte 2019). Le poste du sélectionneur reste jusque-là vacant. Le directeur technique national, Christian N’Sengi Biembe a été chargé de trouver un entraîneur expatrié et expérimenté.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET

1 Comment

1 Comment

  1. ilunga

    août 7, 2019 at 4:46

    Je ne comprend pas cette politique, de vouloir à tout prix prendre un expatrié, alors que nous avons des entraîneurs avec des diplômes UEFA, comme N’sengi Biembe, que faut-il aux africains pour faire comme les latino qui n’engagent que les nationaux et vont loin et produisent du beau football. je ne vois pas ce que claude Leroy avait apporté de plus au football congolais. à chaque fois qu’il a croisé ibenge il a mordu la poussière…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

%d blogueurs aiment cette page :