mbet

Connect with us

À la Une

Horreur à Popokabaka : des étudiants exécutent publiquement un tradi-praticien !

Published

on

L’ASBL “ZIBULA MESO” a appris avec une grande consternation le crime d’une extrême barbarie commis vendredi 22 mars dernier à la cité de Popokabaka (Province du Kwango), par des étudiants de l’ISP/Popo contre monsieur GEORGES MBAYA.

En effet, rapporte-t-il, tout est parti du décès d’un assistant de l’ISP/Popokabaka en la personne de PIERRE LEWULA, foudroyé le même jour.

Selon les témoignages recueillis par les membres de l’Asbl sur place, la foudre était tombée sur la maison de l’assistant quelques heures après le passage de GEORGES MBAYA parti lui réclamer sa créance.

Manipulés par des notables non autrement identifiés, les étudiants de son Institution ont organisé une chasse à l’homme contre ce juge coutumier et tradi-praticien accusé, sans preuve, d’être l’auteur de la foudre.

Après avoir enlevé l’infortuné de sa résidence, ils l’ont conduit vers le lieu du supplice où ils l’ont lynché, torturé, amputé certains de ses organes avant de l’égorger, sous le regard impuissant des éléments de la police et des autorités locales. ” Comme toute âme sensible peut le constater, il s’agit d’un crime horrible et d’une extrême atrocité jamais connu dans la province du Kwango”, a indiqué Martinez NGYALUKA, président du Conseil d’Administration de l’ASBL ZIBULA MESO.

Cette dernière exprime sa vive indignation face à ce meurtre qui vient souiller sa province reconnue comme un havre de paix et d’hospitalité.

En tant que structure de la Société civile œuvrant pour la bonne gouvernance, la paix et l’unité au Kwango, ZIBULA MESO dénonce avec la dernière énergie la passivité des autorités locales et des éléments de la police qui auraient pu empêcher ce drame dans la mesure où l’infortuné habitait juste derrière leur Commissariat.

 

En outre, ZIBULA MESO ASBL déplore qu’à ce jour, aucun des criminels n’a été mis aux arrêts et que les bourreaux continuent à circuler librement dans les rues de POPOKABAKA sans être inquiétés et ce, au grand dam des enfants de la victime.

A cet effet, ZIBULA MESO ASBL s’insurge contre les comportements de certains notables de POPOKABAKA qui, selon des sources concordantes, ont manipulé les étudiants pour régler des comptes à ce juge coutumier et devin qui ne faisait pas de cadeaux aux sorciers de ce territoire en dénonçant leurs cabales occultes.

Enfin, ZIBULA MESO condamne la précipitation de l’administrateur du Territoire d’ordonner l’enterrement immédiat de l’infortuné sans l’accord de ses membres de famille et dans des conditions très précaires.

” La RDC étant un Etat de droit, nous en appelons aux autorités compétentes principalement au Gouverneur et au Procureur général du Kwango pour diligenter, sans désemparer, une enquête afin d’établir les responsabilités et punir sévèrement les auteurs de ce meurtre”, a conclu Philippe KUSUKAMA, Coordonateur National de Zibula Meso.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Stade des Martyrs : Halte à l’intox, l’aire de jeu n’a jamais été utilisée pour une quelconque fête !

Published

on

Une forte campagne sur les réseaux sociaux, tendant à remettre en cause l’état actuel du stade des Martyrs, a été observée dans la journée de jeudi dernier. Pour en avoir le coeur net, CONGOPROFOND.NET a fait une descente sur terrain, ce vendredi 20 mai afin de faire le constat. Résultat: Plus d’intoxication et de peur que de mal. L’aire de jeu du plus grand temple sportif du pays est aussi propre que ses alentours immédiats.

Interrogé sur la polémique créée sur la toile, un des responsables de ce stade, Gallet Lengelo, a tenu à rappeler à l’opinion qu’au delà de sa mission sportive, le stade des Martyrs de la Pentecôte a aussi pour vocation  d’accueillir de grands événements socio-culturels drainant un large public. ” C’est le cas notamment des cérémonies de prestation de serment, des cultes religieux de grande envergure, des concerts, ou encore des funérailles des grandes personnalités…”, a précisé cet administrateur en charge de la sécurisation du site.

A l’en croire, les photos qui circulent sur les réseaux sociaux sont celles d’un événement caritatif organisé le samedi dernier aux abords du terrain de jeu et qui a connu la participation des personnalités tant nationales qu’internationales. Celles-ci avaient, d’ailleurs, largement apprécié la propreté et la sérénité qui règnent dans ce complexe sportif. “Aussitôt l’événement achevé, notre équipe en charge de la maintenance s’est, comme à l’accoutumée, chargée de remettre la propreté dans le stade et dans des alentours. Point n’est besoin de rappeler qu’après chaque événement, sportif ou socio-culturel, il y a toujours une quantité énorme de déchets que nous nous chargeons d’évacuer pour garder le stade propre…”, a-t-il martelé.

Balayant d’un revers de la main l’usage de l’aire de jeu pour la fête du week-end dernier, Gallet Lengelo a indiqué qu’après cette manifestation 4 rencontres comptant pour la Ligue 2 se sont jouées sur ce même site sans la moindre complication. D’ailleurs, insiste-t-il, le stade s’apprête pour accueillir la reprise du championnat national ainsi que la rencontre de l’équipe nationale portant qualification à la coupe d’Afrique. ” Tout le reste, c’est juste pour faire du buzz sur les réseaux sociaux et pour des raisons inavouées !”, a-t-il conclu.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising