Connect with us

À la Une

Horreur à Popokabaka : des étudiants exécutent publiquement un tradi-praticien !

Published

on

L’ASBL « ZIBULA MESO » a appris avec une grande consternation le crime d’une extrême barbarie commis vendredi 22 mars dernier à la cité de Popokabaka (Province du Kwango), par des étudiants de l’ISP/Popo contre monsieur GEORGES MBAYA.

En effet, rapporte-t-il, tout est parti du décès d’un assistant de l’ISP/Popokabaka en la personne de PIERRE LEWULA, foudroyé le même jour.

Selon les témoignages recueillis par les membres de l’Asbl sur place, la foudre était tombée sur la maison de l’assistant quelques heures après le passage de GEORGES MBAYA parti lui réclamer sa créance.

Manipulés par des notables non autrement identifiés, les étudiants de son Institution ont organisé une chasse à l’homme contre ce juge coutumier et tradi-praticien accusé, sans preuve, d’être l’auteur de la foudre.

Après avoir enlevé l’infortuné de sa résidence, ils l’ont conduit vers le lieu du supplice où ils l’ont lynché, torturé, amputé certains de ses organes avant de l’égorger, sous le regard impuissant des éléments de la police et des autorités locales.  » Comme toute âme sensible peut le constater, il s’agit d’un crime horrible et d’une extrême atrocité jamais connu dans la province du Kwango », a indiqué Martinez NGYALUKA, président du Conseil d’Administration de l’ASBL ZIBULA MESO.

Cette dernière exprime sa vive indignation face à ce meurtre qui vient souiller sa province reconnue comme un havre de paix et d’hospitalité.

En tant que structure de la Société civile œuvrant pour la bonne gouvernance, la paix et l’unité au Kwango, ZIBULA MESO dénonce avec la dernière énergie la passivité des autorités locales et des éléments de la police qui auraient pu empêcher ce drame dans la mesure où l’infortuné habitait juste derrière leur Commissariat.

 

En outre, ZIBULA MESO ASBL déplore qu’à ce jour, aucun des criminels n’a été mis aux arrêts et que les bourreaux continuent à circuler librement dans les rues de POPOKABAKA sans être inquiétés et ce, au grand dam des enfants de la victime.

A cet effet, ZIBULA MESO ASBL s’insurge contre les comportements de certains notables de POPOKABAKA qui, selon des sources concordantes, ont manipulé les étudiants pour régler des comptes à ce juge coutumier et devin qui ne faisait pas de cadeaux aux sorciers de ce territoire en dénonçant leurs cabales occultes.

Enfin, ZIBULA MESO condamne la précipitation de l’administrateur du Territoire d’ordonner l’enterrement immédiat de l’infortuné sans l’accord de ses membres de famille et dans des conditions très précaires.

 » La RDC étant un Etat de droit, nous en appelons aux autorités compétentes principalement au Gouverneur et au Procureur général du Kwango pour diligenter, sans désemparer, une enquête afin d’établir les responsabilités et punir sévèrement les auteurs de ce meurtre », a conclu Philippe KUSUKAMA, Coordonateur National de Zibula Meso.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Or: Remplacements des réserves et nouvelles opportunités pour sécuriser le programme de KIBALI étalé sur plus de 10 ans

Published

on

La plus grande mine d’or d’Afrique, Kibali, est sur la bonne voie pour le remplacement de ses réserves réduites par l’exploitation en 2022, tandis que de nouvelles opportunités de croissance soutiendront également son plan d’affaires étalé sur plus de 10 ans et son statut de l’un des actifs de niveau 11 de Barrick Gold Corporation.

Le président et président directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré à la presse aujourd’hui que le gisement prolifique KCD de Kibali continuait d’offrir de la valeur supplémentaire vu que le forage actuel est axé sur la conversion des ressources en réserves et sur l’exploration des filons qui sont encore ouverts en profondeur. En outre, les cibles de Mengu Hill, Ikanva et Gorumbwa présentent le potentiel nécessaire pour renforcer le portefeuille souterrain de Kibali.

« Kibali est une opération très rentable avec ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale qui couvrent la majeure partie de ses besoins énergétiques. Elles seront suppléées par une nouvelle centrale solaire de 17MW qui, une fois achevée en 2025, fera passer la part des énergies renouvelables dans les sources énergétiques de la mine de 81% à 93%, » a déclaré Bristow.

Les références écologiques de Kibali comprennent également la réduction continue des eaux douces provenant de la rivière Kibali et un programme de reboisement qui, à ce jour, a permis de planter plus de 10,000 arbres. La mine poursuit son programme d’appui à la conservation de la biodiversité au Parc National de la Garamba en RDC, avec la réintroduction des rhinocéros provenant d’Afrique du Sud. Les 16 premiers rhinocéros sont attendus à Garamba d’ici la fin du deuxième trimestre de cette année et seront suivis de 60 autres au cours des trois prochaines années.

Conformément à la politique globale de Barrick consistant à employer et à promouvoir les ressortissants du pays hôte, Arthur Kabila a été nommé premier directeur général congolais de Kibali. Depuis l’année dernière, huit autres postes clés de direction et techniques sont désormais occupés par des Congolais.

 

Tshieke Bukasa/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising