Connect with us

Actualité

Haut-Uélé : plainte contre le gouverneur Nangaa pour destruction méchante

Published

on

Avocat à la cour d’appel de Kinshasa Gombe, Me David Tshimanga, ainsi que son client Kasanda Kitenge Victor, en sa qualité de liquidateur sur la gestion de la concession de Modimbo, situé à 5km de la ville d’Isiro dans la province de Haut-Uélé de feu ALEFE KYSSEMBO Théodore, ont saisi le procureur général du parquet près de la cour de cassation contre le gouverneur de cette province pour destruction méchante de leur concession.

“Contre toute attente et à la surprise générale de mon client, ainsi que toute la succession, en date du 14 janvier 2021, au prétendu motif d’élargissement de route Isiro-Neisu, des engins du gouvernorat provincial de la Province du Haut-Uélé, dont en tête lui-même monsieur le gouverneur, ont eu à déraciner 932 pieds de caféier, 24 arbres plantés dont 14 limba et 10 Tecks, sur une superficie globale d’environ 1 Ha le long de la route”, peut-on lire dans cette plainte.


Dans cette plainte, l’accusation signale également que le 27 janvier de l’année en cours, les mêmes engins étaient encore descendus ouvrant ainsi des avenues dans la même concession appartenant au défunt ALEFE. Et ces travaux ont touché approximativement 15 Ha jusque-là et ils sont encore en cours.

Me David Tshimanga rappelle aussi au procureur général que le chef de l’État prône l’Etat de Droit, et ce n’est pas un simple slogan. “Un état de droit signifie l’égalité de tous les citoyens sans tenir compte d’une quelconque discrimination. Il est vraiment inconcevable et inimaginable qu’un gouverneur se serve de sa fonction pour attenter aux droits des paisibles citoyens en détruisant méchamment une concession privée couverte par des titres légalement acquis”, explique-t-on.

L’accusation signifie au procureur général que le comportement du gouverneur du Haut-Uélé, Baseane Nangaa Christophe, viole systématiquement les dispositions pertinentes de la loi N°73-021 du 24 juillet 1973 portant Régime général des biens, régime foncier et immobilier et des sûretés telle que modifiée et complétée par la loi. Par ailleurs, Me David Tshimanga et son client demandent au procureur d’interpeller le gouverneur pour répondre de ses actes et que par la même occasion mettre fin aux travaux qui s’y effectuent.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Léandre Miema : Le nouveau DG à la tête de la Francophonie RD Congo pour bousculer les conventions

Published

on

Léandre Miema, le nouveau Délégué Général de la Francophonie en RDC, incarne la nouvelle génération de leaders déterminés à faire entendre la voix de leur pays sur la scène internationale. Avec un parcours atypique et des qualités indéniables, il se positionne comme un acteur clé pour relever les défis colossaux auxquels la RDC est confrontée.

Son parcours honorable et ses qualités exceptionnelles sont autant d’atouts dans ses nouvelles fonctions. Jeune mais talentueux, Léandre Miema se distingue par son patriotisme, sa foi inébranlable, son acharnement au travail et son professionnalisme exemplaire. Issu de l’École Nationale d’Administration en RDC et de l’ENA en France, il allie une solide formation d’ingénieur à une expertise en gouvernance publique.

Expert-conseil en numérique, il est fondateur du Kassiterit’s club et du start-up Technosoft.

Sa détermination et son engagement en font un leader résolu à défendre les intérêts de son pays. Les défis à relever et les objectifs à atteindre sont certes énormes mais pas insurmontables pour ce travailler acharné. En tant que DG de la Francophonie RDC, Léandre Miema a pour mission de redonner à son pays une place prépondérante sur la scène internationale.

Son dynamisme et sa volonté de faire bouger les lignes sont des atouts majeurs pour assurer la représentativité de la RDC dans les instances internationales. Malgré l’occupation et les agressions que subit la RDC depuis des décennies, il s’engage à porter haut et fort la voix de son pays.

Léandre Miema incarne l’espoir d’une nouvelle ère pour la RDC, où la jeunesse et l’audace se conjuguent pour relever les défis du présent et de l’avenir. Son parcours et ses qualités font de lui un leader iconoclaste, prêt à défier les conventions pour faire avancer son pays sur la voie de la prospérité et de la reconnaissance internationale.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain/Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte