Connect with us

À la Une

Haut-Katanga: le territoire de Pweto coupé du reste de la province !

Published

on

Suite à la panne de la principale barge, depuis quelques semaines, qui servait à la traversée sur la rivière Luvua, le territoire de Pweto est coupé du reste de la province du Haut-Katanga. Quant à la route nationale numéro 5, en état de délabrement très avancé, elle est pratiquement impraticable. Pourtant, le gouverneur Jacques Kyabula, lors de son passage à Pweto, avait promis sa réhabilitation, voire de jetter un pont sur la rivière Luvua pour faciliter le passage des camions et passagers Aucune de ces promesses n’est tenue jusqu’à ce jour !

La population de Pweto exprime sa désolation et se sent oubliée par son gouvernement provincial.

Signalons qu’une entreprise est entrain d’exploiter les minerais dans ce coin du pays sans aucune trace d’impact social positif alors que la redevance minière est payée.

La population de Pweto demande aux autorités provinciale de trouver une solution rapide pour que ce territoire se reconnecte au reste de sa province.

Situé au nord-est du Katanga, jusqu’il y a deux décennies, l’agriculture et surtout la pêche étaient les principales activités des habitants du territoire de Pweto. Les noms des poissons comme Pale, Makobo, Ntembwa et Kisense sont célèbres dans tout le grand Katanga, voire à des milliers de kilomètres, à Kinshasa dans la capitale. La surexploitation au pire moment des années Mobutu a conduit à une diminution plus que sensible de la faune halieutique et à la disparition des plusieurs espèces.

A l’avènement de l’AFDL, en 1997, Anvil Mining Congo reprend à son compte l’ancienne Mine de Dikulushi et des années plus tard, le site de Kapulo, à Pweto.

Olivier MWAPE/ Congoprofond.net


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Abolition du système LMD en RDC : Fausse alerte !

Published

on

Le système d’enseignement Licence-Master-Doctorat (LMD) n’est pas annulé en République Démocratique du Congo, contrairement aux rumeurs distillées sur les réseaux sociaux depuis la soirée du dimanche 23 juin 2024.

Ceci ressort d’un communiqué signé dans la soirée de ce lundi 24 juin 2024 par Marie-Thérèse Sombo Ayanne Safi Mukuna, ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU).

Le communiqué officiel note plutôt qu’au cours de la séance plénière d’investiture du gouvernement, le programme présenté et défendu, en son pillier 4, axe stratégique 4.2.1, prévoit la poursuite de la mise en place d’un système éducatif performant, inclusif et équitable, dont l’une des actions identifiées porte sur l’évaluation de la mise en œuvre du programme LMD.

Ce faisant, son Excellence, madame la ministre de l’ESU a prévu dans sa feuille de Route une évaluation à mi-parcours de cette réforme dont la fin du premier cycle interviendra la fin de cette année académique“, lit-on dans ce communiqué.

Le même communiqué précise que le calendrier de ces assises sera publié dans les jours qui suivent pour éclairer les acteurs de l’ESU, de la communauté universitaire que des partenaires concernés et du public intéressé.

Rappelons que la réforme LMD qui est le substitut du système PADEM, a été instauré et mis en application dans les établissements tant Publics que privés en 2021 sur ordre du ministère honoraire de l’ESU, Muhindo Nzangi Butondo, désormais ministre du Développement rural en RDC.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte