Connect with us

À la Une

Haut-Katanga : Génie Mwenze Nabi lance officiellement l’ASBL “Demain c’est loin “

Published

on

C’est au bâtiment du 30 juin à Lubumbashi, que l’association sans but lucratif dénommée : “Demain c’est loin” a été officiellement lancée, en début d’après-midi de ce vendredi 13 février 2021 en présence d’une centaine d’invités venus de toutes les sept communes de Lubumbashi.

Cette asbl “Demain c’est loin” qui est un mouvement citoyen, apolitique, démocratique non violent et non partisan, est une initiative personnelle de Génie MWENZE Nabi. Ce dernier s’identifie comme un panafricaniste qui s’engage à réunir les jeunes congolais autour d’une vision d’un engagement civique, pour redorer les blasons ternis d’une jeunesse forte, courageuse et capable de contribuer au développement de son pays.

La cérémonie solennelle a été vive. D’abord, elle s’est ouverte par l’hymne national, ensuite s’est déroulée sous une forte animation de la fanfare, des artistes chanteurs, des comédiens et des humoristes.

Dans son mot de circonstance,  Génie MWENZE Nabi, initiateur de la vision “demain c’est loin”, a insisté sur le fait que les jeunes devraient prendre conscience de se décider courageusement aujourd’hui, pour façonner leur lendemain. ” Ne renvoyez pas à demain, ce que vous devez faire aujourd’hui ; vous le savez bien, la devise de notre asbl c’est conscience, travail et justice; toutes ces choses nous devons les activer aujourd’hui et non demain”, s’est-il expliqué.

Dans le but d’éclairer la lanterne de tous les membres effectifs de son association, Génie MWENZE Nabi a expliqué, jusque dans les moindres détails, la vision qui a fait naître cette asbl.

“L’association se lance dans la lutte pour l’unité africaine et entend créer les États-Unis d’Afrique. Elle s’engage à apprendre à ses membres, tout comme aux non membres, les vrais principes et valeurs démocratiques ; elle accompagnera aussi, sur le plan de l’innovation, ses membres effectifs dans leurs entreprises, afin d’assurer son autonomisation, en initiant des projets communautaires, notamment dans le secteur agro-pastorale, et environnementale”, a-t-il éclairé.”

Aussitôt après son intervention, la sortie officielle a été lancée, sous les ovations de toute l’assistance, en présence de quelques autorités politico-administratives de la ville de Lubumbashi.

“Notre thème principal aujourd’hui, jour de notre sortie est: “l’unité africaine.” Nous nous sommes adressés aux africains et au monde en général, en leur disant que le jour où l’Afrique devrait s’unir n’est plus à voir dans l’avenir; ça s’appelle aujourd’hui. Nous nous sommes attelés sur ce sujet de l’unité africaine afin de pouvoir lutter pour sa libération totale”. C’est en ces termes que Génie MWENZE Nabi s’est exprimé devant la presse locale, à la fin de la cérémonie.

Pour clôturer la cérémonie du lancement officiel, les membres du comité directeur et les invités d’honneur ont apposé chacun sa signature, dans le livre d’or.

Gédéon ELONGA Béni/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kaniama Kasese : 200 volontaires de Kasumbalesa en route pour le Centre de formation “Félix Tshisekedi”

Published

on

Après ceux de Kinshasa, Mbuji-Mayi et Lubumbashi, c’est au tour de quelques jeunes de Kasumbalesa de se voir doter de la tenue bleue et jaune, symbole du Service National, fièrement portée par les “Bâtisseurs” de la République. Parmi ces jeunes, 60 % sont des volontaires désireux de servir la nation à travers cette structure étatique. Ils seront soumis à une formation paramilitaire, laquelle sera suivie d’un apprentissage des métiers au sein du Centre de formation “Félix Tshisekedi” à Kaniama Kasese.

C’est dans une ambiance des chants, des cantiques de remerciements aux autorités que chacun de ces jeunes volontaires a reçu des tenues bleues et jaunes, symbole du service national, et ont embarqué pour Kaniama Kasese en vue d’un séjour qui vise une transformation civique.

Ces volontaires viennent donc tordre le coup aux rumeurs qui laissaient croire que leurs prédécesseurs, récemment transférés à Kaniama Kasese, ont été victimes de l’arbitraire et seraient sous le coup de la torture.

Éduqués aux métiers, ces jeunes seront envoyés à travers le pays afin de contribuer au développement de la nation en cultivant, en construisant des écoles et des hôpitaux après leur temps de rééducation et de formation à Kaniama Kasese.

De son côté, le général major Jean-Pierre Kasongo Kabwik, commandant du Service National, rassure que tout est fait selon les instructions du Président de la République, c’est-à-dire celles relatives au respect des droits de l’homme.

Ces nouveaux pensionnaires du centre de formation et d’encadrement Félix Antoine Tshisekedi rejoignent une autre vague de Lubumbashi pour Kaniama Kasese. À leur arrivée, ces nouveaux locataires du Centre d’Instruction et de Formation Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo seront soumis à des formations élémentaires sur le civisme, la maçonnerie, l’électricité, la mécanique automobile. Ces formations seront sanctionnées par des brevets.

Il sied de rappeler que ces nouveaux pensionnaires venus du Haut-Katanga et de Kasumbalesa rejoignent les groupes qui sont déjà arrivés de Kinshasa et du Kasaï oriental. L’objectif de cette fusion est de consolider l’unité et la cohésion nationale, mission capitale du Service National, qui est directement liée à la présidence de la République.

Monica Bubanji/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte