Connect with us

Actualité

Harcèlement dans la sphère médiatique : Des journalistes africains partagent leurs recettes aux Congolais 

Published

on

A ce deuxième et dernier jour de la conférence sur “le harcèlement sexuel dans la sphère médiatique” initiée par la Fondation Zacharie Bababaswe (Fozaba ) et sous l’impulsion de la fondation Denise Nyakeru Tshisekedi(FDNT), il était question de tabler sur les mécanismes à mettre en place en vue d’une solution durable.

Plusieurs interventions de haute facture ont constitués les différents panels au cours duquel les panelistes n’ont pas seulement parler de leurs expériences mais ont également formulés quelques recommandations.

Lors du deuxième panel axé sur la prévention, le Tchadien Ngambaye Armand Djegoltar, PDG d’Electron TV, a exhorté de travailler sur la polyvalence dans les médias, le renforcement des capacités et organiser régulièrement des ateliers justement pour barrer la route à ce fléau et faire une grande sensibilisation qui dénonce ces barbaries.

Konnie Touré, animatrice venue de la Cote d’ivoire, a, quant à elle, invité les victimes à la médiatisation des sanctions afin de mettre les auteurs face à ce qui les attend.

Le troisième et dernier panel autour de la thématique comment les acteurs des médias peuvent accompagner les victimes des harcèlements sexuels dans la sphère médiatique, prenant parole Tina Abumbassie, journaliste de la RDzc, appelle à un soutien psychologique.

De son côté Rachel Kitsita, patronne du groupe Actu 30, pense que la création des programmes spécifiques dans différents médias avec des témoignages poignants des victimes serait un moyen important de dénoncer ces actes. Elle a, par la même occasion, suggéré la mise en place d’une structure qui permet aux victimes de connaître la procédure appropriée.

Un échange enrichissant entre les panelistes et les convives a sanctionné la deuxième phase de cette journée avant l’arrivée de la première dame Denise Nyakeru Tshisekedi à qui on a soumis toutes les recommandations formulées afin d’en faire un plaidoyer au gouvernement central.

C’est sous cette note de convivialité que la première dame a solennellement déclaré la fin de cette conférence sur le harcèlement sexuel dans la sphère médiatique avec satisfecit.

Il sied de noter que ces assises ont pris deux jours, soit du 20 au 21 mars 2023, à Kinshasa.

Gloria Amundala/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Léandre Miema : Le nouveau DG à la tête de la Francophonie RD Congo pour bousculer les conventions

Published

on

Léandre Miema, le nouveau Délégué Général de la Francophonie en RDC, incarne la nouvelle génération de leaders déterminés à faire entendre la voix de leur pays sur la scène internationale. Avec un parcours atypique et des qualités indéniables, il se positionne comme un acteur clé pour relever les défis colossaux auxquels la RDC est confrontée.

Son parcours honorable et ses qualités exceptionnelles sont autant d’atouts dans ses nouvelles fonctions. Jeune mais talentueux, Léandre Miema se distingue par son patriotisme, sa foi inébranlable, son acharnement au travail et son professionnalisme exemplaire. Issu de l’École Nationale d’Administration en RDC et de l’ENA en France, il allie une solide formation d’ingénieur à une expertise en gouvernance publique.

Expert-conseil en numérique, il est fondateur du Kassiterit’s club et du start-up Technosoft.

Sa détermination et son engagement en font un leader résolu à défendre les intérêts de son pays. Les défis à relever et les objectifs à atteindre sont certes énormes mais pas insurmontables pour ce travailler acharné. En tant que DG de la Francophonie RDC, Léandre Miema a pour mission de redonner à son pays une place prépondérante sur la scène internationale.

Son dynamisme et sa volonté de faire bouger les lignes sont des atouts majeurs pour assurer la représentativité de la RDC dans les instances internationales. Malgré l’occupation et les agressions que subit la RDC depuis des décennies, il s’engage à porter haut et fort la voix de son pays.

Léandre Miema incarne l’espoir d’une nouvelle ère pour la RDC, où la jeunesse et l’audace se conjuguent pour relever les défis du présent et de l’avenir. Son parcours et ses qualités font de lui un leader iconoclaste, prêt à défier les conventions pour faire avancer son pays sur la voie de la prospérité et de la reconnaissance internationale.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain/Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte