Connect with us

À la Une

Handball/Zone 4 Kinshasa 2019 : les Léopards dames chutent d’entrée !

Published

on

Engagées aux éliminatoires Zone 4 du 12 ème jeux africains, Rabat 2019 , les Léopards dames de la RDC ont chuté ce mardi 23 avril lors du match aller face aux Camerounaises sur le score de 22-25 dans un match dominé par l’équipe adverse. Ce tournoi se déroule à Kinshasa du 23 au 25 avril 2019 dans salle René Descartes de l’institut français.

Pas de repos pour le Cameroun

Et pourtant arrivées le même jour du début de la compétition à 18 h 30, les filles du Cameroun n’ont pas eu le temps de se reposer avant de livrer leur premier match face aux Léopards de la RDC, qu’elles ont tranquillement inquiétées durant ce premier round.

« Bravo à mes filles, voyager pendant 48 heures, ce n’était pas évident. Nous sommes allés plus au fond avec nos réserves, aussi bien sur le plan physique et mental pour tenir. Ce match s’est joué sur les détails, les motivations et les stratégies. On a remporté la première bataille, mais pas encore la guerre, le match retour ça sera-là le plus important », a déclaré l’entraîneur du Cameroun Gebogo Serge Christian, qui occupe ce poste depuis huit jours seulement.


Tshibola Françoise et Mwasesa Christine: le flop !

Respectivement gardienne de but et capitaine de l’équipe, Tshibola Françoise et Mwasesa Christine, étaient dans ce match en dessous de la moyenne.

Connue pour sa rapidité et précision de passe, autant son efficacité devant les bois, Mwasesa est passée à côté de ses prestations habituelles.

Ce match a semblé finir en première période pour les Léopards qui ont été menés depuis la première mi-temps avec trois buts d’écart, soit 10-13 alors qu’à 13 minutes de la fin du match, l’écart était d’un seul but. Malheureusement, les filles de l’entraîneur Célestin M’poua n’ont pas su tenir devant les assauts de l’ailier Essam Michèle et ses coéquipières.

« C’est un match des déchets et ça nous a coûté cher. Quand on n’arrive pas à gagner le duel entre porteuse de ballon et gardienne, il ne faut pas s’attendre à grand chose. C’est un manque de conviction dans les dernières balles. Il faut remettre les choses en ordre et essayer de voir ce groupe de la diaspora qui joue avec le handball de position. Devant une équipe comme le Cameroun, on ne peut pas jouer ainsi, il faut beaucoup jouer sur la transition », a expliqué l’entraîneur de la RDC, le Brazzavilois, Celestin M’poua.

Notons que le match retour est déjà prévu ce mercredi 24 avril à 15 h 00 et les Léopards sont contraints de gagner avec un écart de 4 buts ou plus pour valider leur tickets.

Et les hommes, quant à eux, vont livrer leur match aller ce même mercredi à 17h face toujours au Cameroun. Le match retour interviendra le jour suivant.

Deux Égyptiennes et deux Angolais constituent les deux paires arbitrales qui font l’office des officiers des matches. Et l’ancien Président de la Fédération angolaise de HandBall, Pedro Godino, siègeant présentement au comité exécutif de la CAHB (Confédération africaine de Handball), est le délégué de cette dernière structure à ces éliminatoires.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

RDC : Denise Nyakeru Tshisekedi honore la 6ème promotion de l’École de Renseignement Militaire

Published

on

Cent quatre vingt-cinq (185) Officiers de renseignement militaire ont reçu des mains de Denise NYAKERU TSHISEKEDI les brevets de fin de formation ce vendredi au Centre supérieur militaire dans la commune de Ngaliema.

L’épouse du Chef l’Etat a, à cette occasion, témoigné son soutien aux vaillants militaires qui défendent, de fois au péril de leur vie, l’intégrité du territoire national en ce moment où le pays fait face à une guerre injuste imposée par le Rwanda à cause de ses ressources naturelles.

Pour la Distinguée Première dame, l’engagement de servir sous les couleurs du drapeau national est un motif de fierté mais aussi une marque de courage exceptionnel.

 » C’est une vraie source d’inspiration sur le sens du devoir pour nos populations et particulièrement pour notre jeunesse.
En tant que femme congolaise, je me réjouis de la présence de cinq (5) femmes parmi les 185 lauréats de cette promotion. Cependant , je me questionne sur le faible taux de représentativité de la femme dans cette session soit 3%.
Ce constat est presque général au sein de nos forces de sécurité « , a-t-elle dit.

Denise NYAKERU TSHISEKEDI a, à cet effet, plaidé auprès des autorités militaires pour qu’elles assurent une présence féminine dans le commandement des différents services de sécurité et d’impliquer davantage les femmes dans les opérations dans les zones de conflit.

Cela aiderait, à l’en croire, à la prévention de certaines formes de discrimination que pourrait subir les femmes au sein de l’ appareil sécuritaire et à la lutte contre les violences sexuelles basées sur le genre en zone de conflit.

La Première Dame a, par ailleurs, indiqué que cela ne peut être possible que si les femmes elles-mêmes comprennent qu’elles ont des capacités pour servir le pays dans ce domaine.

Pour sa part, le Chef d’Etat Major des FARDC, Christian TSHIWEWE SONGESHA, a exhorté les lauréats à mettre à contribution les connaissances acquises pour améliorer la qualité des services de renseignements en RDC.

L’effectif de ces officiers de renseignements était de Deux -cent- cinquante six (256), cent quatre vingt cinq (185) réussites avec cinq (5) distinctions, trente-six (36) échecs, trente- trois (33) ont abandonné et deux(2) sont décédés.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising