Dev Solaire

Connect with us

Politique

Guéguerre Pygmées/Bantous : Mvunzi Meya en pacificateur au Tanganyika

Published

on

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières en charge des Affaires Coutumières, Eyrolles Michel Mvunzi Meya, est préoccupé par les conflits interethniques récurrents qui opposent les populations bantoues et les autochtones pygmées de la province du Tanganyika, notamment dans le territoire de Nyunzu.

Le ministre Mvunzi Meya a exprimé cette préoccupation en Conseil des ministres et a convaincu le gouvernement de la République qui a adopté les stratégies de son ministère en vue de pacifier les populations du Tanganyika.

Dans une note technique transmise et défendue au Conseil des ministres, Mvunzi Meya a fait savoir que les conflits et les tueries injustifiées dont sont victimes les pygmées dans la province du Tanganyika constituent une grande préoccupation du Gouvernement et pour cette communauté des peuples autochtones.

Mvunzi Meya a expliqué que cette situation est un danger pour la paix et la cohésion nationale. Pour le ministre, “il y a necessité de mettre un terme à des comportements rétrogrades en prônant l’égalité et la non-discrimination entre les différentes communautés ainsi que le maintien de l’unité nationale chèrement acquise”.

Le ministre estime alors que la pacification au Tanganyika passe par une sensibilisation à la paix et à la cohabitation pacifique ou acceptation des autres. Pour ce faire, Mvunzi Meya organise une conférence sous le thème: _”La reconstruction et la paix entre les pygmées et les bantous dans la province du Tanganyika”_. Cette conférence, prévue du 23 au 30 septembre 2020 au Tanganyika, connaîtra la participation des ministères sectoriels, dont les Droits Humains, le ministère en charge des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables, etc.

Plusieurs organisations de la société civile locale et des partenaires techniques et financiers seront également mis à contribution pour la réussite de cette activité et l’atteinte des résultats.

Cette conférence veut contribuer à la réduction -ou carrémment à l’éradication- des conflits et des tensions récurrentes au Tanganyika en vue d’une cohabitation pacifique entre les pygmées et les bantous de cette province.

Elle aura également constitué un plaidoyer en faveur de la minorité pygmée qui demande à jouir de mêmes droits civiques et politiques que les autres peuples de la RDC, notamment les bantous.

Le projet de cette conférence a été inscrit à l’ordre du jour du Conseil des ministres du vendredi 17 juillet et inscrit au programme du gouvernement.

Emile YIMBU/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :