Connect with us

À la Une

“Guéguerre” Fally-Africell : ça sent l’arnaque !

Published

on

C’est depuis le vendredi 2 avril que le directeur général d’Africell RDC, Milad Khairallah, est incarcéré à l’amigo du parquet de grande instance de Kinshasa/Gombe sur plainte de Fally Ipupa qui l’accuse d’utilisation non conforme d’un slogan sur des panneaux, réseaux sociaux, radios et télévisions. En d’autres termes, les avocats du chanteur reprochent à cette société de télécommunications, l’exploitation des œuvres d’esprit et de propriété intellectuelle, contrefaçon et violation des droits d’auteur des dérivés de « Tokooos », notamment ” Kitokoss”.

Alors que l’auteur de la plainte contre Africell affirme que le concept “Kitokoss” est, non seulemen, une marque mais aussi le nom de son album édité en 2017, les Kinois sont surpris d’apprendre la paternité de ce mot à Fally, car “kitoko” a toujours été un mot lingala, existant depuis des lustres. Nul ne peut dire avec exactitude qui l’a déformé pour la première fois en ajoutant ” Tokoss”, “Kitokolilo”, ” TiktikTok”, etc.

L’autre réalité est qu’Africell a commencé à communiquer sur son meilleur forfait Internet “Kitokoss” depuis 2015 en vue de permettre à ses abonnés d’accéder à l’Internet à moindre prix comme toujours. L’album « Tokoss 1» de Fally a été mis sur le marché en 2017.

D’ores et déjà, il faut noter que l’arrestation du DG d’Africel fait grand bruit dans les milieux des opérateurs économiques lesquels n’ont pas caché leurs inquiétudes.

Autant l’opinion publique s’est dite déçue de l’initiative de l’artiste qui, de plus en plus, devient mercantile au détriment de sa passion pour l’art d’Orphée.

Les réseaux sociaux, qui se sont enflammés en ce début du week-end, ont été très critiques vis-à-vis de la star congolaise qui serait mal conseillée par ses avocats. ” Ça sent l’arnaque, cette affaire. Fally devrait chercher à gagner autrement son argent que sur le dos de Africell… “, a commenté un internaute.

Alors que plusieurs voix s’élèvent pour dénoncer un acharnement contre une société qui emploient des centaines de fils et filles du pays, les Kinois ont aussi appris l’émission d’un mandat d’arrêt provisoire à l’endroit du Libanais, pendant que le dossier est à l’étape de son instruction.

Rappelons que depuis son installation en 2012 en RDC, Africell s’est toujours révélée bon élève en matière du respect des lois du pays. Elle participe au processus du développement, en donnant de l’emploi aux Congolais.

La société fait aussi beaucoup d’actions sociales en faveur de la population.

En termes d’offres et services, Africell est l’unique et le plus grand réseau à Kinshasa grâce à la qualité de son réseau et surtout ses prix imbattables sur le marché. D’ailleurs, c’est ce qui justifie son slogan redoutable : Africell, « le Réseau du peuple » !

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET