Connect with us

À la Une

Gouvernement :”Un quota significatif, important et qualificatif a été attribué à la jeunesse et à la femme”( Néhémie Mwilanya)

Published

on

 

Néhémie Mwilanya Wilondja, coordonateur du Front Commun pour le Congo( FCC), s’est félicité, ce mardi 20 août 2019 à l’occasion de la rentrée politique de sa plate-forme, de la contribution du FCC à la mise en place des institutions stables du pays, aussi bien au niveau provincial que national avec l’installation des bureaux de deux chambres du Parlement.

À la suite des élections de décembre dernier, l’élu de FIZI a fait savoir que le FCC s’est engagé dans un schéma tourné vers l’amour de la patrie à travers sa contribution aux valeurs positives de promotion de la paix, de la démocratie et du progrès socio-économique des populations congolaises grâce à la vision de son autorité morale, Joseph Kabila Kabange.

Cette vision, a affirmé le coordonateur du FCC, s’est matérialisée par l’alternance politique au plus haut sommet de l’Etat fondée sur la coalition FCC-CASH, autour d’un programme commun de gouvernement et de partage du pouvoir. Puis d’ajouter: ” le FCC qui se réjouit de cette coalition qui prend corps autour de ces deux piliers, va s’assumer pleinement afin de consolider les acquis résultant du rapprochement de ces deux forces politiques à proximité idéologique”.

Il a affirmé, que sa famille politique est déterminée à jouer sa partition au sein des institutions parlementaires et de l’exécutif dans l’intérêt supérieur de la nation, en vue de créer une plus value positive susceptible de défendre notre pays et d’améliorer les conditions socio économique de la population congolaise.

Le coordonnateur du Front commun pour le Congo (FCC), Néhémie Mwilanya, s’est voulu rassurant quant à la représentativité des jeunes et des femmes dans le prochain gouvernement. Il a affirmé qu’ “une bonne dose de la nouvelle génération” sera prise en compte dans le nouvel Exécutif en gestation.

“Un quota significatif, important et surtout qualificatif a été attribué aussi bien à la jeunesse qu’à la femme. Ce qui démontre que le FCC est réellement à l’écoute de la population. Le FCC a joué la carte de la régénérescence, du renouvellement de la classe politique. Vous allez vous rendre compte lorsque l’équipe gouvernementale sera rendue publique que le FCC a joué la carte du genre”, a indiqué Néhémie Mwilanya.

Par ailleurs,le Secrétaire permanent du PPRD Emmanuel Ramazani Shadary a indiqué pour sa part que le quota réservé à son parti dans le gouvernement Ilunkamba, sera occupé à 80 % par de nouvelles figures.

“Dans le quota PPRD, il y aura de nouvelles figures dans l’ensemble, autour de 80 %. Des figures qui n’ont jamais été au gouvernement mais qui sont meilleures. Les autres vont servir le parti autrement. On peut servir son pays en étant au parlement, dans les entreprises publiques, dans la diplomatie ou encore, en formant les autres à devenir meilleur pour l’avenir “, a déclaré Emmanuel Ramazani Shadary.

Toutefois, le Secrétaire permanent du PPRD précise que dans l’entendement de leur parti, le renouvellement de la classe politique ne veut pas dire forcément exclure les autres. “C’est gérer cette fois-ci, convenablement les ambitions de tous nos cadres”, a indiqué Ramazani Shadary, avant d’affirmer que son parti avait reçu au total 332 candidatures pour seulement une dizaine des postes au futur Gouvernement.

MUAMBA CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Mines : Kibali aux commandes de la création de valeur durable

Published

on

 L’investissement de la mine d’or de Kibali en République Démocratique du Congo dépasse maintenant $4 milliards et a créé une économie régionale florissante dans une région reculée du pays grâce à des partenariats avec des entrepreneurs locaux bénéficiant d’un encadrement, à l’amélioration des communautés d’accueil et à la modernisation des infrastructures essentielles.

Lors d’un point de presse ce mardi 5 juillet, Mark Bristow, Président et Directeur Général de Barrick, a déclaré que Kibali n’était pas seulement la plus grande mine d’or d’Afrique, mais aussi un leader mondial en matière d’automatisation, d’initiatives de durabilité, d’énergie propre et de formation professionnelle.

« Grâce à la politique de Barrick en matière d’emploi et de promotion au niveau local, 94% de la main-d’œuvre de Kibali, y compris sa direction, sont des ressortissants congolais. Aujourd’hui, Barrick fait également la promotion de l’emploi des femmes dans l’industrie minière, traditionnellement dominée par les hommes, grâce à des campagnes de recrutement ciblées et à des programmes de développement conçus pour les préparer à des carrières enrichissantes à tous les niveaux de l’organisation, », a-t-il ajouté.

Kibali est en bonne voie pour atteindre ses objectifs de production pour l’année et a de nouveau enregistré un trimestre sans accident avec perte de poste. Ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale atténuent l’impact de la hausse des prix du carburant et réduisent considérablement l’empreinte carbone de la mine. Selon Bristow, les centrales ont été construites bien avant que le changement climatique ne devienne une question prioritaire, ce qui démontre l’engagement de longue date de Barrick en faveur de la durabilité dans toutes ses activités.

Les réserves d’or de Kibali ont augmenté, remplaçant les quantités exploitées durant les trois dernières années, et le forage de conversion en cours devrait poursuivre cette tendance, malgré une production supérieure à 5.7Moz d’or à ce jour1. L’exploration en cours offre de nouvelles opportunités de croissance avec un potentiel d’accroissement de la base des ressources minérales au-delà de l’étude de faisabilité initiale.

Les projets locaux de durabilité comprennent la construction d’une ferme aquaponique de classe mondiale et celle d’un centre de formation professionnelle et technique pour promouvoir le renforcement des capacités au sein de la communauté. Suite à son approbation par le gouvernement, la mise en œuvre du mécanisme de cahier des charges a pu commencer. Il s’ajoutera à l’engagement actuel d’investir 0.3% du chiffre d’affaires dans des projets communautaires identifiés en consultation avec les comités de développement communautaire de la mine.

Kibali continue également à investir dans l’avenir de la biodiversité africaine en soutenant le parc national de la Garamba, qui a vu une augmentation substantielle de la population de girafes et la quasi-élimination du braconnage des éléphants. Elle parraine également un projet de réintroduction du rhinocéros blanc dans le parc, ce qui est essentiel dans la campagne à long terme de protection de cette espèce menacée.

« Le parcours de Kibali a créé une valeur énorme pour toutes ses parties prenantes et constitue un exemple remarquable de ce que les partenariats mutuellement bénéfiques peuvent accomplir. Sa grande réserve en or signifie qu’elle a un long avenir devant elle en tant que moteur de la croissance économique et du développement communautaire, » a déclaré Bristow.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising