Connect with us

À la Une

Goma: le Forum régional des jeunes pour la paix se tient du 26 au 28 mars 

Published

on

C’est le coordonnateur des jeunes catholiques en diocèse de Goma qu’il a annoncé ce mardi 23 mars au cours d’une conférence de presse. Ganve Geno Mandela a indiqué que plus de 5.000 jeunes prendront part à cette 12 ìème édition des journées diocésaines des jeunes. L’objectif étant celui de:”sensibiliser les jeunes vivant dans la région des Grands Lacs sur la culture et la cohabitation pacifique tout en ayant l’esprit de tolérance, de compréhension, de partage et de non violence”. Cette session se tiendra pendant 3 jours, a-t-il précisé.

C’est la place Jean-Paul II du collège Mwanga qui accueillera ces activités dans le respect des gestes et barrières contre le coronavirus.

Aussi, ça sera une occasion de renforcer les capacités des jeunes à l’entrepreneuriat. Il sera aussi question d’échange d’expérience et de poser des questions aux différentes personnalités de tout bord, a-t-il souligné.

Les jeunes qui vont participer à ce forum vont venir de toutes les paroisses du diocèse de Goma. Par ailleurs, une particularité cette année, les jeunes des autres diocèses voisins comme Butembo-Beni,Bukavu et les pays voisins suivront les activités en ligne. C’est suite à la situation actuelle de la pandémie de Covid-19 dont d’ailleurs, les participants à cette occasion, seront sensibilisés pour s’en prévenir et s’en protéger.

Les journées diocésaines des jeunes reçoivent ordinairement environ 30.000 jeunes mais cette année, elle a en recevra 5.000 pour raison de Covid-19.

Signalons que ce forum débutera le vendredi 26 mars par la célébration eucharistique dite par Mgr l’évêque du diocèse de Goma, Willy Ngumbi. Et la même activité se clôturera dimanche toujours par une messe le dimanche 28 mars.

 

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Ituri :Cinq groupes armés s’engagent à la cessation immédiate des hostilités sous les hospices du VPM JP Bemba

Published

on

Cinq (5) groupes armés identifiés dans la province de l’Ituri (nord-est de la République démocratique du Congo) ont signé vendredi 19 avril 2024 à Bunia, en présence du vice-Premier, ministre de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba.

Cet acte d’engagement marque “la cessation immédiate” des hostilités dans cette province sous état de siège.

Nous, les groupes armés de l’Ituri (CODECO, FRPI, FPIC, AUTODÉFENSE, MAPI), réunis en date du 19 avril 2024, sous la haute responsabilité de son Excellence Monsieur le VPM de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba, prenons l’engagement de cesser immédiatement les hostilités dans l’intérêt de la paix“, ont-ils déclaré à travers l’acte d’engagement.

NB: Tout contrevenant au présent acte se verra sanctionner par les actions militaires ou judiciaires”, ont précisé les signataires.

Arrivé vendredi matin dans la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, dans le cadre de l’évaluation de la situation sécuritaire dans cette province, le vice-Premier ministre, ministre de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba, a réuni 31 membres issus de cinq groupes armés locaux actifs depuis la reprise des hostilités en 2017, pour examiner les motivations à la base de la reprise des armes dans la province de l’Ituri en dépit des accords de paix régulièrement conclus à Nairobi et dans le territoire de Aru.

Je suis venu au nom du commandant suprême, le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, qui mise sur le retour de la paix, de gré où de force en Ituri, pour vous écouter et comprendre pourquoi en dépit des engagements pris dans le passé, vous continuez toujours à vous entretuer ici en Ituri. Nous devons ensemble dégager des propositions à même de contribuer efficacement au retour définitif de la paix ici“, avait introduit Jean-Pierre Bemba.

Elyane Mukuna/Congo profond


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte