Connect with us

Actualité

Génies en Herbe : St Joseph/Elikya bat le collège Mater Dei et remporte le trophée « Lumumba » du CASFEC/ONGD

Published

on

Le Centre d’appui scolaire pour la formation de l’élite du Congo (CASFEC ONGD) a organisé, ce samedi 03 septembre, la finale du « Trophée Patrice-Emery Lumumba » (Génies en herbe) mettant en confrontation le Collège Mater Dei (Mont-Ngafula) au Collège Saint Joseph (Gombe). Score final : 280 – 220 en faveur des Scheutistes qui sont déclarés champions de la 2ième Édition du trophée Patrice-Emery Lumumba.

Menama( 15 ans, Math-Physique collège St Joseph/Elikya), meilleur joueur de la finale avec 140 points à lui seul et meilleur marqueur du tournoi avec 420 points, a fait savoir sa joie de gagner ce trophée.  » Ce n’était pas facile le début avec notre première défaite. Nous remercions les parents de nous laisser sortir à chaque fois que nous leur demandions l’autorisation… Merci aux organisateurs, en particulier Metouschélah Yubu, le meilleur animateur du centre culturel CASFEC… », a-t-il fait savoir.

Deuxième activité principale organisée par le CASFEC/ONGD, essentiellement durant les vacances, le trophée Lumumba est un jeu-concours de culture générale opposant les élèves des écoles de la capitale. Pour y participer, il faudrait arriver aux quarts des finales de la compétition interscolaire de la langue française « Intellect Quiz », la plus prestigieuse des jeux des questions-réponses en Afrique subsaharienne.

Notons que la première édition du Trophée Lumumba a été remporté par le Complexe Scolaire Saint Vincent de Paul en 2021.

Présente à la journée Finale, Clarisse SAFI, cadre du parti ACP, a encouragé les participants à ce concours en leur remettant plusieurs fournitures scolaires (Cahiers, bic, etc..). « Nous allons continuer à soutenir cette initiative et demander au gouverneur de la financer pour que l’activité devienne une compétition internationale… », a-t-elle promis.

Enfin, le coordonnateur du CASFEC/ONGD, Metouschélah – Yubu, satisfait du succès de cette 2ème édition « Trophée Lumumba », a remercié les écoles, les élèves, les invités et particulièrement Maman Clarisse Safi.
 » Je demande au ministère de l’EPST et de la Jeunesse de monter au créneau pour soutenir notre structure afin d’organiser en RDC une compétition internationale de ce prestigieux jeu… », a-t-il martelé.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

ESPT/Dossiers « Clé de répartition des frais scolaires et les 10% alloués aux bureaux gestionnaires »: Le ministre Mbutamuntu réagit !

Published

on

Le ministre provincial en charge de l’Éducation de la ville de Kinshasa, Charles Mbutamuntu Lwanga, réagissant aux deux articles publiés par CONGOPROFOND.NET en date du 27 septembre 2022, sur la pratique de la clé de répartition des frais scolaires et les 10% alloués aux bureaux gestionnaires, contestés par les enseignants du réseau protestant, évoque son souci de renforcer la supervision contre les structures spécialisées avec les « Anti-valeurs ». Nous publions in extenso sa lettre parvenue à notre rédaction par le canal de sa cellule de communication.

Kinshasa, le 29 septembre 2022

Au responsable de Congoprofond.net

Objet: Droit de réponse

Monsieur le responsable de Congoprofond.net,

Votre média en ligne a publié, en date du 27 septembre 2022, deux articles épinglant principalement le Ministre Provincial de l’Éducation/Ville de Kinshasa, Son Excellence Charles Mbutamuntu.

Le premier avait comme titre « EPST/Pratique de la clé de répartition : Charles Mbutamuntu passe outre les instructions de Tony Mwaba »; tandis que le second était intitulé « Epst: les 10% alloués aux bureaux gestionnaires par Charles Mbutamuntu contestés à Kinshasa »*.

Deux articles publiés le même jour, ce qui frise un acharnement pur et simple à l’égard d’un membre de l’Exécutif provincial dont la compétence et les prouesses ne sont plus à démontrer.

Pour votre gouverne, il n’ y a jamais eu violation des instructions du Ministre national Tony Mwaba, concernant la clé de répartition. Le souci pour nous est de renforcer la supervision contre les structures spécialisées avec les Anti-valeurs.

La première des choses à savoir est que le Ministre national n’avait jamais fixé les frais d’appui aux besoins des enseignants. Ces frais ont été fixés par l’Arrêté de Son Excellence Monsieur le Gouverneur, conformément au souci du Ministre national de soulager les enseignants du secondaire, et en attendant que le Gouvernement de la République concrétise les efforts déjà en cours pour améliorer les conditions de vie des enseignants.

Dans le souci de mettre fin aux antivaleurs et traquer les réseaux mafieux, Son Excellence Monsieur le Gouverneur a mis en place, dans son arrêté portant fixation des frais, une commission de suivi chargée de renforcer la supervision contre les ennemis de la gratuité. Et depuis le début de l’année, plusieurs réseaux sont démantelés et les mafieux ont peur. Pour soutenir le fonctionnement des comités de suivi (enseignants assis), la Commission urbaine avait levé deux options, notamment la contribution des écoles privées et le fonctionnement.

Il convient de souligner que pour concrétiser la vision du Chef de l’État, pilotée par le Warrior Tony Mwaba, le pourcentage des frais affectés à l’appui des enseignants est passé de 80% l’année passée à 90% cette année. Nos amis syndicalistes des écoles protestantes ne le savent peut-être pas, car Son excellence Charles Mbutamuntu avait prévu de les rencontrer pour échanges, après l’avoir fait avec les Catholiques. Les 10% affectés à l’appui des bureaux gestionnaires dans leur travail de supervision soutiennent la lutte contre les antivaleurs.

Je vous remercie de publier ce droit de réponse dans son intégralité pour éclairer la lanterne de l’opinion.

Lefils MATADY, Coordonnateur/Cellule de Communication

Ministère provincial de l’Éducation/Kinshasa


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising