Connect with us

Actualité

Football féminin : sans moyen financier, le championnat de Kinshasa tout de même lancé

Published

on

La Commission provinciale du football féminin de Kinshasa (CPFF-KIN) que dirige Micheline Mudiay a lancé officiellement le jeudi 20 décembre 2018 au stade Tata Raphaël, sa troisième édition du championnat kinois.

Une promenade de santé de Promesse Star sur Denis Sport en ouverture

7-0. C’est le premier résultat de cette 3 ème édition du football féminin joué le vendredi 20 décembre. Une balade des joueuses de Promesse qui ont facilement écrasé les filles de Denis Sport avec un sextuplé de la jeune étudiante de l’Ifasic, Kinzinga Ndjoli, et un but de Luvuezo Mawete.

Il convient cependant de noter que la CPFF continue d’affirmer manquer des moyens conséquents pour la bonne organisation de ce championnat.

« On vient de démarrer, mais vous n’êtes sans ignorer que nous sommes butés à beaucoup de difficultés. On a beaucoup de problèmes financiers. On a démarré parce que notre but, c’est de faire avancer le football féminin. En espérant que les moyens vont nous suivre », a dit, devant la presse, la présidente de CPFF, Micheline Mudiay.

Cette troisième édition va regrouper 11 équipes , a savoir, Avenir, Bilenge, Cekifoot, Etoile du matin, Espoir de Bandal, Eléphant, Promesse Star, Roi Ngongo Lutete, Denis sport, Les Abeilles, Attaque sans recul.


Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Actualité

Kibali Gold Mine : Dr Mark Bristow dévoile les défis de l’an 2023 

Published

on

Le leadership de la société d’exploitation d’or Kibali Gold Mine a animé, ce lundi 30 janvier 2023, sa 47ème conférence de presse trimestrielle afin d’éclairer l’opinion publique sur ses activités en RDC. 

En somme, a rappelé Dr Mark Bristow, les investissements de Kibali en RDC, depuis 2009 à ce jour, dépasse les 4,4 milliards de dollars américains. A l’en croire, la plus grosse part, soit 2,36 milliards USD, a été consacrée au paiement aux entrepreneurs et fournisseurs. 1,21 milliard USD a permis de payer les redevances, impôts et permis d’exploitation. Quant aux salaires, ils ont bénéficié d’une enveloppe de plus de 610 millions USD, alors que 194,7 millions USD ont permis de construire des infrastructures et de soutenir les communautés locales.

Fort de ses solides performances et réalisations de 2022, Kibali va continuer, en 2023, à se concentrer sur l’extension de la durée de vie de la mine de Kibali avec des programmes d’exploration et de conversion des ressources de classe mondiale à Kibali.

Cette société, affirme son numéro 1, poursuivra, durant cette nouvelle année, l’exploration pour des réserves supplémentaires afin de remplacer les ressources épuisées.

Elle tient à augmenter l’automatisation au sein de sa mine souterraine avec l’installation du Multi-Lite à tous les niveaux de la mine souterraine.

Kibali promet de poursuivre le perfectionnement professionnel des Congolais afin d’augmenter le nombre de dirigeants et techniciens nationaux.

Il va compléter le PAR (Plan de Réinstallation) Kalimva/lkamva et développer des programmes économiques alternatifs dans les zones de Watsa/Durba et étendre son partenariat avec les agences de développement (USAID, GIZ).

 » Nous allons renforcer notre partenariat avec les entrepreneurs locaux et dynamiser la frontière économique déjà établie et continuer à établir des partenariats avec les communautés et maintenir notre licence sociale d’exploitation », a conclu le Dr Mark Bristow.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising