Connect with us

À la Une

Football : Arthur Masuaku vise une équipe qui joue la Ligue des champions

Published

on

Arthur Masuaku, le latéral droit congolais de West Ham (Angleterre), a été l’invité de l’émission « 11 d’Europe » présentée par Malik Traoré ce mardi 07 avril 2020. Au menu : le confinement de l’athlète pendant cette période de COVID-19, son avenir en club et en équipe nationale, mais aussi son soutien au peuple congolais sérieusement menacé par ce fléau mondial.

Arthur Masuaku, Lilian, Malik Traoré ( 11 d’Europe)


« Je pense qu’il faut reprendre que quand tout sera sûr. Parce que le virus se transmet si facilement, s’il y encore des doutes, c’est compliqué. Moi, je reprendrai que quand on sera sûr de la situation sanitaire. Il ne faut pas rigoler sur la santé. J’ose espérer que ça va se régler, mais il va falloir du temps… », relève l’ex joueur d’Olympiakos sur l’éventuelle reprise des entraînements partiels comme c’est le cas en Allemagne.

Concernant la réduction de 30% de salaire que plusieurs clubs européens veulent appliquer faute de revenus, Masuaku ne s’inquiète, mais pose une seule condition.
« C’est normal, il n’y a pas d’entrée. Pour moi, il n’y a pas de soucis, surtout si pour aider les gens. On doit juste savoir où va cet argent? », a-t-il interrogé.

Pour son avenir, le défenseur congolais de 26 ans, vise un jour revenir dans une équipe qui joue le titre de la Ligue des champions comme ce fût le cas avec l’Olympiakos de Pirée de 2014 à 2016.

« En tant que footballeur, on a tous des objectifs. Si j’ai l’occasion d’aller plus loin, j’y vais aller sans hésiter. Mais actuellement je dois être le plus performant possible et si l’occasion se présente, j’y vais avec plaisir. Surtout, j’aime bien les clubs des champions league, c’est la meilleure compétition pour moi ».

Concernant la pandémie de coronavirus qui frappe le monde entier, Masuaku suit de près l’évolution de son pays, et promet une assistance au peuple congolais qu’il appelle déjà au respect des règles d’hygiène dictées par les autorités sanitaires.

« Je suis en train de voir comment aider mes compatriotes. J’espère que la situation va se décanter rapidement. Aux Congolais, ils doivent rester chez eux à la maison, je sais que c’est difficile, mais la maladie est réelle. Ils doivent aussi respecter les règles d’hygiène. Qu’ils prennent ça au sérieux », a dit l’un des capitaines de la sélection nationale congolaise sous l’ère Christian N’sengi Biembe.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Médias : Le programme des obsèques de la journaliste Gladys Bwongo Bakana

Published

on

Jeudi 9/02/2023

21h00 : Arrivée du corps à l’aéroport international de N’Djili en provenance de Bruxelles

Vendredi 10/2/2023

22h00 : Nuit funèbre à la salle Happyday New Look à Kintambo sur l’avenue Lusambo non loin du Stade Velondrome

Samedi 11/2/2023

9h00 : Levée du corps de la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire, pour exposition à l’espace Ave Maria non loin de l’hôpital du cinquantenaire

L’enterrement interviendra juste après à la nécropole « Chemin du paradis » à Mitendi

Gladys Bwongo Bakana, à jamais dans nos cœurs !

Pour la famille

Thierry Bwongo Nziani


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising