Connect with us

À la Une

Foot : Le “Show Case Académy” lance la 3ème édition de détection des jeunes talents !

Published

on

 

Dans le souci d’encadrer et de promouvoir la jeunesse congolaise et africaine, l’Académie Show Case lance la 3ème édition de détection des jeunes talents pour un stage de 7 jours soit du 25 au 31 juillet 2021.
Comme à l’accoutumée, les meilleurs seront retenus pour un stage à Dubaï.

Les jeunes talents dont l’âge varie de 12 à 20 ans sont invités à prendre part à cette énième édition.

Selonl’organisateur l’inscription est gratuite, mais les participants doivent prendre en charge les frais d’assurance à la Sonas, le test Covid et leurs vareuses.

L’organisateur de cet événement, Estime Kiungu, a fait savoir aux parents désireux d’envoyer leurs enfants que ce projet est entrain d’avancer. “…Et les résultats des éditions précédentes sont positifs. Nous avons un joueur à Lativia, un autre joueur à la division Une de Dubaï et vice champion à la Ligue de Dubaï. Nous avons 15 enfants dans des Académies à Dubaï, ce qui nous rassure que l’avenir est certain, les enfants sont pris en charge par ces académies. Ils étudient et vivent mieux qu’hier”.

Signalons par ailleurs que le bureau de l’Académy Show Case est à Kinshasa sur l’avenue Buta numéro 171 dans la commune de Lingwala, référence rond-point Huilerie.

“Aujourd’hui, je fais toujours appel aux parents de nous faire confiance, de nous envoyer les pépites et les vrais talents au vrai sens du mot enfin qu’on puisse les encadrer. Je profite de l’occasion pour vous dire qu’ici à Kinshasa, nous avons aussi une académie assise”, a-t-il conclu.

Il sied de noter que pour cette 3e édition, la porte est ouverte aux jeunes talents de Congo Brazzaville et d’autres provinces. Ils peuvent prendre part à 7 jours de détections intenses au au terrain saint Kagua dans la commune de Kintambo.

Désiré Rex Owamba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Gestion de la Direction générale des recettes du Kasaï Central «DGRKAC» : La Commission Kayombo dédouane le gouverneur sortant John Kabeya de l’enquête

Published

on

La gestion du gouverneur sortant du Kasaï Central, John Kabeya Shikayi, n’a pas fait l’objet d’une enquête de l’Assemblée provinciale. C’est ce qu’a révélé le député provincial Bob Kayombo, président de la Commission spéciale mise en place par l’organe délibérant du Kasaï Central pour enquêter sur la gestion de la Direction générale des recettes du Kasaï Central, «DGRKAC». Il l’a dit dans une interview accordée à la presse au lendemain de l’adoption des recommandations issues de cette enquête, le vendredi 14 Juin.

D’après cet élu de Kazumba, le travail effectué par sa Commission a été sapé. Bob Kayombo s’indigne de constater que les responsables directs cités dans son rapport ne soient pas mis en justice et parle d’un acharnement de certains élus provinciaux sur la personne de John Kabeya Shikayi.

” L’enquête que nous avons menée ne concerne nullement la gestion du Gouverneur Kabeya. J’ai été sidéré, séance tenante, de voir certains députés provinciaux citer le Gouverneur sortant et estimer qu’il soit déféré devant la justice pour des raisons que j’ignore jusqu’à présent. Mes regrets c’est de voir les dirigeants de la DGRKAC que nous devrions blâmer être blanchis pour des raisons inavouées. Mais les gens qui n’ont même pas fait objet d’une enquête soient assimilés aux gestionnaires directs de la DGRKAC. Nous n’avons pas enquêté sur la gestion du gouverneur Kabeya…”, explique-t-il sous un ton fort.

Concernant la gestion de la DGRKAC qui a fait l’objet de l’enquête de sa Commission instituée par la Première institution du Kasaï Central, le député Bob Kayombo s’est indigné des révélations recueillies lors de cette enquête et met plutôt en cause l’équipe dirigeante de cette régie financière provinciale.

On ne peut pas accepter que notre seule source de revenus soit dirigée avec légèreté et amateurisme. Nous avons constaté un dysfonctionnement dans l’appareil de gestion de cette régie, commençant par la Direction générale jusqu’aux agents commis aux postes de péages. Nous sommes allés sur terrain, où les agents se servent à souhait les fonds de l’État. Il y a eu exactement des détournement sûrement, les fonds perçus dans les centres Kazumba et Luiza n’ont pas été tracés.”, martèle-t-il.

Pour rappel, c’est après son départ de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central le 30 avril passé, qu’un cafouillage a été constaté dans la gestion de la régie financière entretenue, d’une part, par le ministère provincial des Finances, les responsables de la DGRKAC et le gouverneur ad intérim.

J.M.(C.P.)/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte