Connect with us

À la Une

Fohbac: la budgétisation sensible au genre en débat à Brazzaville

Published

on

Ouverture à Brazzaville de la 8ème édition du Forum des hauts fonctionnaires du budget des Etats d’Afritac Centre (Fohbac). Les pays membres se réunissent à Brazzaville pour échanger et réfléchir sur la réduction des inégalités dans les budgets de l’Etat.
Placé sous le thème « la budgétisation sensible au genre : réduire les inégalités entre hommes et femmes pour accélérer le développement », ce forum inaugure un partenariat entre Afritac Centre et le bureau sous régional Onu-femme d’une part, le ministère des finances et celui de la promotion de la femme d’autre part.

Au cours de ce forum, il est question de l’approche genre dans la budgétisation à travers les  pays participants.
 « Ce forum aux objectifs si nobles sera sans nul doute un tournant dans l’application des engagements pris au niveau international ou encore des engagements auxquels nos pays ont souscrit dans le cadre du développement humain et la réduction des inégalités notamment aux conventions internationales dûment ratifiées et lier les résolutions des organisations sous-régionales et internationales qui ne cessent d’attirer l’attention sur les défis de la réduction des inégalités des genres et de l’impact positif sur la croissance positive et indispensable du développement humain », a indiqué Cornélie Adou, la directrice de cabinet de la ministre de la promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement.

Cette dernière a rappelé qu’un effort est fait au Congo afin de réduire ces inégalités entre hommes et femmes. Et qu’il existe depuis 1992, un département ministériel pour mettre en œuvre les résolutions prises au niveau international et assurer leur suivi.

 Henri Loundou, directeur de cabinet du ministre des finances et du budget, a relevé le sens du partenariat ayant permis la tenue de cette rencontre de Brazzaville.
« En effet ce partenariat fera assurément du budget de l’Etat un véritable instrument de réduction des inégalités et impulsera la croissance nécessaire  à l’amélioration du bien-être de nos populations. Les engagements internationaux et nationaux, les méthodes et les procédures qui seront présentés au cours du présent forum permettront d’outiller les professionnels que vous êtes en vue de prise en charge optimale des projets et programme de réduction des inégalités liées aux genres », a déclaré Henri Loundou.

Pendant cinq (5) jours les participants auront à débattre de plusieurs thèmes dont entre autres les Conventions internationales et autres engagements supranationaux sur les inégalités liées au genre ; la réduction des inégalités du genre et développement économique et social ; stratégie nationale sur le genre et plan d’actions : condition d’une budgétisation optimale ; stratégies sectorielles et genre ; la budgétisation sensible au genre : concept, principes et processus ; présentation des réponses aux questionnaires du FMI par pays, etc.

Créé en 2010 à Brazzaville, le Fohbac est un cadre de dialogue et d’échange d’expérience entre les paires de la sous-région investis de responsabilité de mise en œuvre du nouveau cadre institutionnel de gestion des finances publiques tourné vers la gestion axée sur les résultats.
 Achille Schillains, CONGOPROFOND.NET/Correspondant à Brazzaville

There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Léandre Miema : Le nouveau DG à la tête de la Francophonie RD Congo pour bousculer les conventions

Published

on

Léandre Miema, le nouveau Délégué Général de la Francophonie en RDC, incarne la nouvelle génération de leaders déterminés à faire entendre la voix de leur pays sur la scène internationale. Avec un parcours atypique et des qualités indéniables, il se positionne comme un acteur clé pour relever les défis colossaux auxquels la RDC est confrontée.

Son parcours honorable et ses qualités exceptionnelles sont autant d’atouts dans ses nouvelles fonctions. Jeune mais talentueux, Léandre Miema se distingue par son patriotisme, sa foi inébranlable, son acharnement au travail et son professionnalisme exemplaire. Issu de l’École Nationale d’Administration en RDC et de l’ENA en France, il allie une solide formation d’ingénieur à une expertise en gouvernance publique.

Expert-conseil en numérique, il est fondateur du Kassiterit’s club et du start-up Technosoft.

Sa détermination et son engagement en font un leader résolu à défendre les intérêts de son pays. Les défis à relever et les objectifs à atteindre sont certes énormes mais pas insurmontables pour ce travailler acharné. En tant que DG de la Francophonie RDC, Léandre Miema a pour mission de redonner à son pays une place prépondérante sur la scène internationale.

Son dynamisme et sa volonté de faire bouger les lignes sont des atouts majeurs pour assurer la représentativité de la RDC dans les instances internationales. Malgré l’occupation et les agressions que subit la RDC depuis des décennies, il s’engage à porter haut et fort la voix de son pays.

Léandre Miema incarne l’espoir d’une nouvelle ère pour la RDC, où la jeunesse et l’audace se conjuguent pour relever les défis du présent et de l’avenir. Son parcours et ses qualités font de lui un leader iconoclaste, prêt à défier les conventions pour faire avancer son pays sur la voie de la prospérité et de la reconnaissance internationale.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain/Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte