Connect with us

Actualité

First Lego League : Kinshasa a accueilli la 1ère compétition internationale, pari gagné par Sandrine Tshiamala

Published

on

L’entreprise spécialisée dans l’éducation aux sciences et aux technologies en République démocratique du Congo, dénommée KOLESHA SARLU, a organisé ce samedi 16 mars, sur le site Texaf Bilembo, la première compétition internationale dite “FIRST LEGO LEAGUE” sous le thème annuel “MASTER PEACE”.
Plusieurs partenaires, dont le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, les différents sponsors, les membres du jury et l’équipe KOLESHA SARLU, ont pris part à cet événement.
 
FIRST LEGO LEAGUE a rassemblé des génies en herbe en provenance des écoles de Kinshasa ayant présenté leur souscription. Elle a réuni deux équipes comportant chacune deux sous groupes, dont la première dite “Explore”, composée des écoliers de 7-10 ans avec pour sous groupe “Crocs et Royal Star”. La seconde équipe “Challenge” a renfermé les élèves de 11-17 ans avec pour sous-groupe les “Bobies” et “Girls power”. Ces deux équipes ont eu pour mission de relever, planifier, construire et programmer des robots destinés à remplir les défis humanitaires, scientifiques et techniques.

L’art était à l’honneur et les jeunes équipes ont été conviées à apporter de la créativité dans les créations et les partages artistiques à travers le monde.

Dans l’objectif de rester sur ces valeurs, de stimuler la créativité et l’intérêt des équipes et des parents, les appréciations ont été données par des membres du jury dans la visée de challenger les quatre groupes et de les initier à l’art de la présentation d’un projet de robotique.

Les quatre meilleures équipes se sont qualifiées pour la grande finale internationale où ils pourront présenter leurs projets devant un jury d’experts et ont reçu des prix de créativité et d’innovation.

Cependant, l’équipe dénommée Bobies a reçu le trophée des grands gagnants.

Pour la créatrice de la structure, Sandrine Tshiamala, ces assises représentent leur dévouement face aux jeunes de la République et ouvrent la voie à l’extension du projet vers d’autres territoires de la RDC.

_La compétition robotique FIRST LEGO LEAGUE est un exemple éclatant de notre engagement et permet à nos enfants de se mesurer à leurs pairs du monde entier. Nous voulons donner des compétences aux enfants congolais, les compétences dans le numérique, puisque le numérique est le futur. Notre système éducatif pour le moment n’a pas ces bases-là. Et nous nous battons tous les jours avec les ministres et les écoles pour inclure les codages et la programmation dans le système éducatif. »_

Et de poursuivre :

_”Nous aimerions que ça soit aussi provinciale, régionale et après nationale. La prochaine édition sera d’abord provinciale puis nationale, reflétant notre désir d’élargir notre impact et de renforcer nos objectifs”_, a dit Sandrine Tshiamala, fondatrice de KOLESHA SARLU et initiatrice de l’événement.

Pour l’ingénieur Chadrack Ezikola, ce programme inculque des valeurs essentielles aux jeunes générations pour des avenirs et des carrières techniques et scientifiques approuvés.

_Cette compétition réunit des jeunes esprits et passionnés de la robotique. La participation des jeunes à ce défi développe non seulement des compétences techniques en matière de construction et de programmation de robots, mais ils apprennent également des valeurs essentielles telles que le travail d’équipe, le respect mutuel et la résolution de problèmes complexes pour des nombreuses vocations scientifiques et techniques parmi la jeunesse congolaise._

Il sied de rappeler que KOLESHA SARLU est une structure éducative spécialisée dans la formation aux sciences et aux technologies en RDC sous sa branche Play and Code Academy RDC qui met à la disposition des enfants de 0 à 7 ans inscrits dans son centre des ateliers et des pratiques sur la robotique et la programmation et les équipe en ce qui concerne les STEAM (sciences, technologies, ingénierie, arts et mathématiques). Elle vise à étendre ses activités dans plusieurs provinces de la RDC en vue d’une formation inclusive de chaque enfant congolais par des ateliers parascolaires pour le développement économique et technologique de la RDC.

Monica Bubanji/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

La corruption à son paroxysme : Quand le pouvoir corrompt même les plus hauts organes de décision

Published

on

Dans un récent scandale révélé au grand jour, le camp du candidat déclaré provisoirement Gouverneur de la province du Haut-Uélé Jean Bakomito Gambu malgré les irrégularités et la fraude industrielle orchestrée lors des élections du 29 Avril 2024 a été pris en flagrant délit de tentative de corruption au sein du Conseil d’État, dépassant ainsi tout ce que l’on aurait pu imaginer. Après une audience décisive, les membres de ce camp se sont retrouvés dans l’impasse financière, manquant des fonds nécessaires pour soudoyer les membres du Conseil d’état.

Face à cette situation critique, ils se sont tournés vers un allié de poids, l’ancien Gouverneur Christophe Baseane Nangaa, mais ce dernier a refusé de prêter la somme colossale exigée. Sans alternative, ils ont décidé de s’endetter auprès de la principale entreprise minière de la province, Kibali Gold Mine compromettant ainsi leur intégrité et leur légitimité.

Cette affaire d’une gravité extrême a attiré l’attention de toutes les autorités de la république, mettant en lumière l’étendue des ravages causés par la corruption dans les rouages du pouvoir. Elle soulève des questions essentielles sur l’éthique et la transparence des processus politiques, et appelle à une réaction ferme et sans équivoque de la part des institutions chargées de veiller à l’intégrité de notre démocratie.

Cette affaire révèle une triste réalité : la corruption a atteint des sommets insoupçonnés, menaçant les bases mêmes de notre système démocratique. Il est temps de prendre des mesures radicales pour lutter contre ce fléau qui gangrène notre société et compromet notre avenir collectif.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte