Connect with us

À la Une

Finances publiques : la RDC en voie d’accéder au Programme triennal formel du FMI

Published

on

 

L’état de la coopération entre la RDC et le Fonds monétaire international (FMI) et l’approbation du soutien financier de la Banque Africaine de développement à la RDC sont les deux points évoqués par le ministre des Finances José Sele Yalaghuli, lors de la 51e réunion du conseil des ministres tenue vendredi 02 octobre 2020 sous la direction du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi.

Exposant sur ces sujets, José Sele Yalaghuli a fait part au Conseil que par rapport à l’approbation du soutien financier de la Banque africaine de développement (BAD), un montant de 142 millions Dollars américains a été octroyé à la RDC. D’après l’argentier national, ce montant se repartit en don pour 72 millions de Dollars américains, et en prêt pour 70 millions de dollars américains.

En appui à la politique économique du Gouvernement, a-t-il rappelé dans son mot, le FMI avait déboursé en faveur de la RDC des fonds dans le cadre de la Facilité rapide de crédit. Le premier paiement était relatif à la balance des paiements, et le second à l’appui budgétaire.

À l’en croire, l’élan pris par la RDC au cours de la période de septembre à décembre 2019 a été couronné par la réalisation de tous les critères quantitatifs et structurels. “L’avènement de la Covid-19 avait freiné cet élan”, a regretté José Sele Yalaghuli.

Il a rappelé que l’évaluation du “Programme de référence” comprenant neuf critères quantitatifs, entre janvier et mai 2020, a été affectée par cette situation de la Covid-19. A la suite des discussions virtuelles entre les deux parties, a-t-il laissé entendre, des conditions ont été préconisées en vue de l’accès de la RDC au Programme triennal formel avec le FMI. Après débats et délibération, ce dossier a été adopté.

Pour rappel, le SMP (Staff monitored program) conclu en octobre 2019 entre le FMI et la RDC s’etait clôturé à la fin du mois de mai 2020 dans un contexte de crise sanitaire internationale causée par la Covid19. Cela a ainsi créé le décalage de la dernière évaluation de la mise en oeuvre de ce programme intérimaire.

Toutefois, grâce à ce dernier, le pays de Félix Antoine Tshisekedi avait bénéficié, à deux reprises, de la Facilité rapide de crédit (FRC) d’un montant total de plus de 730 millions Dollars américains, entre décembre 2019 et mai 2020. La bonne exécution de ces facilités a accéléré des négociations en vue de la conclusion d’un programme triennal avec le FMI.

Muamba Mulembue Clément/Congoprofond.net


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Abolition du système LMD en RDC : Fausse alerte !

Published

on

Le système d’enseignement Licence-Master-Doctorat (LMD) n’est pas annulé en République Démocratique du Congo, contrairement aux rumeurs distillées sur les réseaux sociaux depuis la soirée du dimanche 23 juin 2024.

Ceci ressort d’un communiqué signé dans la soirée de ce lundi 24 juin 2024 par Marie-Thérèse Sombo Ayanne Safi Mukuna, ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU).

Le communiqué officiel note plutôt qu’au cours de la séance plénière d’investiture du gouvernement, le programme présenté et défendu, en son pillier 4, axe stratégique 4.2.1, prévoit la poursuite de la mise en place d’un système éducatif performant, inclusif et équitable, dont l’une des actions identifiées porte sur l’évaluation de la mise en œuvre du programme LMD.

Ce faisant, son Excellence, madame la ministre de l’ESU a prévu dans sa feuille de Route une évaluation à mi-parcours de cette réforme dont la fin du premier cycle interviendra la fin de cette année académique“, lit-on dans ce communiqué.

Le même communiqué précise que le calendrier de ces assises sera publié dans les jours qui suivent pour éclairer les acteurs de l’ESU, de la communauté universitaire que des partenaires concernés et du public intéressé.

Rappelons que la réforme LMD qui est le substitut du système PADEM, a été instauré et mis en application dans les établissements tant Publics que privés en 2021 sur ordre du ministère honoraire de l’ESU, Muhindo Nzangi Butondo, désormais ministre du Développement rural en RDC.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte