Connect with us

À la Une

Fermeture des frontières, interdiction des vols et des mouvements migratoires, etc. : État d’urgence décrété en RDC

Published

on

 

Afin de combattre efficacement la progression à grand pas du coronavirus en RDC, le Chef de l’Etat a décrété, ce mardi 24 mars, l’État d’urgence sur l’ensemble du territoire national.

À l’en croire, en effet, le pays est dans une situation de guerre. Il s’agit d’une guerre asymétrique aux conséquences désastreuses que nous pouvons éviter. L’ennemi, l’adversaire étant invisible, le Chef de l’Etat a décrété une nouvelle série de mesures pour le contenir.

*LE PRESIDENT A DECIDE :*

1. Interdiction de tous les voyages de Kinshasa vers les Provinces et des Provinces vers Kinshasa, afin de permettre le confinement de la Ville de Kinshasa, foyer de la pandémie. Ceci implique :

2. L’interdiction de tous les vols des passagers dans les deux sens Kinshasa – Provinces,
à l’exception des avions transportant du fret et dont les équipages seront soumis à
un contrôle d’usage strict au départ comme à l’arrivée ;
• L’interdiction de tous les mouvements migratoires, par les transports en com-
mun, des bus, camions et autres véhicules de l’intérieur vers Kinshasa et
de Kinshasa vers l’intérieur. Des barrières doivent être érigées par les Gouver-
neurs, et les équipages devront se soumettre au contrôle de rigueur en matière
du Coronavirus ;
• L’interdiction des tous les transports fluviaux des passagers de Kinshasa vers
les Provinces et vice-versa.
Seuls les bateaux et les embarcations transportant les marchandises avec
équipages et convoyeurs seront autorisés ;

3. La fermeture de toutes les frontières du pays aux passagers et à toute personne, sauf
pour les camions, navires, avions cargos avec fret ;

4. L’obligation pour le Gouverneur de la Ville Province de Kinshasa d’instruire tous
les Bourgmestres de chaque commune de la Ville d’éviter tout attroupement.
Et de placer plusieurs points de lavage des mains avec désinfectant ou savon, surtout
dans des agglomérations à grandes affluences où le manque d’eau et d’électricité est
quasi permanent.
Ici, j’instruis le Gouvernement de trouver les moyens de ravitailler ces quartiers pour
assurer l’hygiène. En même temps, il faudra multiplier les points de lavage des mains
à l’aéroport International de N’Djili et appuyer les équipes de la RVA et de la DGM pour
que nul n’échappe au contrôle d’hygiène

5. Mise en place d’un service minimum au sein du gouvernement et des institutions pour
palier au confinement, à leurs domiciles des autres agents de l’État.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

%d blogueurs aiment cette page :