Connect with us

À la Une

FEC : l’élection du président fixée au 23 décembre 2020

Published

on

L’élection, version revue et corrigée, du président du Conseil d’Administration de la FEC (Fédération des Entreprises du Congo), est annoncée pour le mercredi 23 décembre 2020, indique un communiqué rendu public ce mercredi 16 décembre par le Greffier en chef du Conseil d’Etat, Jules-Mathieu Ekatou.

On rappelle que celle du vendredi 26 novembre ayant porté, pour la 6ème fois, Albert Yuma à la tête du patronat congolais, avait été annulé par cette haute cour, à la suite d’une requête lui déposée par un de ses membres, en l’occurrence, Dieudonné Kasembo, qui avait épinglé le non respect des critères d’éligibilité dans le chef de certains candidats.

Selon le nouveau chronogramme, le dépôt des dossiers de candidatures au Secrétariat général de la FEC est prévu du jeudi 16 au vendredi 17 décembre courant. L’examen des candidatures et la publication de la liste provisoire interviendra le samedi 19 décembre. La journée du 21 décembre est réservée au dépôt des recours par les candidats qui s’estimeraient avoir été injustement écartés de la compétition.

L’examen des recours et la publication de la liste définitive sont fixés au mardi 22 décembre. Enfin, l’élection du successeur d’Albert Yuma aura lieu le mercredi 23 décembre.
Le Phare

COMMUNIQUE OFFICIEL

Monsieur le Greffier en chef du Conseil d’Etat porte à la connaissance des membres de la FEC et à toute personne concernée que conformément à l’ordonnance rendue le 27 novembre 2020 sous le n°182 par le Conseil d’Etat, il sera procédé à l’organisation par la FEC de l’élection du Président du Conseil d’Administration de la Fédération des Entreprises du Congo à son siège social le mercredi 23 décembre 2020 selon le calendrier ci-après:
– du 16 au 17 décembre 2020 : dépôt des candidatures au Secrétariat Général de la FEC ;
– samedi 19 décembre 2020 : examen des candidatures et publication de la liste provisoire des candidats ;
– lundi 21 décembre 2020 : dépôt des recours;
– mardi 22 décembre 2020: examen des recours et publication de la liste définitive ;
– mercredi 23 décembre 2020 : élection du Président du Conseil d’Administration.

Le Greffier en chef,
Jules-Mathieu EKATOU LIMBELE
Secrétaire général


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kaniama Kasese : 200 volontaires de Kasumbalesa en route pour le Centre de formation “Félix Tshisekedi”

Published

on

Après ceux de Kinshasa, Mbuji-Mayi et Lubumbashi, c’est au tour de quelques jeunes de Kasumbalesa de se voir doter de la tenue bleue et jaune, symbole du Service National, fièrement portée par les “Bâtisseurs” de la République. Parmi ces jeunes, 60 % sont des volontaires désireux de servir la nation à travers cette structure étatique. Ils seront soumis à une formation paramilitaire, laquelle sera suivie d’un apprentissage des métiers au sein du Centre de formation “Félix Tshisekedi” à Kaniama Kasese.

C’est dans une ambiance des chants, des cantiques de remerciements aux autorités que chacun de ces jeunes volontaires a reçu des tenues bleues et jaunes, symbole du service national, et ont embarqué pour Kaniama Kasese en vue d’un séjour qui vise une transformation civique.

Ces volontaires viennent donc tordre le coup aux rumeurs qui laissaient croire que leurs prédécesseurs, récemment transférés à Kaniama Kasese, ont été victimes de l’arbitraire et seraient sous le coup de la torture.

Éduqués aux métiers, ces jeunes seront envoyés à travers le pays afin de contribuer au développement de la nation en cultivant, en construisant des écoles et des hôpitaux après leur temps de rééducation et de formation à Kaniama Kasese.

De son côté, le général major Jean-Pierre Kasongo Kabwik, commandant du Service National, rassure que tout est fait selon les instructions du Président de la République, c’est-à-dire celles relatives au respect des droits de l’homme.

Ces nouveaux pensionnaires du centre de formation et d’encadrement Félix Antoine Tshisekedi rejoignent une autre vague de Lubumbashi pour Kaniama Kasese. À leur arrivée, ces nouveaux locataires du Centre d’Instruction et de Formation Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo seront soumis à des formations élémentaires sur le civisme, la maçonnerie, l’électricité, la mécanique automobile. Ces formations seront sanctionnées par des brevets.

Il sied de rappeler que ces nouveaux pensionnaires venus du Haut-Katanga et de Kasumbalesa rejoignent les groupes qui sont déjà arrivés de Kinshasa et du Kasaï oriental. L’objectif de cette fusion est de consolider l’unité et la cohésion nationale, mission capitale du Service National, qui est directement liée à la présidence de la République.

Monica Bubanji/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte