mbet

Connect with us

À la Une

FEBACO : les entraîneurs de basket-ball à l’école du savoir via vidéo-conférence

Published

on

Après les arbitres, la Fédération de Basketball du Congo ( FEBACO) a lancé, ce lundi 08 juin, la formation de mise en niveau des entraîneurs. Session dispensée par des experts FIBA via vidéo-conférence dans presque dans toute l’étendue de la république.

Cette formation consiste à préparer les jeunes entraîneurs au niveau A, a dit le 2e vice-président de la Fédération, Barthélemy Kalembo. Il estime également que cette formation est une bonne chose, puisque la Fédération veut renouveler sa classe des entraîneurs qui est devenue vieillissante.

Le groupe de Kinshasa


“Nous avons une classe vieillissante d’entraîneurs. Il faut qu’on renouvele des encadreurs pour que les athlètes puissent avoir de nouvelles techniques”, a-t-il martelé.

Notons qu’il y a 50 candidats répartis sur l’étendue de la RDC. La fédération a aligné deux listes de 25, ce qui fait un total de 50 candidats. Le premier groupe de 25 a débuté, le second, c’est au mois de juillet.

Barthélemy Kalembo dit que la formation est l’une des missions de leur mandat. “Parmi nos objectifs, c’est le développement du basketball. On ne peut pas parler développement tant que les encadreur des jeunes ne sont pas à niveau. Moi, j’ai été l’année dernière à Abidjan dans une formation sur comment gérer une fédération et la direction technique. il y a eu également la formation en mini basket… Après cette formation des entraîneurs, il y aura aussi une formation des présidents des clubs de mise à niveau pour qu’ils soient en même longueur d’ondes avec les nouvelles règles. Tout ça pour éviter des réclamations ou des désordres au cours d’un match”, a-t-il précisé.

Signalons par ailleurs que cette formation se tiendra durant 4 jours à Kinshasa. Les arbitres se réunissent à l’Ymca en respectant les gestes barrières pour éviter la propagation de Covid-19. Pareil pour ceux de Goma, Lubumbashi et Likasi. Notons que d’autres apprenants ont préféré suivre les cours depuis leurs domiciles.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

RDC : Le paradoxe Katumbi sur la guerre du M23 !

Published

on

Réagissant sur les affrontements actuels entre les FARDC et les rebelles du M23, le Président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi écrit ceci sur son compte twitter:

“Jamais la guerre n’apporte de solution. Face à la nouvelle épreuve que nous traversons, soyons tous unis. Tout mon soutien va aux #FARDC qui se battent avec courage face aux #M23 ! Le sort des milliers de nos compatriotes en détresse doit être notre toute première préoccupation.”

Un tweet qui a suscité plusieurs réactions en défaveur du candidat à l’élection Présidentielle de 2023.

Plusieurs internautes ont indiqué les incohérences contenues dans ce tweet:

D’un coté, l’ancien Gouverneur du Katanga déplore le fait que la guerre n’apporte pas des solutions. De l’autre, il encourage les FARDC à continuer la guerre contre les M23.

Si la guerre n’apporte pas la solution, Pourquoi continuez à se battre alors?

Et dire que Moïse Katumbi ne cite pas nommément le Rwanda comme soutien aux M23 n’arrange pas les choses pour celui qui vient de se réconcilier avec Joseph Kabila, son ancien ennemi.

Il est aussi un fait que Moïse Katumbi n’a jamais encouragé les consultations de Nairobi qui avaient pour but de rechercher la paix avec les groupes armés opérant à l’Est de notre pays.

À l’heure où tous les Congolais devraient parler d’une même voix pour soutenir ce énième combat contre le Rwanda et ses suppôts, les propos de Moïse Katumbi sonnent comme un aveu d’échec et de découragement…

Ce tweet aurait pu être évité !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising