Connect with us

À la Une

Fayulu à Lubumbashi : 2 morts, 43 blessés, 5 véhicules incendiés, une cinquantaine d’arrestation (ACAJ)

Published

on

L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) a rendu public, le mardi 11 décembre, un bilan provisoire des incidents qui ont émaillé l’arrivée du candidat à la présidentielle Martin Fayulu à Lubumbashi, chef-lieu du Haut-Katanga.

Tout en condamnant les « violences politiques, atteintes à l’intégrité physique et à la vie, aux biens publics et privés, survenues aujourd’hui à Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga », l’Ong évoque
2 morts « par balles réelles parmi les partisans de la coalition Lamuka ; 1 policier grièvement blessé, dont l’état de santé est critique ; 43 blessés dont 15 par balles ; 5 véhicules incendiés dont 2 de la police ; 27 partisans de Lamuka arrêtés dont Lolo Kyungu et le matériel de sonorisation confisqué par la police ».

Plusieurs témoignages recueillis par l’ACAJ à Lubumbashi, à en croire le communiqué de presse, établissent que « certaines autorités politico-administratives de la province du Haut-Katanga ont instrumentalisé un groupe de jeunes pour entraver la tenue de la réunion publique de Martin Fayulu, candidat président de la République de Lamuka, à Lubumbashi ».

Des noms de certains membres du gouvernement provincial ayant participé à ces actes ont été portés à la connaissance de l’ACAJ, indique le communiqué.

L’ACAJ condamne ces actes et exige une enquête crédible afin que leurs auteurs et commanditaires soient identifiés.

Enfin, l’Ong demande au gouvernement de la RDC d’assurer réellement la sécurité de tous les candidats président de la République, pour le bon déroulement de la campagne électorale.

CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Transition écologique et du développement durable : Marie-Pascale Malanda et l’ACTEDD ouvrent le débat public national ce vendredi 30 septembre

Published

on

L’Agence congolaise de la transition écologique et du développement durable (ACTEDD) annonce la tenue, le 30 septembre 2022 à Kinshasa/Gombe, de sa première conférence de presse.

Cette rencontre avec les chevaliers de la plume et du micro sera consacrée à la transition énergétique et au positionnement de la République démocratique du Congo dans cet enjeu planétaire.

A en croire sa coordinatrice Marie-Pascale Malanda, pour ce premier rendez-vous avec la presse, l’objectif poursuivi par ACTEDD est la mise à niveau des médias sur les enjeux énergétiques et climatiques, lesquels ont une dynamique internationale forte pour un « Pays-Solution» comme le nôtre.  » Voilà pourquoi, ACTEDD veut lancer et conduire le débat public national sur des questions aussi fondamentales en commençant par la mobilisation des médias, compte tenu de leur rôle crucial dans la diffusion de l’information et du renforcement des connaissances », a-t-elle martelé.

Pour rappel, l’Agence Congolaise de la Transition Ecologique et du Developpement Durable ( A.C.T.E.D.D) est un service spécialisé de la Présidence de la République mise en place par l’ordonnance n° 20/013 du 28 février 2020.

Elle a pour mission de concevoir, de coordonner et d’implémenter les politiques publiques nationales relatives à la transition écologique en République Démocratique du Congo. Elle est chargée d’étudier, d’analyser et évaluer toutes les questions qui lui sont soumises par le Président de la République en rapport avec la transition écologique et le développement durable. L’Agence comprend le Comité de pilotage et la Coordination.

Ses membres sont nommés par odronnances n° 20/021 du 06 avril 2020.

Il s’agit de :

1. Madame Marie-Pascal MALANDA DIATUKA, Coordonnateur
2. Monsieur Jean de Dieu MINENGU MAYULU, Cordonnateur Adjoint

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising