Connect with us

À la Une

Exploitation du gaz méthane au Lac Kivu : EPPM présente ses études de faisabilité

Published

on

Soucieux d’apporter de l’électricité aux populations de Nord et Sud-Kivu, la société tunisienne Engineering Procurement et Project Management (EPPM) a présenté, le lundi 6 mai à l’hôtel Rotana à Kinshasa, ses études de faisabilité sur le projet d’exploitation du gaz méthane du Lac Kivu, en vue de la production de l’électricité. Un projet qui va sans doute permettre aux populations de ce coin du pays de s’approvisionner désormais en énergie électrique de manière permanente.

En présence des autorités congolaises, notamment le ministre du Budget, Pierre Kangudia ; du ministre ai des Hydrocarbures, John Kwet Mwan Kwet, ainsi que l’ensemble du corps diplomatique accrédité à Kinshasa, les responsables de l’EPPM ont démontré l’importance de ce grand projet qui date de 2017. Un projet évalué à 163 millions de dollars américains, susceptible d’être actualisé.

S’agissant des études de faisabilité et après une visite d’inspection à Goma, du 3 au 4 mai, les experts de l’EPPM ont dressé un état des lieux pour la mise en œuvre dudit projet sur une durée de 30 ans. Il connaîtra trois phases: la première, c’est la phase expérimentale où les experts ont présenté les études de faisabilité technique, les études d’impact environnemental et social ainsi que des études économico-financières.

Ensuite, vient la phase de la réalisation. Il sera question de construire les différentes composantes du projet. La barge qui sera construite aura un système de sécurité très impressionnante. Question de protéger le personnel voire même l’appareil. Celle-ci aura une station de pompage, Lances, Extincteurs, un système de détection des gaz combustibles et toxiques (H2S), un plan d’évacuation, un point de rassemblement, l’alarme et le signe de sécurité, un bateau de sauvetage, un gilet et une bouée de sauvetage, une radio maritime audio et un fusée rouge de sauvetage.

La troisième phase c’est la vente de l’électricité aux populations locales.

Pour mieux réaliser ce projet, l’EPPM s’est alliée avec deux partenaires locaux, à savoir SWEDE Energy DRC SARL et IHUSI SA. En outre, EPPM et la SNEL envisagent de créer une société de distribution de l’électricité aux populations.

Armel Langanda/Congoprofond.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Éliminatoires Mondial Basket : Après sa double victoire sur Kenya et Sénégal, la RDC affronte ce dimanche l’Égypte 

Published

on

Comme lors de la deuxième fenêtre, les Léopards de la RDC ont réédité l’exploit ce samedi 2 juillet en Égypte face aux Sénégalais (72-60), dans un match comptant pour la deuxième journée de la troisième fenêtre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2023.

Après avoir gagné leur premier match par forfait contre le Kenya et validé son ticket pour la fenêtre suivante, la RDC aligne donc une deuxième victoire dans cette troisième fenêtre. Elle va croiser l’Égypte, ce dimanche 03 juillet, pour la dernière journée. Une victoire face à l’Egypte fera énormément du bien à la RDC avant la dernière fenêtre car les points des trois premières fenêtres seront reconduits à la dernière.

Pour ce match face au Sénégal, la RDC a maitrisé le premier et le troisième quart-temps. Les hommes du technicien Thomas Drouot ont cédé lors du deuxième quart-temps et ont lutté lors du dernier quart-temps, soit (17-11,10-14, 22-11, 23-24)

Côté statistiques, les Sénégalais ont dominé les Léopards en lancers-francs soit 81% sur 17%. Les Léopards étaient supérieur dans les tirs de 2 points, soit 61% sur 53% côtés Sénégalais. Le Sénégal a gagné 33 rebonds contre 28 pour la RDC, etc.

Au classement l’Égypte et la RDC avec le même nombre des points sont classés premier et deuxième avec chacun 9 points.

Il faut noter que les trois meilleures équipes des Groupes A, B, C et D se qualifieront pour le second tour des Éliminatoires Zone Afrique (Groupes E et F), qui se déroulera lui en août 2022. Les deux meilleures de chacun de deux groupes et la meilleure troisième obtiendront les cinq billets pour aller représenter l’Afrique au tournoi mondial de 2023, coorganisé par l’Indonésie, le Japon et les Philippines.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising