Connect with us

À la Une

EXCELLENTIA : 5 lauréats en route pour l’Université de l’Utah aux USA

Published

on

Denise Nyakeru Tshisekedi, à travers son programme Excellentia qui est à sa deuxième édition, a octroyé 57 bourses d’études aux finalistes du secondaire ayant excellé avec 85% ou plus aux épreuves de l’examen d’État édition 2019-2020 et réussi au test de niveau organisé par la fondation afin de dénicher les meilleurs d’entre eux.

Ce vendredi 14 mai 21, cinq d’entre eux se sont envolés pour les États-Unis d’Amérique afin de poursuivre leurs études universitaire.

Venant du Kongo Central, du Sankuru et de Kinshasa, les 5 finalistes sont tous inscrits dans des filières techniques à l’université d’Utah, une université publique américaine située dans la ville Cedar City dans l’Etat de Utah aux Etats Unis d’Amérique.

Pour mieux les préparer à s’adapter aux conditions que offre l’université, les lauréats ont suivi une formation accelerée en anglais au Centre International de langue américaine de Kinshasa (Cali).

Et comme toujours, avant de s’envoler pour les USA, la Présidente de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi s’est entretenue avec les heureux boursiers, accompagnés de leur famille, sur l’objet principal de leurs déplacements à l’étranger.

“Je vous souhaite le meilleur, tous les regards sont tournés vers vous. Soyez des modèles et faites la fierté de EXCELLENTIA. Nous congolais avons toujours été discipliné, soyez donc concentrés. Je sais que ça ne sera pas facile mais tenez bon et surtout n’oubliez pas la prière », a martelé la première dame.

Les boursiers ont promis de respecter ces instructions afin de porter haut l’etandard de la RDC.

Pour rappel, le Programme Excellentia compte offrir 1000 bourses locales et 100 pour l’étranger sur une période de 10 ans et entend ainsi contribuer à la création d’une élite congolaise de demain.

Les 57 finalistes de la deuxième édition s’ajoutent aux 114 de la Première édition Excellentia. Au total 171 finalistes sont désormais boursiers Excellentia répartis dans des établissements d’enseignement supérieurs en République démocratique du Congo, en France, au Maroc et aux États-Unis d’Amérique.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Tshisekedi-Kagame: Rencontre de “vérité” ce mercredi à Luanda !

Published

on

La situation sécuritaire à l’Est de la République démocratique du Congo sera au centre d’un mini -sommet tripartite convoqué ce mercredi 6 juillet 2022 à Luanda en Angola, rapporte la cellule de presse Présidentielle.

Initiée par le président Angolais Joâo Lourenco, cette réunion mettra en face le président Félix Tshisekedi et son homologue du Rwanda.

En froid depuis le regain de violences à l’Est de la RDC et l’appui avéré du Rwanda au M23, les deux chefs d’État ne se sont plus retrouvés en tête-à-tête.

C’est pour participer à cette rencontre voulue “de vérité” que le président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est arrivé depuis ce mardi 5 juillet en fin de journée à Luanda en Angola.

 

Paul Kagame accueille Félix Tshisekedi au poste-frontière de Rubavu, au Rwanda, le 25 juin 2021.
Paul Kagame accueille Félix Tshisekedi au poste-frontière de Rubavu, au Rwanda, le 25 juin 2021

Les présidents congolais et rwandais se retrouveront donc à Luanda, en Angola, mercredi 6 juillet 2022, aux côtés du président angolais Joao Lourenço, désigné médiateur par l’Union africaine dans la crise qui oppose les deux pays. Depuis des mois, Kinshasa accuse Kigali de soutenir le groupe rebelle M23, en pleine résurgence dans l’est de la RDC. Un soutien nié par les Rwandais.

La rencontre devrait commencer par un face-à-face, à la mi-journée, entre Félix Tshisekedi et Paul Kagame, en présence du président angolais Joao Lourenço. S’ensuivra une bilatérale élargie avec les délégations des deux parties. Selon une bonne source, le président congolais arrivera avec des membres du ministère des Affaires étrangères, de l’armée, de l’immigration et des renseignements. Des équipes sont d’ailleurs déjà à Luanda depuis plusieurs jours pour préparer le terrain.

Clarification demandée

Selon un bon connaisseur du dossier, la partie congolaise exigera une chose : que le Rwanda clarifie ses liens avec le M23 et mette fin à son soutien. « Les preuves s’accumulent. Il faut que cela cesse et que Kigali tienne un langage de vérité », indique un représentant du Congo, rapporte RFI. Kinshasa affirme même avoir présenté des preuves au médiateur angolais.

Le président Joâo Lourenco a été désigné par l’Union Africaine comme médiateur, en vue de renouer le dialogue entre les deux parties et faire baisser la tension au sein de la sous-région.

Le président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est accompagné du ministre des affaires étrangères Christophe Lutundula et de son mandataire spécial Serge Tshibangu.

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising