Connect with us

À la Une

EPSP: ” Nous ferons en sorte que l’année prochaine, l’école soit gratuite ” ( Félix Antoine Tshisekedi)

Published

on

Le président de la république a été ce vendredi 08 février à  échangé avec la communauté Congolaise de Brazzaville. Comme à Nairobi, Félix Tshisekedi a réitéré la gratuité de l’école primaire à la prochaine rentrée scolaire.
” Nous ferons tout pour que la rentrée scolaire prochaine soit gratuite pour l’école secondaire et primaire. Tous les enfants de moins de 18 ans, même ceux qui sont au village, doivent aller à l’école”, a garanti le 5e président de la RDC.
Il a rappelé que cette promesse faite lors de son investiture le 24 janvier dernier est conforme à la loi en vigueur dans le pays.
Selon l’article 43 de la Constitution, l’enseignement primaire est gratuit et obligatoire dans les établissements publics.
Le porte parole de l’opposition sera connu et nommé
Le chef de l’État a promu également de respecter la constitution au sujet de la désignation du porte-parole de l’Opposition. « Sous mon mandant, même ceux qui vont choisir d’aller à l’opposition verront que les choses seront différentes. Nous allons laisser l’opposition désigner son chef de file comme le prévoit la constitution », a-t-il fait savoir.
À la tête de la commission ECOFIN de l’Assemblée nationale, le président a souhaité voir un opposant. Ceci lui permettra d’avoir un droit de regard sur les finances de la république.
Il sied de noter que selon l’article 19 de la loi portant statut de l’opposition: ” le coordonnateur de la composante politique devrait être désigné par consensus, à défaut par vote majoritaire, endéans un mois après l’investiture du gouvernement.” Mais depuis deux législatures déjà, l’ opposition a été incapable de pourvoir ce poste faute d’un consensus au sein des acteurs politiques.
En son temps, l’opposition avait accusé le pouvoir d’être à la base du blocage. Selon elle, la faute incombe aux présidents de deux chambres du parlement. Ces derniers étaient censés convoquer la plénière et inscrire ce point à l’ordre du jour.
TMB/ CONGOPROFOND. NET

There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Urgent/ Kasaï : Une femme tuée par un camion en pleine ville à Tshikapa

Published

on

Une femme non identifiée a été tragiquement heurtée par un camion sur le boulevard Lumumba, au centre-ville de Tshikapa, dans un accident de la circulation survenu ce samedi 2 mars 2024.

Selon les témoins, la dame se trouvait à bord d’un taxi-moto en provenance du marché Kamalenga. Il y a eu une collision entre la moto et le camion qui venait de la commune de Dibumba. La dame a malheureusement perdu la vie sur place, tandis que le conducteur du taxi-moto, gravement blessé avec les deux jambes fracturées, a été conduit à l’hôpital général de Tshikapa.

Les témoins indiquent que l’excès de vitesse de la part des deux conducteurs est la principale cause de cet accident.

Entre-temps, le conducteur du camion, qui tentait de s’échapper, a été appréhendé par la population à Kamalenga.

À l’heure actuelle (18h à Tshikapa), le corps sans vie de la dame gît sur le sol, suscitant un profond regret au sein de la population du Kasaï.

Clementus Lusamba Lua Mbombo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte