Connect with us

À la Une

Énergie : La Coalition CORAP remporte le prestigieux Trophée de la Voix alternative de l’année en RDC pour son action en faveur de l’accès à l’électricité !

Published

on

 

 

Lors de la 7ème édition de la conférence sur l’énergie, DRC NRJ7, qui s’est déroulée du 9 au 11 mai 2024 à Kolwezi, la Coalition des organisations de la Société civile pour le suivi des réformes et l’action publique (CORAP) a été honorée par la Fédération des Entreprises du Congo (FEC). Cette organisation a reçu le prestigieux Trophée de la Voix alternative de l’année en République Démocratique du Congo (RDC) pour ses efforts visant à améliorer l’accès à l’électricité pour tous.

La CORAP, sous la direction énergique d’Emmanuel Musuyu, a été reconnue pour son rôle déterminant dans le secteur énergétique congolais. Depuis sa création, la CORAP s’est imposée comme une plate-forme incontournable rassemblant plusieurs organisations de la société civile congolaise. Son objectif principal est de sensibiliser la population sur l’importance de l’électricité pour le développement socio-économique du pays et de faire pression sur les dirigeants politiques pour améliorer la qualité de la desserte électrique.

Lors de la conférence DRC NRJ7, les défis et les avancées depuis la libéralisation du secteur en 2014 ont été mis en lumière. Les participants ont souligné l’importance d’une collaboration étroite entre les différents acteurs pour surmonter le paradoxe de l’abondance des ressources énergétiques et le manque d’accès à l’électricité en RDC.

Emmanuel Musuyu, coordinateur dynamique et engagé à la tête de la CORAP, a été salué pour son leadership inspirant dans la lutte pour une énergie propre et abordable pour tous les Congolais. Sous sa direction, la CORAP a lancé une vaste campagne nationale axée sur l’accès à une énergie propre, abordable et fiable. Cette initiative vise à informer la population sur le droit fondamental d’accès à l’énergie et à recueillir les préoccupations des habitants en matière de fourniture d’électricité.

L’engagement de la CORAP ne se limite pas à la sensibilisation. L’organisation mène également des actions concrètes pour améliorer l’accès à l’électricité en RDC. Parmi les recommandations formulées par la CORAP, on retrouve la construction de nouvelles centrales électriques, la réhabilitation des barrages existants, l’encouragement des investissements privés dans le secteur de l’énergie, ainsi que la création d’un cadre de suivi et de plaidoyer impliquant les chefs de quartier.

La CORAP a récemment organisé un sit-in devant la direction générale de la Société nationale d’électricité (SNEL) dans la commune de la Gombe, afin d’exiger l’accès pour tous à l’électricité. Cette action a attiré l’attention des autorités et a contribué à mettre la question de l’énergie au centre du débat public.

La CORAP et ses membres continuent de faire pression sur les dirigeants congolais pour une amélioration significative de la qualité de la desserte électrique. Ils sont déterminés à faire entendre la voix des populations congolaises et à œuvrer pour un avenir énergétique radieux pour le pays.

La CORAP appelle tous les acteurs concernés à se mobiliser en faveur de l’amélioration de l’accès à l’électricité en RDC. Les coupures intempestives, les délestages et les problèmes de distribution d’électricité dans les quartiers prioritaires de Kinshasa sont autant de maux qui doivent être résolus pour garantir le bien-être et le développement du pays.

La Coalition CORAP et son leader, Emmanuel Musuyu, sont résolument engagés dans cette lutte cruciale pour l’accès à l’électricité en RDC. Leur détermination et leur action concrète inspirent l’espoir d’un avenir meilleur pour tous les Congolais.

Désiré Rex Owamba /CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kaniama Kasese : 200 volontaires de Kasumbalesa en route pour le Centre de formation “Félix Tshisekedi”

Published

on

Après ceux de Kinshasa, Mbuji-Mayi et Lubumbashi, c’est au tour de quelques jeunes de Kasumbalesa de se voir doter de la tenue bleue et jaune, symbole du Service National, fièrement portée par les “Bâtisseurs” de la République. Parmi ces jeunes, 60 % sont des volontaires désireux de servir la nation à travers cette structure étatique. Ils seront soumis à une formation paramilitaire, laquelle sera suivie d’un apprentissage des métiers au sein du Centre de formation “Félix Tshisekedi” à Kaniama Kasese.

C’est dans une ambiance des chants, des cantiques de remerciements aux autorités que chacun de ces jeunes volontaires a reçu des tenues bleues et jaunes, symbole du service national, et ont embarqué pour Kaniama Kasese en vue d’un séjour qui vise une transformation civique.

Ces volontaires viennent donc tordre le coup aux rumeurs qui laissaient croire que leurs prédécesseurs, récemment transférés à Kaniama Kasese, ont été victimes de l’arbitraire et seraient sous le coup de la torture.

Éduqués aux métiers, ces jeunes seront envoyés à travers le pays afin de contribuer au développement de la nation en cultivant, en construisant des écoles et des hôpitaux après leur temps de rééducation et de formation à Kaniama Kasese.

De son côté, le général major Jean-Pierre Kasongo Kabwik, commandant du Service National, rassure que tout est fait selon les instructions du Président de la République, c’est-à-dire celles relatives au respect des droits de l’homme.

Ces nouveaux pensionnaires du centre de formation et d’encadrement Félix Antoine Tshisekedi rejoignent une autre vague de Lubumbashi pour Kaniama Kasese. À leur arrivée, ces nouveaux locataires du Centre d’Instruction et de Formation Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo seront soumis à des formations élémentaires sur le civisme, la maçonnerie, l’électricité, la mécanique automobile. Ces formations seront sanctionnées par des brevets.

Il sied de rappeler que ces nouveaux pensionnaires venus du Haut-Katanga et de Kasumbalesa rejoignent les groupes qui sont déjà arrivés de Kinshasa et du Kasaï oriental. L’objectif de cette fusion est de consolider l’unité et la cohésion nationale, mission capitale du Service National, qui est directement liée à la présidence de la République.

Monica Bubanji/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte