Connect with us

À la Une

Élu président de l’Union des Architectes d’Afrique, le Congolais Donatien Kasseyet Kalume affiche ses ambitions  

Published

on

L’architecte Donatien Kasseyet Kalume vient d’être élu président de l’Union des Architectes d’Afrique (UAA), à l’issue de la 13ème Assemblée Générale de cette organisation panafricaine qui s’est tenue à Rabat au Maroc. Le Congolais succède ainsi à son homologue angolais, Lionel Victor Miguel, pour un mandat de 3 ans.

A la présidence de l’UAA, le nouveau président s’est fixé plusieurs défis notamment : la mise en application de la nouvelle constitution de l’UAA proclamé en 2015 à Kampala en Ouganda, dont il s’avère que beaucoup de section membre ne sont pas au même niveau de compréhension des nouveaux concepts; L’atteinte des 17 objectifs fondamentaux de l’UAA identités et repris dans sa constitution, etc.

Ces objectifs pour être atteints nécessitent un engagement de tous les Architectes. Une unité d’actions des gouvernements pour créer une union, avec une idéologie commune, une mutualisation des forces et une prise de conscience continentale du potentiel que l’Afrique est le continent-solution dans les défis mondiaux”, a indiqué l’architecte Donatien Kasseyet.

Convaincu du rôle important que devrait jouer l’UAA pour faire des recommandations sur le développement des infrastructures et l’espace bâti au niveau du continent africain, pour son mandat de 3 ans, ses objectifs prioritaires à atteindre sont : L’Afrique au travers ses 5 régions, doit parler d’une seule voix car il s’agit du devenir de la profession à travers le continent; Les sections membres activées et dynamisées, auront le devoir de mutualiser les informations, les ressources existantes à travers une plateforme commune qui constituera la base de données de l’UAA. Enfin, l’UAA doit rayonner positivement dans les organisations continentales et internationales tout en privilégiant les coopérations SUS/SUD et le développement de l’Afrique.

Pour rappel, l’Union des Architectes d’Afrique est une organisation créée en 1981 dont l’objectif était d’unir tous les Architectes d’Afrique, quel que soit la race, le pays ou la langue. Partie avec 15 sections-membres initialement, l’UAA regroupe actuellement 43 pays.

Partenaire privilégié de l’Union Africaine, l’UAA est membre de la 3ème Assemblée permanente de l’ECOSOCC (Conseil économique, social et culturel) qui est l’organe consultatif composé de différents groupes sociaux et professionnels des États membres de l’Union Africaine. En parallèle à l’élection de l’Architecte Donatien Kasseyet Kalume, il sied de rappeler que le Conseil National de l’Ordre National de la République Démocratique du Congo, dirigé par Fiyou NDONDOBONI, a réussi à obtenir l’Organisation du 14ème Congrès de l’UAA à Kinshasa en 2025, et cela grâce au soutien et l’appui du ministre d’Etat, ministre de l’Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu Mbayu Mukala.

Quant au nouveau comité de l’UAA, indique-t-on, il se présente désormais comme suit:

Président: Donatien KASSEYET KALUME (Rép. Dém. du Congo)

Secrétaire Général : Vinesh CHINTARAM (lle MAURICE)

Trésorier: Olanrewaju OLUSOLA (Nigeria)

Vice-président région Nord: Chakib BENABDELLAH (Maroc)

Vice-président région Est: Daniel MUSANA (Uganda)

Vice-président région Centre: Eric MAURO (Gabon)

Vice-président région Quest: Justin NARCISSE SOGLO (Benin)

Vice-président région Sud: Sidney NGOMA (Zambie)

Zoom sur Donatien Kasseyet Kalume

Le Congolais Donatien KASSEYET KALUME est diplômé ARCHITECTE DESL à l’institut supérieur d’Architecture St Luc à Bruxelles et en URBANISME à Institut Supérieur d’Urbanisme et de Rénovation Urbaine en 1991 toujours à Bruxelles. Après avoir exercé pendant plusieurs années en Belgique, il décide de retourner en République Démocratique du Congo en 2005 où il crée son Cabinet d’Architectes AXCESS CONGO.

Grâce à son sens élevé de management, il parvient à hisser son cabinet au rang de l’un des plus grands cabinets d’Architecte en RDC. Il parvient de ce fait à remporter plusieurs projets majeurs dont la rénovation de l’ancien bâtiment du Grand Hôtel de Kinshasa qu’il transforme avec brio en 2009.

Travailleur acharné, Donatien Kasseyet a été président du Comité professionnel BTP de la FEC de 2008 à 2010, président de la commission infrastructure de la FEC de 2010 à 2019, et enfin administrateur de la FEC de 2019 à 2022. De 2010 à 2022, il est Administrateur à l’Autorité de régulation des Marchés Publics.

Passionné de l’Architecture et des nouvelles technologies, l’Architecte Kasseyet perfectionne ses compétences actuellement à l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle (ENSCI) en France en s’inscrivant en Master en Bio-mimétisme.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kin, Goma et L’shi accueillent le 14ème Congrès de l’Union des Architectes d’Afrique en fin juin 2025

Published

on

Plus de 1500 délégués, provenant de tous les coins du continent noir, sont attendus dans 3 villes de la RDC ( Kinshasa, Goma et Lubumbashi), vers la fin du mois de juin de l’année prochaine, afin de prendre part au 14ème Congrès de l’Union des Architectes de l’Afrique autour du thème :«la résilience des villes africaines dans les zones industrielles et sismiques ».

Le lancement officiel de la campagne de ce 14ème Congrès a bel et bien eu lieu ce jeudi 24 mai depuis l’hôtel Hilton de Kinshasa.

Une journée riche en programme qui a permis aux participants ainsi qu’aux journalistes présents de s’imprégner des contours de cette édition 2025 qui se déroulera sur 3 villes congolaises.

Ce congrès sera une occasion en or pour présenter le potentiel inestimable de la RDC au monde comme le souligne l’architecte Fiyou Ndondoboni, président de l’Ordre national des architectes ( ONA). « La tenue de ces rencontres dans mon pays constitue un événement diplomatique majeur, contribuant non seulement à son rayonnement international mais aussi s’intégrant harmonieusement dans les efforts menés par le Président de la république Félix Tshisekedi Tshilombo sur le plan diplomatique », a-t-il appuyé.

Le président de l’union des architectes d’Afrique, l’architecte Donatien Kasseyet-Kalume, est, quant à lui, revenu sur le constat amère de la situation de l’architecte congolais qui est souvent oublié, voire pas considéré. « La présidence se rend chaque année aux différentes Conférences des Parties
(COP) sans architecte ni urbaniste pour discuter de l’avenir de notre nation en termes d’Environnement et d’environnement bâti(…). Le Premier Ministre, chef du Gouvernement, n’a jamais convoqué les architectes congolais lors des consultations qu’il organise à l’échelle de la Nation. Le ministère de l’Urbanisme, notre ministère de tutelle, a signé récemment un contrat de construction de 100.000 cités intégrées à ériger sur le territoire national, avec un groupe kenyan, certes, mais pas congolais… Y avait-il un impératif ? Si notre ministre de tutelle ne croit pas en nous, qui le fera ?”, s’est-il interrogé.

Aux partenaires multilatéraux de la RDC, l’architecte a interrogé : ” Oserions-nous vous demander le rôle réservé à l’architecte congolais dans le cadre de l’exécution de vos programmes d’aide ou de partenariat ?”.

Enfin, à ses consœurs et confrères architectes congolais, Donatien Kasseyet-Kalume a adressé son interpellation : ” Sommes-nous suffisamment organisés, préparés, outillés pour prendre la charge de notre rôle de conseil ?».

Représentant du Premier ministre, le ministre de l’Aménagement du Territoire de la République Démocratique du Congo, a fait savoir son espoir de voir les questions architecturales qui gangrènent la société congolaise trouver les réponses nécessaires. « Je suis certain que ce congrès va poser les prémices et les fondamentaux pour l’édition 2025. Je souhaite également que cela soit une occasion d’échange avec les partenaires sur les questions essentielles comme les opérations minières et les projets de développement de nos pays africains…»

A noter que ce lancement officiel de plus d’un an en avance a été voulu pour préparer ensemble une célébration réussie de cet événement mais également l’occasion de lancer l’appel à contribution au niveau du continent sur les thématiques choisies pour une matérialisation tangible du concept de coopération Sud-Sud tant souhaitée.

Dorcas Ntumba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte