Connect with us

À la Une

Élim. Mondial 2022 : la CAF autorise temporairement le stade TP Mazembe à accueillir les matches des Léopards

Published

on

Dans une correspondance adressée à la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA), la CAF autorise temporairement la RDC a faire jouer ses matches des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022 au stade TP Mazembe à Lubumbashi.

“Nous accusons réception du rapport de suivi du stade en titre, des photos et des preuves vidéo et vous en remercions. Sur la base de l’évaluation de ce rapport actualisé, le stade TP Mazembe est considéré comme un petit stade pour ce type de compétition, néanmoins la CAF a décidé de maintenir son approbation temporaire pour que le stade susmentionné soit utilisé lors des prochains matchs de qualification de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022.”, peut-on lire dans cette correspondance.

Sur ce, la CAF encourage également la RDC à finaliser le programme de rénovation en cours du Stade des Martyrs et l’acquisition de tous les équipements du stade conformément à ses remarques précédemment partagées avec la FECOFA, afin de garantir que la RDC continue d’accueillir les matches de la CAF sur son propre territoire.

Elle rappelle également que ce stade sera évalué les jours de matches par le Centre de commandement du match de la CAF (MCC). Dans le cas où des manquements des installation techniques du stade seraient constatés lors de prochains matches internationaux à domicile par les officiels CAF désignés, des sanctions financières pourraient être infligées à la FECOFA selon la grille établie.

Il faut signaler que le ministère des Sports et loisirs que dirige le ministre Serge Chembo Nkonde a déjà lancé la réhabilitation du stade des Martyrs pour permettre au pays de Ndaye Mulamba d’évoluer à Kinshasa pendant cette campagne du mondial.

Sur place, les nouvelles chaises sont arrivées et certaines déjà en cours d’installation. Entre-temps, les vestiaires au standard de la FIFA ont été rénovés.

A en croire le ministère des Sports, la pelouse commandée depuis l’Europe arrive ce jeudi 05 août à Pointe-Noire ( Brazzaville), avant d’être acheminée en RDC via le port de Matadi. La lumière est également entrain d’être installée.

Sur base de ces éléments, malgré l’autorisation temporaire de la CAF de faire jouer les matches des éliminatoires du mondial au stade Mazembe, les sportifs congolais en général et les Kinois en particuliers peuvent encore espérer voir le match de la première journée face à la Tanzanie se jouer au stade des Martyrs au mois de septembre prochain.

Pour rappel , les Léopards sont logés dans le groupe J en compagnie du Bénin, de la Tanzanie ainsi que de Madagascar. La première journée est prévue le 02 septembre prochain à domicile face à la Tanzanie avant de se déplacer quelques jours après, soit le 06 septembre, au Bénin pour la deuxième journée.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kaniama Kasese : 200 volontaires de Kasumbalesa en route pour le Centre de formation “Félix Tshisekedi”

Published

on

Après ceux de Kinshasa, Mbuji-Mayi et Lubumbashi, c’est au tour de quelques jeunes de Kasumbalesa de se voir doter de la tenue bleue et jaune, symbole du Service National, fièrement portée par les “Bâtisseurs” de la République. Parmi ces jeunes, 60 % sont des volontaires désireux de servir la nation à travers cette structure étatique. Ils seront soumis à une formation paramilitaire, laquelle sera suivie d’un apprentissage des métiers au sein du Centre de formation “Félix Tshisekedi” à Kaniama Kasese.

C’est dans une ambiance des chants, des cantiques de remerciements aux autorités que chacun de ces jeunes volontaires a reçu des tenues bleues et jaunes, symbole du service national, et ont embarqué pour Kaniama Kasese en vue d’un séjour qui vise une transformation civique.

Ces volontaires viennent donc tordre le coup aux rumeurs qui laissaient croire que leurs prédécesseurs, récemment transférés à Kaniama Kasese, ont été victimes de l’arbitraire et seraient sous le coup de la torture.

Éduqués aux métiers, ces jeunes seront envoyés à travers le pays afin de contribuer au développement de la nation en cultivant, en construisant des écoles et des hôpitaux après leur temps de rééducation et de formation à Kaniama Kasese.

De son côté, le général major Jean-Pierre Kasongo Kabwik, commandant du Service National, rassure que tout est fait selon les instructions du Président de la République, c’est-à-dire celles relatives au respect des droits de l’homme.

Ces nouveaux pensionnaires du centre de formation et d’encadrement Félix Antoine Tshisekedi rejoignent une autre vague de Lubumbashi pour Kaniama Kasese. À leur arrivée, ces nouveaux locataires du Centre d’Instruction et de Formation Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo seront soumis à des formations élémentaires sur le civisme, la maçonnerie, l’électricité, la mécanique automobile. Ces formations seront sanctionnées par des brevets.

Il sied de rappeler que ces nouveaux pensionnaires venus du Haut-Katanga et de Kasumbalesa rejoignent les groupes qui sont déjà arrivés de Kinshasa et du Kasaï oriental. L’objectif de cette fusion est de consolider l’unité et la cohésion nationale, mission capitale du Service National, qui est directement liée à la présidence de la République.

Monica Bubanji/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte