Connect with us

Politique

Élections 2023 : Maître Zonzika Minga Lalou, candidat à la députation pour le renouvellement de la classe politique

Published

on

 

“Je veux un Madimba nouveau, de manière à ce que la jeunesse prenne une part active, dans son développement “.

Cette déclaration, d’entrée de jeu, est de Maître Lalou Zonzika Minga, candidat à la députation nationale et provinciale, dans la circonscription de Madimba, dans la province du Kongo Central.

C’était au cours d’une interview qu’il a accordée à la rédaction de CONGOPROFOND.NET, le mercredi 22 novembre 2023 à Kinshasa.

En effet, candidat N°4 à la députation nationale et N°7 à la députation provinciale, cet avocat talentueux vient avec des idées innovantes qui placent la jeunesse au centre de ses activités.

Inscrit sur la liste du Regroupement politique ” Action alternative des acteurs pour l’amour du Congo ” et ce, pour le compte de son parti politique, membre de l’Union Sacrée pour la Nation, ” Action pour l’égalité et la tolérance (ACTE), du Président National Donald Sindani, Maître Lalou Zonzika Minga compte mettre son expérience parlementaire au profit de la jeunesse de Madimba.

Né et grandi à Kinshasa, il a passé une grande partie de sa vie dans le territoire de Madimba, non seulement pour des raisons d’études, mais beaucoup plus pour ses activités philanthropiques, avec une Fondation qui porte son nom (FOLAZ), en faveur des fils et filles de Madimba.

Fils de Zonzika Mbongo Paul, en vie et de Nkanga Kimfuta Laurentine, décédée, il est le deuxième de six enfants que compte sa famille.

*Cursus scolaire et universitaire*

Le philanthrope et initiateur de la Fondation Lalou Zonzika (Folaz) connaît un parcours scolaire et universitaire élogieux.

Il a fait son cycle primaire complet au C.S Mboloko les gazelles à Kinshasa, avant de poursuivre ses Etudes Secondaires au Collège Notre-Dame de Mbanza-Mboma, bien après le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, où il obtient son diplômé d’Etat en 1995, en Option Latin-Philo.

Par la suite, il va embrasser les Etudes universitaires en Droit, à l’Université de Kinshasa, où il sort en 2002, avec une Licence.

Il convient donc de souligner que son parcours scolaire et universitaire, en dépit des difficultés de tous ordres, est caractérisé par une continuité. Il n’a pas connu des temps morts.

*Expérience professionnelle*

Après sa formation et ses nombreux stages dans de grands cabinets, Maître Lalou Zonzika Minga a commencé à exercer depuis 2005 en qualité d’avocat, étant inscrit au barreau de Kinshasa Gombe.

Grand activiste des Droits de l’Homme, Maître Zonzika a été Assistant parlementaire, de 2014 en 2019, c’est-à-dire pendant la troisième législature, au Sénat.

*Les ambitions et innovations*

Habité par un sentiment de révolte de voir les jeunes de la République Démocratique du Congo rester simples Observateurs et marche pieds de ceux qui ont dirigé le pays depuis son accession à l’indépendance, Maître Lalou Zonzika Minga vient proposer à cette jeunesse, son implication et son ferme engagement dans la gestion de la Res publica.

” J’étais à l’école primaire lorsqu’on nous disait que la jeunesse d’aujourd’hui, c’est le Zaïre de demain “, a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : ” Le même refrain m’a été répété au secondaire et à l’université. Curieusement, le pays continue à être dirigé par les mêmes personnes et la jeunesse demeure observatrice “.

Il estime qu’il est grand temps pour la jeunesse congolaise en général et celle du Kongo Central en particulier de se réveiller pour prendre son destin en mains. Une fois élu, il promet de mener un plaidoyer au profit des jeunes, qui doivent être responsabilisés, à plusieurs niveaux de la gestion du pays et ce, pour son développement intégral.

Bref, le candidat à la députation nationale et provinciale, dans la province du Kongo Central, Maître Lalou Zonzika, lance un appel à la population de sa contrée de Madimba 2, qui détient la clé de son élection comme député national ou provincial, de se mobiliser pour lui apporteri du soutien. Devant Dieu et les hommes, il s’engage à ne pas décevoir ses électeurs.

Jules KISEMA KINKATU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Énergie : La Coalition CORAP remporte le prestigieux Trophée de la Voix alternative de l’année en RDC pour son action en faveur de l’accès à l’électricité !

Published

on

By

 

 

Lors de la 7ème édition de la conférence sur l’énergie, DRC NRJ7, qui s’est déroulée du 9 au 11 mai 2024 à Kolwezi, la Coalition des organisations de la Société civile pour le suivi des réformes et l’action publique (CORAP) a été honorée par la Fédération des Entreprises du Congo (FEC). Cette organisation a reçu le prestigieux Trophée de la Voix alternative de l’année en République Démocratique du Congo (RDC) pour ses efforts visant à améliorer l’accès à l’électricité pour tous.

La CORAP, sous la direction énergique d’Emmanuel Musuyu, a été reconnue pour son rôle déterminant dans le secteur énergétique congolais. Depuis sa création, la CORAP s’est imposée comme une plate-forme incontournable rassemblant plusieurs organisations de la société civile congolaise. Son objectif principal est de sensibiliser la population sur l’importance de l’électricité pour le développement socio-économique du pays et de faire pression sur les dirigeants politiques pour améliorer la qualité de la desserte électrique.

Lors de la conférence DRC NRJ7, les défis et les avancées depuis la libéralisation du secteur en 2014 ont été mis en lumière. Les participants ont souligné l’importance d’une collaboration étroite entre les différents acteurs pour surmonter le paradoxe de l’abondance des ressources énergétiques et le manque d’accès à l’électricité en RDC.

Emmanuel Musuyu, coordinateur dynamique et engagé à la tête de la CORAP, a été salué pour son leadership inspirant dans la lutte pour une énergie propre et abordable pour tous les Congolais. Sous sa direction, la CORAP a lancé une vaste campagne nationale axée sur l’accès à une énergie propre, abordable et fiable. Cette initiative vise à informer la population sur le droit fondamental d’accès à l’énergie et à recueillir les préoccupations des habitants en matière de fourniture d’électricité.

L’engagement de la CORAP ne se limite pas à la sensibilisation. L’organisation mène également des actions concrètes pour améliorer l’accès à l’électricité en RDC. Parmi les recommandations formulées par la CORAP, on retrouve la construction de nouvelles centrales électriques, la réhabilitation des barrages existants, l’encouragement des investissements privés dans le secteur de l’énergie, ainsi que la création d’un cadre de suivi et de plaidoyer impliquant les chefs de quartier.

La CORAP a récemment organisé un sit-in devant la direction générale de la Société nationale d’électricité (SNEL) dans la commune de la Gombe, afin d’exiger l’accès pour tous à l’électricité. Cette action a attiré l’attention des autorités et a contribué à mettre la question de l’énergie au centre du débat public.

La CORAP et ses membres continuent de faire pression sur les dirigeants congolais pour une amélioration significative de la qualité de la desserte électrique. Ils sont déterminés à faire entendre la voix des populations congolaises et à œuvrer pour un avenir énergétique radieux pour le pays.

La CORAP appelle tous les acteurs concernés à se mobiliser en faveur de l’amélioration de l’accès à l’électricité en RDC. Les coupures intempestives, les délestages et les problèmes de distribution d’électricité dans les quartiers prioritaires de Kinshasa sont autant de maux qui doivent être résolus pour garantir le bien-être et le développement du pays.

La Coalition CORAP et son leader, Emmanuel Musuyu, sont résolument engagés dans cette lutte cruciale pour l’accès à l’électricité en RDC. Leur détermination et leur action concrète inspirent l’espoir d’un avenir meilleur pour tous les Congolais.

Désiré Rex Owamba /CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte