K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

Eco-tourrisme: le Festival International “Génie Vert 2” ouvert à Kinshasa

Published

on

La deuxième édition du festival international de génie vert (FIGEV ) est lancée depuis ce lundi 2 novembre 2020 dans la salle polyvalente du musée national de la RDC.

Les animations et expositions sont au rendez-vous et tiennent jusqu’au vendredi 06 novembre et une soirée de gala et la remise de prix flamme vert aura lieu à Béatrice Hôtel, ce même vendredi 6 novembre à 18h00′.

Ayant en son menu les conférences-débats écologiques, le festival est réparti en plusieurs panels, il traite des différents thèmes notamment dans le secteur culturel et touristique rd-congolais.

Pour cette première journée, l’initiateur de ce projet Patrick Bakwa a rappelé le public sur le bien fondé de cet événement. Invité à intervenir, le directeur général du musée national de la Rd-Congo, le professeur Badioko a exposé sur la gestion et la conservation de patrimoine culturel en République Démocratique du Congo. Il a par l’occasion appelé la population à avoir un esprit cultivé et à bien connaître sa culture.

En outre, Jean Petit de CORPPN, une des structures qui coopère avec l’institut congolais de conservation de la nature – ICCN – a plaidé pour la prise en charge des agents de l’écosystème.

Il est à noter que le festival international de génie vert – FIGEV – est un événement exceptionnel, un espace dédié aux initiatives innovantes et aux solutions écologiques en vue de lutter contre le réchauffement climatique. Cet événement s’inscrit dans le souci de lutter contre le réchauffement climatique à travers des initiatives de la base portée par des jeunes et conduite par des ONG de la société civile environnement en faveur de la jeunesse et des peuples autochtones notamment à partir de la protection de l’environnement et de la biodiversité, du recyclage, de la reforestation, de la gestion et valorisation des déchets, de la transformation et de l’esthétique.

Les arts vivants comme le théâtre et la danse mais aussi toutes les autres expressions artistiques comme la peinture et la photographie s’invitent également dans ce projet en vue de sensibiliser largement à travers des spectacles vivants et des tableaux significatifs.

Tout ceci place l’homme au cœur de toute action contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), à l’effectivité du Processus REDD+ et à la lutte contre le réchauffement climatique.

Pour une petite histoire, sa première édition du FIGEV, avait connu la participation de plus de 300 personnes parmi les experts, conférenciers, artistes et autres personnalités du monde vert, était très particulière. Il a été organisé en partenariat avec l’Institut Français de Kinshasa, qui a coproduit deux spectacles » Braconiare » et » Feza Danse Climat » représentés le 2 juin 2018 à l’Institut Français de Kinshasa alors que l’expo-photo portant sur la « fragilité de la biodiversité en RDC » s’est tenu du 24 mai au 24 juillet 2018 dans le hall du Pullman Grand Hôtel de Kinshasa conduite par le photographe français Frank Ribas.

 

 

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET

À la Une

La députée Solange Masumbuko Nyenyezi aux FARDC:” Recevez mes encouragements et ne baissez pas les bras !”

Published

on

Chers vaillants soldats, en cette journée de la Libération nationale, je m’adresse à vous en ces mots:

Primo, en souvenir des filles et fils patriotes qui sont tombés sous le drapeau national, versant leur sang pour sauver toute la nation, je verse, en effet, mes larmes d’une mère; et toute la République se souvient d’eux.

Secundo, grande est ma joie de constater la dévotion, la bravoure et la détermination avec lesquelles vous portez à coeur cette nation bénie, vous vous battez pour la stabilité et la sécurité du territoire national et défendez les frontières de la RDC notre pays, nonobstant les diverses difficultés rencontrées sur terrain. Ainsi donc, je sèche mes larmes quant à ce.

Tertio, je ne cesse de ménager aucun effort pour booster jusqu’à la fatigue l’autonomisation des dépendantes femmes militaires, policières et et autres dépendants de nos FARDC par les différentes actions posées à travers mon ONG “ADEAC” et ma Fondation “SOMA”.

In fine, recevez mes encouragements et ne baissez pas les bras. Continuez à défendre l’intégrité territoriale nationale. Ainsi, toute la nation vous en sera reconnaissante.

Allez-y Chères FARDC!

Honorable Solange Masumbuko Nyenyezi Amisi
Députée Nationale

Continue Reading

K-WA Advertising