Connect with us

Santé

Échec sanitaire en RDC : Le ministre Samuel-Roger Kamba sous le feu des critiques

Published

on

Dans un contexte où les maladies chroniques continuent de sévir en République Démocratique du Congo, Monsieur Kamba ministre de la Santé, de l’Hygiène et de la Prévention se retrouve sous un faisceau de critiques cinglantes.

Malgré les promesses et les attentes, la politique de lutte contre les maladies attribuées à l’insalubrité n’a pas seulement échoué, mais a également mis en lumière des lacunes profondes dans la gestion de la santé publique du pays.

Alors que la saleté persiste comme un facteur majeur contribuant aux maladies chroniques telles que la diarrhée, le paludisme et d’autres affections évitables, le ministre Kamba n’a pas réussi à mettre en place des mesures efficaces pour endiguer cette menace. Malgré les ressources allouées et les programmes annoncés, l’application concrète sur le terrain laisse beaucoup à désirer.

Les conséquences de cet échec sont dévastatrices pour la population congolaise, qui continue de souffrir des conséquences sanitaires et sociales de cette inaction. Les vies sont perdues, les systèmes de santé sont surchargés, et la confiance du public dans les institutions est sérieusement ébranlée.

Face à cette crise sanitaire persistante, il est impératif que le ministre Kamba en charge de la Santé de la RDC revoie en profondeur sa stratégie et ses priorités. Des actions concrètes, un leadership fort et une transparence accrue sont essentiels pour restaurer la foi du peuple congolais dans la capacité de l’État à protéger sa santé et son bien-être.

La lutte contre les maladies chroniques liées à l’insalubrité en RDC nécessite un engagement sincère, des ressources adéquates et une volonté politique inébranlable. Le temps des discours creux et des promesses non tenues est révolu. Il est temps d’agir, de manière décisive et efficace, pour garantir un avenir plus sain pour tous les citoyens de la RDC.

TEDDY MFITU

Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Santé

Butembo : Des organisations mobilisent la communauté sur l’importance de l’abeille et plaident pour des apicoles urbains

Published

on

Chaque 20 mai, c’est la journée mondiale des abeilles. En ville de Butembo, au Nord-Kivu, cette journée a été célébrée par plusieurs certaines organisations des apiculteurs.

Tout a commencé par une caravane qui est partie du rond-point Takenga pour chuter à l’hôtel de ville. Là, ils ont montré l’importance des abeilles dans la vie et l’environnement de l’homme. Pour Fataki Baloti de la SADIPEC, l’abeille joue plusieurs rôles dans la nature dont écologique, celui de la pollinisation de toutes les espèces des plantes du monde. L’abeille joue aussi un rôle économique pour les apiculteurs mais aussi dans cet insecte peut intervenir la thérapie de certaines maladies qui affectent l’homme, a-t-il indiqué. Puis d’ajouter que le miel et d’autres ingrédients peuvent aussi contribuer à soigner le conscient intellectuel pour l’homme et augmenter celui de l’enfant.

Par ailleurs, Fataki Baloti a plaidé auprès de l’autorité urbaine pour avoir un rucher apicole pour la ville de Butembo.

Nous avons fini par vous proposer si vous pouvez, par exemple, à l’occasion de cette journée mondiale des abeilles, nous aider qu’on puisse avoir un rucher apicole pour la ville et cela à chaque fois que nous allons tirer les abeilles des toitures de tous les coins. On peut ramener les abeilles dans le coin que vous nous proposerez, Monsieur le maire “, a-t-il plaidé.

De son côté, le maire a encouragé l’apiculture responsable, car elle peut non seulement servir à la protection de l’écosystème unique mais aussi offrir les moyens de subsistance durable aux communautés locales.

Le Commissaire Supérieur Principal Baeki Telly Roger a dit qu’il est aussi essentiel de reconnaître l’importance de l’éducation et de la sensibilisation de la promotion de l’apiculture en formant les jeunes et les agriculteurs aux meilleures pratiques apicoles.

Les activités du jour ont été ponctuées par une conférence-débat dans la salle de l’Institut Kambali.

Précisons que cette journée est célébrée sous le thème :” les innovations et apport de la crème intellectuelle pour la promotion de l’apiculture autour des aires protégées, cas du parc national des Virunga”.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte