Now Reading:
Ebola urgence mondiale : “La RDC la considérait ainsi depuis un an” (Oly Ilunga Kalenga)
Full Article 2 minutes read

Ebola urgence mondiale : “La RDC la considérait ainsi depuis un an” (Oly Ilunga Kalenga)

Le docteur Oly Ilunga Kalenga l’a dit au cours d’une conférence de presse qu’il a tenue conjointement avec l’OMS ce mercredi 18 juillet à Goma.

« Nous acceptons le constat et les conclusions du comité d’experts. Nous voulons cependant souligner que, pour nous, cette maladie est depuis un an, une urgence de santé à portée internationale et c’est pour cela que nous nous sommes évertués à la combattre au Nord-Kivu et en Ituri. Je pense que nous pouvons saluer les équipes de la riposte qui après 11 mois sont arrivées à contenir cette épidémie, même s’il y a eu des cas sporadiques à Bunia, un cas en Ouganda et récemment un autre à Goma qui, jusqu’aujourd’hui, est considéré comme un cas isolé. Donc, on peut féliciter les équipes de la riposte qui, en un an, ont réussi à contenir ce risque depuis le premier jour. Nous espérons aussi que cette décision n’a pas été prise sous la pression de certains pour faciliter la mobilisation des ressources pour les agences humanitaires, les agences des Nations-Unies. Nous insistons tout de même que la crise Ébola est avant tout une crise de santé publique qui survient dans un système de santé affaibli. Mais, c’est d’abord une riposte de santé publique et non humanitaire », a-t-il lancé.

Le docteur Oly Ilunga Kalenga a précisé que les experts qui ont pris cette décision n’ont pas envisagé la fermeture des frontières des autres pays voisins avec le nôtre. Mais, a-t-il nuancé, que cela dépendra de l’appréciation des autorités de ces Etats. Les autorités congolaises sont en contact permanent avec leurs collègues pour qu’on n’assiste pas à des mesures contraignantes. La surveillance doit être toujours de mise, a souhaité le ministre de la Santé.

Il a annoncé, à cette occasion, la mise en place du plan stratégique 4 pour éradiquer cette maladie avant d’appeler la population de la ville touristique au calme, même s’il y eu un cas positif déclaré et lui a demandé d’observer les règles hygiéniques pour ne pas être contaminée. Aussi cette autorité sanitaire a plaidé pour que les fonds alloués dans la riposte soient gérés dans la transparence et la rédevabilité.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code

Input your search keywords and press Enter.
%d blogueurs aiment cette page :