Connect with us

Actualité

Eberande Kolongele aux chefs coutumiers à Kikwit :”À la fin des consultations, le Chef de l’État nous donnera la ligne de conduite à suivre…”

Published

on

En marge de son séjour à KIKWIT, dans la province du Kwilu, où il prend part à la célébration de la journée de la base de l’Union pour la démocratie et le progrès social, le patron du cabinet de la première institution de la République démocratique du Congo, le professeur Désiré Cashmir Kolongele Eberande, a échangé avec les chefs coutumiers de ce coin du pays. À cette occasion, ce digne fils du terroir a abordé plusieurs sujets, notamment la lutte contre le tribalisme, l’adhésion à la vision du cinquième Président de l’histoire de la RDC, le tribalisme et les différents désidératas de la population de ce coin de la République Etc.

S’agissant de la lutte contre le tribalisme, le professeur Désiré Cashmir Kolongele les a exhortés à l’unité et à mettre fin à l’esprit de division entre frères et sœurs.

“Accordons au Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi la chance de faire avancer ce pays. Mettons nos idées ensemble pour faire avancer le pays”, a-t-il déclaré dans son intervention.

Le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, a-t-il rappelé, ne jure que par l’émergence de la République démocratique du Congo. À titre illustratif, ce professeur d’universités évoque la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement effective depuis l’accession de Félix Antoine Tshisekedi au pouvoir.

Actualité oblige, il a invité ses interlocuteurs à soutenir l’initiative des consultations politiques lancées par le Chef de l’État depuis le 02 novembre dernier. À la fin de ces consultations, a-t-il promis, en sa qualité de garant de la nation, il nous donnera la ligne de conduite à suivre pour la bonne marche de la République démocratique du Congo.

Revenant sur la célébration de la 2e édition de la journée de la base dans la ville de Kikwit, le Directeur de cabinet de la première institution de la République, estime que, le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi les a honoré. Il estime que le progrès n’est pas obtenu du coup d’où la nécessité d’appeler à l’adhésion massive au sein de l’UDPS afin de lui (Félix Antoine Tshisekedi) prêter mains fortes dans son souci de faire développer ce pays.

Abordant l’aspect lié aux désidératas de la population de ce coin de la République démocratique du Congo qui d’après lui tournent autour de la desserte en eau et électricité, des infrastructures routières et autres, il se portait garant d’en parler à la première autorité du pays en vue de parvenir des solutions durables.

Aux fils et filles de Kikwit, il les a exhortés, comme ils l’ont fait pour lui, de réserver un accueil chaleureux à la direction du parti présidentiel conduite par Jean-Marc Kabund a Kabund qui est attendu à KIKWIT pour la célébration de la journée de la base.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT Envoyé Spécial à Kikwit /Kwilu


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Ituri :Cinq groupes armés s’engagent à la cessation immédiate des hostilités sous les hospices du VPM JP Bemba

Published

on

Cinq (5) groupes armés identifiés dans la province de l’Ituri (nord-est de la République démocratique du Congo) ont signé vendredi 19 avril 2024 à Bunia, en présence du vice-Premier, ministre de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba.

Cet acte d’engagement marque “la cessation immédiate” des hostilités dans cette province sous état de siège.

Nous, les groupes armés de l’Ituri (CODECO, FRPI, FPIC, AUTODÉFENSE, MAPI), réunis en date du 19 avril 2024, sous la haute responsabilité de son Excellence Monsieur le VPM de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba, prenons l’engagement de cesser immédiatement les hostilités dans l’intérêt de la paix“, ont-ils déclaré à travers l’acte d’engagement.

NB: Tout contrevenant au présent acte se verra sanctionner par les actions militaires ou judiciaires”, ont précisé les signataires.

Arrivé vendredi matin dans la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, dans le cadre de l’évaluation de la situation sécuritaire dans cette province, le vice-Premier ministre, ministre de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba, a réuni 31 membres issus de cinq groupes armés locaux actifs depuis la reprise des hostilités en 2017, pour examiner les motivations à la base de la reprise des armes dans la province de l’Ituri en dépit des accords de paix régulièrement conclus à Nairobi et dans le territoire de Aru.

Je suis venu au nom du commandant suprême, le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, qui mise sur le retour de la paix, de gré où de force en Ituri, pour vous écouter et comprendre pourquoi en dépit des engagements pris dans le passé, vous continuez toujours à vous entretuer ici en Ituri. Nous devons ensemble dégager des propositions à même de contribuer efficacement au retour définitif de la paix ici“, avait introduit Jean-Pierre Bemba.

Elyane Mukuna/Congo profond


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte