Connect with us

À la Une

Eau et électricité : Ilunga Ilunkamba réunit les responsables de la Regideso et SNEL

Published

on

 

Le Premier ministre et chef du Gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba a réuni en séance de travail, le lundi 9 novembre 2020 à la Primature, le ministre d’État en charge des Ressources hydrauliques et Électricité, Eustache Muhanzi Mubeme, le directeur général de la Société nationale d’électricité (SNEL) Jean Bosco Kayombo, et celui de la Regie de distribution d’eau (Regideso), Clément Mubiayi Nkashama. Il était question, au cours de cette séance de travail, d’évaluer les conditions d’amélioration de la desserte en eau potable et en l’électricité après toutes les difficultés de dernières semaines qu’ont connu la SNEL et la Regideso.

Selon le ministre d’Etat aux Ressources Hydrauliques et Électricité, cette séance de travail a abouti à des solutions devant aider à améliorer la desserte en eau et en électricité.

“Nous avons passé en revue toutes les difficultés de dernières semaines et avec le chef du Gouvernement, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, nous nous sommes accordés sur un certain nombre de solutions qui puissent aider à améliorer cette desserte. Nous avons en plus convenu d’une prochaine réunion dans les 48 heures pour, qu’ensemble, nous trouvions des solutions durables pour améliorer la fourniture en eau et en électricité”, a dit devant la presse à l’issue de la réunion Eustache Muhanzi Mubembe.

S’agissant des difficultés en fourniture d’électricité, le Dg de la SNEL a informé le Premier ministre que les pannes des machines du barrage hydroélectrique d’Inga ont été réparées, et la situation a été stabilisée, mais qu’il faut à présent veiller à assurer la maintenance des machines pour éviter d’autres désagréments.

“Nous devions rapidement rattraper la situation, ce qui est fait aujourd’hui, nous venons d’informer le chef du Gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba qu’on a rétablit toutes les machines qui étaient en panne, et maintenant, il reste à stabiliser la situation pour que les fêtes de fin d’année se passent sans problème. Inga a 50 ans d’âge, 4 machines sur 6 sont déjà réhabilitées mais il y a deux machines qui sont un peu vielle de 50 ans, donc elles peuvent tomber en panne de temps en temps, nous devons faire des efforts pour les fiabiliser avec des maintenances qu’il faut pour qu’elles tiennent avant la réhabilitation. C’est la même chose avec la Inga 2”, a complété le Dg Jean-Bosco Kayombo.

Côté fourniture d’eau potable, le Dg de la Regideso a révélé que le Gouvernement a consenti des efforts dans l’approvisionnement en intrants pour le traitement de l’eau, et l’amélioration de l’outil de production. Des usines de traitement d’eau potable sont en construction, des groupes motopompes commandés sont arrivés et bientôt seront installés.

“Nous demandons à la population de voir les efforts entrepris par le Gouvernement. Depuis l’année passée, nous avons commencé la construction des usines, il y a l’usine de Lemba Imbu, Ngaliema, grâce au projet de cent jours du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, nous avons commandé les groupes moto pompes pour Ndjili. Aujourd’hui, ces groupes sont à Kinshasa encore à la Douane et l’autorité vient d’intervenir, on va faire sortir ça pour les installer dans quelques semaines, ils pourront apporter une petite modification dans l’amélioration de la desserte en eau. Il y a l’approvisionnement en produits chimiques qui posait problème, l’autorité vient de nous donner la voie qui nous permettrait d’avoir ces intrats de potabilisation de l’eau dans quelques semaines”, a-t-il rassuré.

Rappelons-le, la décision de réunir les DG de la Regideso et de la SNEL fait suite aux recommandations de la dernière réunion du Comité de conjoncture économique. Le Premier ministre, en gestionnaire quotidien de la République, voulait en savoir un peu plus pour s’activer en vue de soulager la population en difficulté.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kaniama Kasese : 200 volontaires de Kasumbalesa en route pour le Centre de formation “Félix Tshisekedi”

Published

on

Après ceux de Kinshasa, Mbuji-Mayi et Lubumbashi, c’est au tour de quelques jeunes de Kasumbalesa de se voir doter de la tenue bleue et jaune, symbole du Service National, fièrement portée par les “Bâtisseurs” de la République. Parmi ces jeunes, 60 % sont des volontaires désireux de servir la nation à travers cette structure étatique. Ils seront soumis à une formation paramilitaire, laquelle sera suivie d’un apprentissage des métiers au sein du Centre de formation “Félix Tshisekedi” à Kaniama Kasese.

C’est dans une ambiance des chants, des cantiques de remerciements aux autorités que chacun de ces jeunes volontaires a reçu des tenues bleues et jaunes, symbole du service national, et ont embarqué pour Kaniama Kasese en vue d’un séjour qui vise une transformation civique.

Ces volontaires viennent donc tordre le coup aux rumeurs qui laissaient croire que leurs prédécesseurs, récemment transférés à Kaniama Kasese, ont été victimes de l’arbitraire et seraient sous le coup de la torture.

Éduqués aux métiers, ces jeunes seront envoyés à travers le pays afin de contribuer au développement de la nation en cultivant, en construisant des écoles et des hôpitaux après leur temps de rééducation et de formation à Kaniama Kasese.

De son côté, le général major Jean-Pierre Kasongo Kabwik, commandant du Service National, rassure que tout est fait selon les instructions du Président de la République, c’est-à-dire celles relatives au respect des droits de l’homme.

Ces nouveaux pensionnaires du centre de formation et d’encadrement Félix Antoine Tshisekedi rejoignent une autre vague de Lubumbashi pour Kaniama Kasese. À leur arrivée, ces nouveaux locataires du Centre d’Instruction et de Formation Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo seront soumis à des formations élémentaires sur le civisme, la maçonnerie, l’électricité, la mécanique automobile. Ces formations seront sanctionnées par des brevets.

Il sied de rappeler que ces nouveaux pensionnaires venus du Haut-Katanga et de Kasumbalesa rejoignent les groupes qui sont déjà arrivés de Kinshasa et du Kasaï oriental. L’objectif de cette fusion est de consolider l’unité et la cohésion nationale, mission capitale du Service National, qui est directement liée à la présidence de la République.

Monica Bubanji/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte