Connect with us

À la Une

Dossier “Transfert des crédits d’impôt”: Magloire Kabemba blanc comme neige !

Published

on

Après avoir éclairé la lanterne de l’opinion sur l’affaire de noyade des jumeaux Fwelo grâce à des preuves apportées, le candidat gouverneur de la ville de Kinshasa, Magloire Kabemba s’est vu innocenter sur un vieux dossier sur le transfert des crédits d’impôt (DGI), que ses détracteurs ont exhumé.

Cependant, pour eux, dans un document du procureur de la République signé depuis le 07/12/ 2006, ce dossier a été classé sans suite pour faits non établis. C’est qui veut dire que l’ancien vice-ministre provincial de l’Agriculture et aussi ancien DG de la Direction générale des recettes de Kinshasa(DGRK), Magloire Kabemba, a donc droit d’accéder a une responsabilité publique en République démocratique du Congo.

Il faut savoir que sur cette affaire qui portait sur le transfert des crédits d’impôt, l’opération a été régulièrement autorisée par le ministre des Finances et mise en application par les régies financières. Plusieurs cadres des régies du ministère des Finances étaient concernés et aujourd’hui, ils occupent paisiblement différents postes publics. Il s’agit, entre autres, de Bulambo Kilisho Jean-Marie devenu par la suite député national et ministre de l’Economie, puis ministre de Pêche et Elevage. Il y aussi François Kabala qui était devenu, après ce dossier, président de l’Assemblée provinciale du Kasaï Oriental; Baba Muananteba nommé actuellement par ordonnance présidentielle, Président du conseil d’administration de l’autorité de régulation de la sous-traîtance; Bavon Nsamputu devenu après député national et ministre de l’Environnement.

En tout, l’on peut dire que Magloire Kabemba jouit donc pleinement de son droit d’accéder à une responsabilité publique.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kasumbalesa : L’EPST Haut Katanga 1 déclenche la campagne d’assainissement en milieu scolaire, le Maire de la ville donne le go

Published

on

Ce mercredi 21 février 2024, le maire de la ville de Kasumbalesa, Maître André Kapampa, a lancé la campagne d’assainissement en milieu scolaire dans l’enceinte de l’école primaire Nyali de la Sodimico.

Ce projet, initié par l’EPST Haut Katanga 1, vise les écoles publiques et consiste en la désinfection des installations sanitaires afin de prévenir les différentes maladies liées à l’hygiène scolaire.

Dans son discours, le maire de la ville de Kasumbalesa a rendu un vibrant hommage au Président de la République démocratique du Congo pour la mise en place de la gratuité de l’enseignement primaire. Il a également exprimé sa gratitude envers la Division provinciale de l’EPST Haut Katanga 1 pour son initiative de soutien aux écoles publiques en partenariat avec l’Office Humanitaire pour la Communauté Africaine (OHCA) dans l’assainissement des milieux scolaires, y compris les salles de classe et les toilettes. André Kapampa a souligné l’importance de cette initiative pour la protection sanitaire des enfants, notamment en cette période où la ville est confrontée à une épidémie de choléra. Il a appelé les responsables des écoles à s’investir pleinement dans ce projet.

Le sous-proved a confirmé que ce projet, qui débute gratuitement dans les écoles publiques, sera également étendu au secteur privé.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte