Connect with us

À la Une

Disparition : vibrant hommage de José Endundo au cardinal Monsengwo

Published

on

 

Le sénateur José Endundo rend un hommage vibrant au Cardinal émérite de l’Église catholique en RDC, Laurent Monsengwo Pasinya, décédé le dimanche 11 Juillet 2021 à Paris en France, de suite d’une maladie.

Le sénateur dit l’avoir connu comme un maître et un ami. C’est avec douleur qu’il a appris le décès de l’homme qui savait être au milieu du village. D’après lui, le Cardinal émérite était un homme qui voulait construire la RDC qu’il aimait fortement, construire un avenir meilleur pour la jeunesse et l’église.

« J’ai eu le privilège, le bonheur et la chance ordinaire d’apporter le message entre le Président Mobutu et lui. Il savait comment appréhender la situation de la communauté internationale, particulièrement de certains pays occidentaux. J’ai eu aussi à jouer un petit rôle entre le Cardinal et le Président Kabila », relate le sénateur José Endundo.

Il révèle que tout ce que le Cardinal faisait était dans l’esprit de faire sortir le pays dans les troubles, pour que la RDC se redresse et batte la campagne de la modernisation et développement, malgré les incidents qui pouvaient arriver.

« Même si autour du Chef il y avait le combat pour imposer son point, le Cardinal ne faisait que défendre la démocratie, parce qu’il évoquait toujours ce qui freine le développement de la RDC. Le Cardinal était fier de son pays, et plusieurs fois, nous en avons débattu », a-t-il renchérit.

Le Sénateur José Endundo ajoute que ce qui comptait pour Laurent Monsengwo, c’étaitit de tout faire pour que le Congo ne soit pas dominé par les puissances étrangères, et que la population congolaise puisse jouir des richesses de ce pays.

Encore à Paris, la dépouille mortelle du Cardinal Laurent Monsengwo est annoncée à Kinshasa pour le lundi 19 juillet prochain.

 

*Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET*


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Abolition du système LMD en RDC : Fausse alerte !

Published

on

Le système d’enseignement Licence-Master-Doctorat (LMD) n’est pas annulé en République Démocratique du Congo, contrairement aux rumeurs distillées sur les réseaux sociaux depuis la soirée du dimanche 23 juin 2024.

Ceci ressort d’un communiqué signé dans la soirée de ce lundi 24 juin 2024 par Marie-Thérèse Sombo Ayanne Safi Mukuna, ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU).

Le communiqué officiel note plutôt qu’au cours de la séance plénière d’investiture du gouvernement, le programme présenté et défendu, en son pillier 4, axe stratégique 4.2.1, prévoit la poursuite de la mise en place d’un système éducatif performant, inclusif et équitable, dont l’une des actions identifiées porte sur l’évaluation de la mise en œuvre du programme LMD.

Ce faisant, son Excellence, madame la ministre de l’ESU a prévu dans sa feuille de Route une évaluation à mi-parcours de cette réforme dont la fin du premier cycle interviendra la fin de cette année académique“, lit-on dans ce communiqué.

Le même communiqué précise que le calendrier de ces assises sera publié dans les jours qui suivent pour éclairer les acteurs de l’ESU, de la communauté universitaire que des partenaires concernés et du public intéressé.

Rappelons que la réforme LMD qui est le substitut du système PADEM, a été instauré et mis en application dans les établissements tant Publics que privés en 2021 sur ordre du ministère honoraire de l’ESU, Muhindo Nzangi Butondo, désormais ministre du Développement rural en RDC.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte