Connect with us

À la Une

Disparition de 400 militaires à Kamina: fausse alerte !

Published

on

Face aux rumeurs persistantes de disparition de plus de 400 militaires FARDC, le commandant de la base militaire de Kamina, dans la province du Haut-Lomami, vient de rejeter totalement ces allégations. ” Il n’y a pas eu fuite de 400 militaires avec armes et munitions de guerre!”, a déclaré, ce mercredi 9 février, le général major Jean Claude Kifwa.

« C’est faux et archi faux. On est calme, il n’y a pas des militaires portés disparus à la base de Kamina. Ne vous fiez pas à ce qui se dit dans les réseaux sociaux », a fait savoir Jean Claude Kifwa, commandant de la base militaire de Kamina à 7SUR7.CD.

Jurant qu’il règne un calme dans ce lieu qu’il dirige, cet haut officier indique, dans la foulée, qu’il s’agit d’un montage orchestré par des prophètes de malheur.

“Qui a donné cette information ? Vous ne trouverez personne. Vous savez comment est-ce que les réseaux sociaux fonctionnent aujourd’hui. Je suis le commandant de la base militaire de Kamina, je vous donne la vraie information, il n’y a rien, il y a la paix et la sécurité ici. Ce sont des montages faits par des prophètes de malheur”, a-t-il martelé.

Notons que gouverneur de la province du Haut-Lomami avait également balayé d’un revers de main cette information liée à la disparition des militaires FARDC.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET