Connect with us

À la Une

Diffusion en direct du procès Kamerhe : le TGI/Gombe entretient le flou !

Published

on

 

Le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe répond favorablement à la requête du Directeur Général de Canal Futur Télévision, chaîne appartenant à Vital Kamerhe, pour la couverture médiatique de toutes les audiences relatives au procès du Directeur de Cabinet du Chef de l’État et consorts en détention provisoire à la prison centrale de Makala pour détournement présumé des fonds alloués aux travaux de 100 jours du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi.

« J’autorise la couverture, par votre média, de l’audience publique en chambre foraine prévue à partir de ce lundi 11 Mai 2020, dans l’affaire le ministère public aux prévenus Kamerhe et consorts », a-t-il écrit dans la correspondance parvenue à la rédaction de CONGOPROFOND.NET ce samedi 09 mai 2020.

Dans la même correspondance, Raphaël Yanyi Ovungu, Président a.i. du tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe, recommande que cela soit fait dans le strict respect de l’état d’urgence sanitaire proclamé par le Chef de l’État, c’est-à-dire le nombre d’agents ne doit pas dépasser deux (02).

Toutefois, il y a lieu de préciser l’ambiguïté dans la correspondance du président du TGI/Gombe en réponse à la demande de Canal Futur TV sollicitant une retransmission en direct du procès Vital Kamerhe. D’abord, il a répondu positivement pour une couverture médiatique, sans mentionner clairement la « retransmission en direct ».

Ensuite, techniquement il est presqu’impossible de réaliser une diffusion en direct d’un tel événement avec seulement deux agents.

Ainsi, un grand flou médiatique guette le procès qui s’ouvre ce lundi 11 mai 2020 au Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe.

Très attendu d’ailleurs dans l’opinion nationale et internationale, les Congolais espèrent voir toute la lumière être faite sur ce dossier de détournement des deniers publics.

Si à l’UNC, la mise en accusation de son leader se serait fondée sur des mensonges relayés et soutenus par le ministère public, ses militants réaffirment quand même leur attachement à l’Etat de droit et placent leur confiance en la justice pour l’aboutissement de cette affaire.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising