Connect with us

À la Une

Covid-19 : le port de masque désormais obligatoire à Kinshasa !

Published

on

A 48 heures de la fin du confinement de la commune de la Gomme, le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a réuni ce samedi 18 avril 2020 à la primature, le ministre de la Santé, la ministre Près le Premier ministre, le gouverneur de la ville province de Kinshasa, le coordonnateur du secrétariat technique du comité multisectoriel de la riposte contre la pandémie du Covid 19, le professeur MUYEMBE, ainsi que le commissaire provincial de la police ville de Kinshasa sur l’évaluation du confinement de la commune de la Gombe, et la poursuite de la mise en œuvre des stratégies de lutte contre le coronavirus.

Selon le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny NGOBILA, il a été décidé ce qui suit :

 

-La fin du confinement de la commune de la Gombe qui va s’effectuer progressivement, d’abord par la réouverture des supermarchés et épiceries pour permettre aux habitants de cette commune de s’approvisionner, ainsi que des guichets des banques. L’accès sera toujours règlementé et les badges d’accès exigés.

-Le port de masques, même de fabrication artisanale, est désormais obligatoire sur toute l’étendue de la capitale ; la police veillera scrupuleusement au respect du port des masques, ainsi qu’aux respect des mesures de distanciation sociale et des mesures d’hygiènes édictées par les institutions sanitaires.

Ces mesures visent d’une part à préserver les acquis des deux semaines de confinement de la Gombe, et d’autre part à renforcer la prévention. Les études des équipes de riposte montrent en effet, que la pandémie continue à se propager et la maladie se transmets désormais à l’intérieur même du cercle familial. Le chiffre des tests positifs a dépassé la barre de 20 cas quotidiens, alors qu’il se situait à moins de 5 cas il y a peu.

 

Il faut noter également que contrairement aux rumeurs qui ont circuler ces derniers jours, le confinement des communes de Kintambo et de Ngaliema n’est pas à l’ordre du jour ; seules les personnes testées positives au Covid 19, quel que soit leur lieu de résidence, seront confinées à leurs domiciles.

 

Elsyno/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Or: Remplacements des réserves et nouvelles opportunités pour sécuriser le programme de KIBALI étalé sur plus de 10 ans

Published

on

La plus grande mine d’or d’Afrique, Kibali, est sur la bonne voie pour le remplacement de ses réserves réduites par l’exploitation en 2022, tandis que de nouvelles opportunités de croissance soutiendront également son plan d’affaires étalé sur plus de 10 ans et son statut de l’un des actifs de niveau 11 de Barrick Gold Corporation.

Le président et président directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré à la presse aujourd’hui que le gisement prolifique KCD de Kibali continuait d’offrir de la valeur supplémentaire vu que le forage actuel est axé sur la conversion des ressources en réserves et sur l’exploration des filons qui sont encore ouverts en profondeur. En outre, les cibles de Mengu Hill, Ikanva et Gorumbwa présentent le potentiel nécessaire pour renforcer le portefeuille souterrain de Kibali.

« Kibali est une opération très rentable avec ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale qui couvrent la majeure partie de ses besoins énergétiques. Elles seront suppléées par une nouvelle centrale solaire de 17MW qui, une fois achevée en 2025, fera passer la part des énergies renouvelables dans les sources énergétiques de la mine de 81% à 93%, » a déclaré Bristow.

Les références écologiques de Kibali comprennent également la réduction continue des eaux douces provenant de la rivière Kibali et un programme de reboisement qui, à ce jour, a permis de planter plus de 10,000 arbres. La mine poursuit son programme d’appui à la conservation de la biodiversité au Parc National de la Garamba en RDC, avec la réintroduction des rhinocéros provenant d’Afrique du Sud. Les 16 premiers rhinocéros sont attendus à Garamba d’ici la fin du deuxième trimestre de cette année et seront suivis de 60 autres au cours des trois prochaines années.

Conformément à la politique globale de Barrick consistant à employer et à promouvoir les ressortissants du pays hôte, Arthur Kabila a été nommé premier directeur général congolais de Kibali. Depuis l’année dernière, huit autres postes clés de direction et techniques sont désormais occupés par des Congolais.

 

Tshieke Bukasa/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising