Dev Solaire

Connect with us

À la Une

Covid-19/Kasaï central : les 2 hôpitaux en charge des malades font figure des parents pauvres

Published

on

L’équipe de la riposte de la maladie à coronavirus au Kasaï central a ciblé deux hôpitaux pour accueillir des cas éventuels de Covid19. Il s’agit d’un pavillon de l’hôpital général de Kananga et du centre national neuro psychiatrique de Katuambi. Malheureusement, ces deux sites ne sont pas, jusqu’à ce jour, prêt pour recevoir des malades.

D’après “Ngoma Wa Kasaï”, programme de la Fondation Hirondelle dans la région qui a mené une mini enquête dans les deux sites, le système sanitaire du Kasaï central est dépourvu de matériels nécessaires pouvant servir à la prise en charge des malades de coronavirus s’ils sont déclarés positifs.

A l’hôpital général de Kananga, un pavillon est choisi pour l’isolement d’un cas avant son transfèrement à Katuambi. C’est un pavillon presque vide de 32 pièces avec une capacité de 64 lits.

Selon ce programme de la Fondation Hirondelle dans la région, ” l’hôpital général de Kananga ne compte qu’un seul respirateur utilisé dans la salle d’opération et trois concentrateurs de bonbonnes.” Outre cette insuffisance en matériel, cet hôpital est confronté à des multiples difficultés. En urgence, indique-t-on, il faut ” l’eau et l’électricité et une petite retouche des murs”.

L’autre site ciblé c’est le
centre national neuro psychiatrique de Katuambi. Il se situe à 17 km de Kananga. Pour y arriver, il faut 50 minutes à bord d’un véhicule 4×4 car l’état de la route est largement dégradé.

Il s’agit d’un bâtiment construit à l’époque coloniale pour prendre en charge des cas de troubles mentaux. Aujourd’hui, cet hôpital est dépourvu de tout: pas de médicament, ni de lit, encore moins de l’eau ni des médicaments.

Ce centre compte 6 pavillons d’une capacité de 200 lits, mais seulement 20 sont en bon état. A l’extérieur, c’est un bâtiment de peinture délavée entourée d’une flore abondante. En urgence, il faut une réhabilitation qui coûterait des millions à la province. En tout, les deux sites ciblés ne sont pas prêts pour recevoir des cas éventuels de Covid19. D’où l’appel des autorités provinciales en direction des partenaires et autorités nationales.

Pour rappel, le Kasaï central n’a enregistré aucun cas de Covid19. Les autorités ainsi que l’équipe de riposte se sont mises à la défensive pour épargner la population de cette pendemie.

NGOMA WA KASAÏ/CONGOPROFOND.NET

error:
%d blogueurs aiment cette page :