Connect with us

À la Une

Covid-19 et Ebola en RDC : le Canada dans l’arène de la riposte

Published

on

La ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, a reçu jeudi en son cabinet de travail, Nicolas Simard, ambassadeur du Canada en RDC, venu confirmer l’appui de son pays en aide humanitaire de 37,6 millions de dollars pour l’année 2020.

“Nous l’avons assuré de notre accompagnement suite à un appel téléphonique avec notre ministre du Développement international, Karina Goulde la semaine dernière qui était en visite en RDC en janvier dernier”, a indiqué le diplomate canadien à l’issue des échanges.

Nicolas Simard a précisé qu’une partie de cette somme de 37,6 millions va aider à la riposte les différentes épidémies qui touchent le pays.

Les deux personnalités ont échangé également sur les relations bilatérales entre la RDC et le Canada.

“Il y a eu un entretien avec Mme la ministre d’État pour parler des relations bilatérales qui sont excellentes. Pour échanger aussi sur les questions d’actualité, notamment la situation épidémiologiques avec la crise de covid-16 et l’épidémie d’Ebola qui touchent le pays “, a-t-il ajouté .

Les deux personnalités ont aussi parlé de l’approfondissement des relations économiques entre leurs pays. “On a parlé de l’approfondissement des relations économiques entre les deux pays, évidemment, actuellement avec la pandémie cela a ralenti les choses mais on espère qu’après la période post-pandémie on pourra travailler ensemble pour continuer à approfondir les relations économiques entre nos deux pays”, a-t-il aussi souligné.

L’ambassadeur du Canada a fait aussi savoir qu’il a échangé avec son hôte sur la variété des sujets dans un échange très cordial, très convivial et excellent pour le renforcement des relations entre la RDC et son pays.

Au niveau économique, le diplomate canadien a indiqué que son pays veut développer davantage les nouveaux secteurs d’activités notamment dans le domaine de l’énergie renouvelable pour contribuer dans la lutte contre les changements climatiques, aussi pour renforcer l’économie et la technologie propre.

“Tous ce qui permet de travailler aux énergies renouvelables, à l’ amélioration des questions climatiques à travers l’économie, précisant que ce sont les nouveaux domaines porteurs dans lesquels la Canada a beaucoup d’expertises. Il y a beaucoup d’opportunités ici en RDC, on sera très heureux de pouvoir travailler dans ces domaines à l’ avenir’, a-t-il souligné en substance.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Abolition du système LMD en RDC : Fausse alerte !

Published

on

Le système d’enseignement Licence-Master-Doctorat (LMD) n’est pas annulé en République Démocratique du Congo, contrairement aux rumeurs distillées sur les réseaux sociaux depuis la soirée du dimanche 23 juin 2024.

Ceci ressort d’un communiqué signé dans la soirée de ce lundi 24 juin 2024 par Marie-Thérèse Sombo Ayanne Safi Mukuna, ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU).

Le communiqué officiel note plutôt qu’au cours de la séance plénière d’investiture du gouvernement, le programme présenté et défendu, en son pillier 4, axe stratégique 4.2.1, prévoit la poursuite de la mise en place d’un système éducatif performant, inclusif et équitable, dont l’une des actions identifiées porte sur l’évaluation de la mise en œuvre du programme LMD.

Ce faisant, son Excellence, madame la ministre de l’ESU a prévu dans sa feuille de Route une évaluation à mi-parcours de cette réforme dont la fin du premier cycle interviendra la fin de cette année académique“, lit-on dans ce communiqué.

Le même communiqué précise que le calendrier de ces assises sera publié dans les jours qui suivent pour éclairer les acteurs de l’ESU, de la communauté universitaire que des partenaires concernés et du public intéressé.

Rappelons que la réforme LMD qui est le substitut du système PADEM, a été instauré et mis en application dans les établissements tant Publics que privés en 2021 sur ordre du ministère honoraire de l’ESU, Muhindo Nzangi Butondo, désormais ministre du Développement rural en RDC.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte