Connect with us

Actualité

Couverture sanitaire universelle : des 1ères dames d’Afrique réfléchissent sur l’impact économique et social de la Covid-19

Published

on

La Première Dame de la République Denise Nyakeru Tshisekedi a pris part ce mardi 21 juillet 2020 à un webinaire de Haut niveau organisé par l’organisation des premières dames d’Afrique pour le développement (OPDAD) en partenariat avec le Fonds Mondial.

Les discussions de cet échange virtuel ont tourné autour de l’impact sanitaire et socio-économique de la Covid-19 sur la mise en place de la couverture sanitaire universelle.

La pandemie du coronavirus n’a épargné aucun continent. Dans leur quasi totalité, les États africains sont confrontés à cette pandemie qui mobilise plus de ressources et d’attention au point de faire oublier d’autres problèmes de santé publique avec des systèmes de santé peu resilients.

L’organisation des premières dames d’Afrique veut et peut jouer un rôle crucial celui de maintenir l’élan des avancées déjà enregistrées sur plusieurs autres luttes comme celles des violences basées sur le genre ,mutilations et grossesses précoces.

La Covid-19 soumet les pays à plusieurs défis et l’OPDAD s’est engagée à y apporter sa touche.

Ce webinaire a permis à chaque premières dames présentes de partager son expérience et son engagement dans la lutte. Et aussi de relever l’impact négatif qu’à la Covid-19 dans le quotidien des populations.

Denise Nyakeru Tshisekedi, Première Dame de la République, adepte de la réflexion pour une action efficiente et efficace a, quant à elle, a axé son intervention sur les mesures de confinement instaurées dans tout le pays et dont l’impact sur les violences basées sur le genre a été significatif.

1. Le système sanitaire de nos différents pays en termes de continuité ,de disponibilité et accès aux services de santé sexuelles et de la reproduction lourdement impacté par le confinement ;

2. Les activités de sensibilisation et de suivi des pratiques néfastes faites par les ONGS et autres structures ne sont plus possibles ou en baisse, a entre autres épinglé la Première Dame.

Pour Denise Nyakeru Tshisekedi la sensibilisation demeure le maître mot dans la lutte contre la COVID-19.

« Les échanges de ce jour devraient nous permettre de dégager des pistes de solutions pour nous en sortir durablement. Pour vaincre à la fois la Covid-19 et se donner les moyens d’atteindre l’objectif de couverture universelle en matière de santé qui vise à ce que tout individus ait accès aux services de santé sans encourir de difficultés financières… », a conclu la première dame de la République Démocratique du Congo .

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

Actualité

Kibali Gold Mine : Dr Mark Bristow dévoile les défis de l’an 2023 

Published

on

Le leadership de la société d’exploitation d’or Kibali Gold Mine a animé, ce lundi 30 janvier 2023, sa 47ème conférence de presse trimestrielle afin d’éclairer l’opinion publique sur ses activités en RDC. 

En somme, a rappelé Dr Mark Bristow, les investissements de Kibali en RDC, depuis 2009 à ce jour, dépasse les 4,4 milliards de dollars américains. A l’en croire, la plus grosse part, soit 2,36 milliards USD, a été consacrée au paiement aux entrepreneurs et fournisseurs. 1,21 milliard USD a permis de payer les redevances, impôts et permis d’exploitation. Quant aux salaires, ils ont bénéficié d’une enveloppe de plus de 610 millions USD, alors que 194,7 millions USD ont permis de construire des infrastructures et de soutenir les communautés locales.

Fort de ses solides performances et réalisations de 2022, Kibali va continuer, en 2023, à se concentrer sur l’extension de la durée de vie de la mine de Kibali avec des programmes d’exploration et de conversion des ressources de classe mondiale à Kibali.

Cette société, affirme son numéro 1, poursuivra, durant cette nouvelle année, l’exploration pour des réserves supplémentaires afin de remplacer les ressources épuisées.

Elle tient à augmenter l’automatisation au sein de sa mine souterraine avec l’installation du Multi-Lite à tous les niveaux de la mine souterraine.

Kibali promet de poursuivre le perfectionnement professionnel des Congolais afin d’augmenter le nombre de dirigeants et techniciens nationaux.

Il va compléter le PAR (Plan de Réinstallation) Kalimva/lkamva et développer des programmes économiques alternatifs dans les zones de Watsa/Durba et étendre son partenariat avec les agences de développement (USAID, GIZ).

 » Nous allons renforcer notre partenariat avec les entrepreneurs locaux et dynamiser la frontière économique déjà établie et continuer à établir des partenariats avec les communautés et maintenir notre licence sociale d’exploitation », a conclu le Dr Mark Bristow.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising