Connect with us

À la Une

Corruption: les candidats à la présidence priés de présenter leurs relevés de compte de 10 dernières années

Published

on

Dans une lettre ouverte adressée à tous les candidats à la présidence de la
République, l’Ongdh « GENERATION LETTRE DE TREIZE PARLEMENTAIRES » (
GLTP/ONGDH) sollicite la publication par chacun des candidats à la présidentielle 2018 en RDC des relevés de 10 ans du compte bancaire qui a servi au paiement de sa caution et d’une copie de son formulaire C1 (ou CV) rempli lors du dépôt de candidature à la CENI.  » Madame et messieurs les candidat(e)s, afin de permettre à notre peuple de mieux vous connaître et de vous aider à contribuer efficacement à la lutte contre
l’hyper-corruption, la GLTP vous suggère de rendre public les relevés de 10 ans du compte bancaire qui a servi au paiement de votre caution et une
copie du formulaire C1 rempli lors du dépôt de votre candidature à la
CENI ainsi que d’appeler à la signature de la pétition du 27 avril 2014″, a indiqué la GLTP dans sa lettre ouverte.

En effet, heureuse de relever dans les différents programmes politiques des candidats à la présidence un
dénominateur commun : « la lutte contre la corruption », la GLTP a fait savoir que cette attitude renforce la
conviction de ses membres selon laquelle la RDC est une nation hyper-corrompue.

Pour combattre cette hyper-corruption, cette Ong rappelle qu’elle avait initié une pétition qui a été enregistrée au bureau du Président de la République en date du 7 octobre 2015, du Président du Sénat et de l’Assemblée Nationale en date du 15 octobre 2015
respectivement sous le n° 6206 et n°10327.

De même, le 30 mars 2016, le secrétariat de l’Assemblée Nationale avait enregistré 494 copies de la même
pétition pour chaque député national sous le n° 2779. Une pétition similaire, initiée à Strasbourg le 15 mars 2015 par la GLTP et la
LIPEDC (Ligue pour la Paix et l’instauration de l’État de Droit en RDC), a été inscrite au rôle général sous le n°0405/2015 par le Secrétaire Général du
Parlement Européen. En date du 11 avril 2016, cette dernière a été transmise par
le Président Martin Schulz à la commission des pétitions.

Les questions
soulevées ont été transmises à la Commission des affaires étrangères, à la Sous-
commission droits de l’homme, et à la Délégation à l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE.  » Nous profitons de cette occasion pour saluer l’Union
Européenne et les Etats Unis pour leur soutien à la cause congolaise notamment
à travers les sanctions ciblées contre les personnalités impliquées dans les violations des droits de l’homme en RDC (p.ex
https://www.consilium.europa.eu/fr/press/press-releases/2017/05/29/rdc-
sanctions/) », a fait savoir
Raphaël MUKANDILA NGALULA, président de la GLTP.

Pour lui, la récente évaluation de cette démarche indique que la cinquième
recommandation de cette pétition venait d’été réalisée entièrement. Cette recommandation concernait l’indépendance du pouvoir judiciaire par
l’installation de la Cour Constitutionnelle, de la Cour de cassation et du
Conseil d’État « cf. articles 149 et 157 de la Constitution, ce point a été déjà réalisé grâce à notre combat », indique-t-il.

Pour renforcer la lutte contre l’hyper-corruption, cette recommandation a été remplacée par celle relative à la substitution de la caution en argent par le parrainage des candidats par un minimum d’électeurs fixé par la loi et le
financement de la campagne de chaque candidat retenu par l’État.  » Il s’agit de la réduction du nombre de candidats aux échéances électorales et de l’hyper-
corruption dans le processus électoral. Renforcement de la démocratie par
l’implication des citoyens dans le choix des Élus en amont et en aval ».

La GLTP fait noter, enfin, que la dernière version qui tient compte de cette évolution est disponible en version papier au siège de la GLTP à Kinshasa et en ligne sous le lien
https://secure.avaaz.org/fr/petition/Assemblee_Generale_de_lONU_et_le_Parle
ment_Europeen_Justice_et_Liberte_en_RDC_Appui_financier_aux_scrutins_de_2016/.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising